Journal La Nation : « La Nation » le quotidien d'informations et d'actualités, est un journal quotidien de 16 pages minimum au format standard des quotidiens Nationaux de la place. Elle est déjà sur le marché, présente à Antananarivo et dans les provinces.

Edition du

04/06/2015
N° 895

 

Recherche Journal

Archive Kidôr'dine

12/10/2012

Kidôr'dine

Les hommes politiques se focalisent sur le 8 mai. C’est la date initialement annoncée pour la tenue du premier tour des élections présidentielles à Madagascar. Certains ont déjà fait savoir urbi et orbi leur candidature. D’autres laissent planer le suspens. Mais force est de constater que parmi ceux qui ont annoncé leur candidature, la plupart ne pèsent pas plus de 3% dans les intentions de vote. Ils peuvent avoir de bonnes idées, et, peut-être, de bonnes intentions, mais ne pas prendre en compte sa cote de popularité, surtout pour une élection au suffrage universel direct, équivaut à vivre dans l’illusion. Certains candidats sont en effet à peine connus dans leur circonscription d’origine.

13/10/2012

Kidôr'dine

Le top du départ n’a pas encore été donné. Mais tout le monde se précipite déjà. La période de précampagne bat son plein. Le président de la Transition, Andry Rajoelina, lui-même se démène pour se démarquer. C’est à juste titre qu’il a réitéré que le calendrier électoral doit être maintenu et que seules les élections permettront de sortir le pays de la crise. C’est pourtant mettre la charrue avant les bœufs. Tout le monde sait bien que Madagascar n’est pas près de sortir de la crise politique. Le chef de la Transition a pourtant pris son bâton de pèlerin. Il sillonne différentes régions du pays, pour différentes raisons. Si ce n’est pas de la campagne électorale avant l’heure, cela y ressemble fort.

15/10/2012

Kidôr'dine

Le trafic de bois de rose est une réalité à Madagascar. C’est un commerce illégal qui a connu une augmentation en flèche depuis le coup d’Etat de 2009. C’est un secret de Polichinelle. Quelques citoyens osent dénoncer le système. Mais d’autres préfèrent un silence complice. C’est bien le cas de certains médias qui ont décidé de se taire, face au désastre. La Nation est-elle « suicidaire » comme on aurait pu le dire ? Il est de notre devoir de dénoncer toutes les formes d’injustice dans ce pays.

17/10/2012

Kidôr'dine

Le pays est vraiment malade. Jamais une délégation étrangère pour se pencher sur la situation de crise dans le pays n’a fait autant de bruit.Surtout qu’il s’agit aussi, cette fois, de bruit de bottes. La présence de militaires mandatés par la SADC dans nos pays fait froid dans le dos. C’est que plus rien ne va. Pourquoi fallait-il attendre ce stade pour commencer à se poser des questions ? La réaction des autorités civiles et militaires, à l’arrivée de la mission militaire de la SADC n’est pas pour rassurer non plus. Andry Rajoelina a préféré poursuivre son périple dans la région du Vakinankaratra, comme pour essayer d’éviter ou, à la limite, de reporter le face-à-face avec les deux délégations de la SADC à Antananarivo. L’accueil de la délégation militaire de la SADC à Ivato n’était pas non plus digne d’une délégation officielle étrangère.

16/10/2012

Kidôr'dine

C’est devenu une habitude. Voir Andry Rajoelina aux côtés de l’Archevêque, Odon Marie Arsène Razanakolona, n’étonne plus. Et entendre l’Archevêque d’Antananarivo prendre la défense du chef de la Transition n’est pas nouveau. Entre les deux hommes, c’est presque la parfaite entente. A la fin de la semaine passée, cette cordialité a été une nouvelle fois prouvée par l’inauguration d’une école catholique à Ihazolava, à une dizaine de kilomètres au sud d’Ambatolampy.

18/10/2012

Kidôr'dine

Las des trente années de règne de Rainilaiarivony, Premier ministre qui a épousé successivement les trois dernières Reines de Madagascar, Rasoherina, Ranavalona II et Ranavalona III, les Malgaches n’avaient pas la hargne de faire face à l’expédition française, en fin 1894. Le pays entier était pourtant menacé, mais les gens ne s’empressaient pas trop de protéger des dirigeants qui n’avaient plus du tout la cote. Pierre Boiteau, dans son ouvrage « Contribution à l’histoire de la Nation Malgache », relève que les habitants d’Antananarivo n’étaient pas réellement conscients de la menace qu’en apprenant que le corps expéditionnaire français n’était plus qu’à quelques kilomètres de la ville.

19/10/2012

Kidôr'dine

Madagascar fait de nouveau figure de lanterne rouge, en matière d’Indice de développement Humain (IDH). Et cela commence à susciter l’inquiétude. Le gouvernement prend note de la situation lamentable dans laquelle se trouve le pays. L’IDH de Madagascar est passé de 0,571 en 2008, à 0,481 en 2010 et à 0,480 en 2011. La régression est notable. La crise est passée par là.

20/10/2012

Kidôr'dine

Que fait le président de la Transition à Dubaï ? Le contexte politique et diplomatique dans le pays n’est sans doute pas propice à un déplacement dans ce plus important port et le plus significatif des lieux de business des Emirats Arabes Unis. C’est devenu une icône des affaires dans la sous-région du Golfe persique. La présidence de la Transition, via un communiqué, fait savoir que Rajoelina va participer au Forum Mondial de l’Energie. « Cette participation de Madagascar à ce rendez -vous planétaire rentre parfaitement dans le cadre de la déclaration, faite récemment à Rio (Brésil) par le Président RAJOELINA, selon laquelle, d’ici dix ans, la Grande Ile va entièrement utiliser l’énergie renouvelable (éolienne et hydraulique) dans le but de doubler, voire quadrupler, ses actuelles capacités de production », spécifie le communiqué.

22/10/2012

Kidôr'dine

A l’autre bout de l’Afrique, François Hollande, lors de son passage à l’Assemblée Nationale du Sénégal, a prononcé un discours pour Nous, les Africains. Plus jamais, en tous cas, les Malgaches ne pourront dire qu’ils ne sont pas des Africains.

23/10/2012

Kidôr'dine

Les politiques ont du mal à mesurer l’impact de la crise que traverse le pays, depuis quatre ans, sur la vie de la population. Le taux de chômage qui augmente, la pauvreté qui touche une frange importante des Malgaches, l’Indice de Développement Humain qui dégringole, les difficultés rencontrées par les petites et moyennes entreprises, et les difficultés des parents à scolariser leurs enfants sont autant de signes qui dénotent l’enlisement de la situation politique, sociale et économique du pays. Ce sont pourtant des réalités que l’on ne peut et que l’on ne doit, surtout pas, ignorer. Le pays est exposé à un danger permanent. Le problème de l’insécurité engendré par la crise en est une parfaite illustration.

24/10/2012

Kidôr'dine

On ne peut qu’être offusqué face à la situation qui prévaut dans le Sud de Madagascar. C’est comme si le Sud est appelé à être martyrisé depuis toujours. Le nombre des morts continue d’augmenter là-bas. C’est comme si cette partie de l’île est à la fois loin du cœur et loin des yeux. En 1971, les originaires du sud étaient déjà martyrisés. La répression a fait des milliers de morts. Les victimes innocentes étaient nombreuses, même si l’Etat a parlé à l’époque, et bien après les faits, d’un « acte de rébellion ». On se souvient aussi que le Kere, la grande famine, a régulièrement frappé cette partie de l’île.

25/10/2012

Kidôr'dine

L’association des victimes de la crise de 2002 a été fondée. Tardivement, certes, mais elle a été fondée quand même dans le sillage de ces multiples associations regroupant les victimes des crises successives dans le pays. Car chacun souhaite dorénavant obtenir réparation à la suite des violences subies, sous diverses formes pendant les moments forts du conflit. La nouvelle association va demander des indemnisations pour ceux qui ont subi des préjudices moraux et matériels à la suite de cette crise qui a opposé pendant six mois les partisans de Marc Ravalomanana à ceux de l’ancien dictateur, Didier Ratsiraka, qui a refusé jusqu’au bout le résultat de l’élection présidentielle de fin 2001. L’AV 2002 veut faire entendre sa voix.

26/10/2012

Kidôr'dine

Lentement mais sûrement, le pays va à la dérive. Dans tous les domaines, c’est pratiquement la dépravation. Madagascar est en train de se ruiner, sous le regard passif de ses acteurs politiques, de sa classe dirigeante et du monde entier. La situation dans le Sud du pays est une parfaite illustration du pourrissement de la situation. Les rapports sur la situation sont adressés à un cercle très restreint. Les informations sont verrouillées.

28/10/2012

Kidôr'dine

Le régime de Transition a la trouille. Qui aurait cru que, malgré le recours systématique à la force, ce sont des poltrons qui continuent à diriger le pays, sans la moindre légitimité aucune. Quand on a peur, tout en recourant, à chaque fois, à la force, c’est qu’on n’est pas en droit de diriger pendant plus longtemps encore la destinée de tout un pays. La publication d’un NOTAM de rappel, le 25 octobre, constitue une preuve de la crainte permanente des dirigeants actuels sur un possible retour au pays de l’ancien président, en exil en Afrique du Sud.

29/10/2012

Kidôr'dine

Les rares personnalités originaires du sud de Madagascar crient au secours. Elles lancent un véritable SOS. Politiciens, artistes et notables adoptent le même langage. Du moins ceux qui ont eu le courage de dénoncer le scandale. Certains ont en effet préféré adopter le profil bas. D’autres ont choisi de se taire. Ils crient à l’injustice. Quelques uns ont pris le risque de dénoncer, face au massacre. Car, eux, au moins, disposent de quelques moyens de se faire entendre, étant loin des zones de conflit.

30/10/2012

Kidôr'dine

Les acteurs politiques malgaches parlent tous de réconciliation. Ils sont, en effet, tous conscients que la meilleure solution afin de mettre un terme à l’interminable crise politique actuelle, c’est justement cette réconciliation dont ils parlent sans cesse. Car la crise malgache est née d’une divergence de point de vue et d’un conflit entre des acteurs politiques qui sont tous persuadés qu’ils ont raison. C’est, en tous cas, tout le pays qui souffre aujourd’hui de l’impossibilité de trouver un véritable accord entre les acteurs de la crise.

31/10/2012

Kidôr'dine

La situation politique, sociale et économique de l’heure est loin de favoriser une victoire électorale du chef de la Transition, AndryRajoelina. Mais, au sommet de l’Etat, l’irréalisme a pris le dessus depuis fort longtemps. La prise du pouvoir en 2009 a beaucoup fait rêver. L’exercice de ce pouvoir, malgré les balbutiements, a rendu presque fous de nombreux néophytes qui ne demandent, actuellement, qu’à prolonger davantage le temps de rester aux commandes.

03/11/2012

Kidôr'dine

Les Malgaches ne peuvent plus compter sur qui que ce soit. L’injustice est omniprésente mais les citoyens n’ont plus personne pour les aider à sortir de l’ornière. La corruption est partout, et la violence, sous différentes formes, est presque imparable, à tel point que les victimes se résignent tout simplement. La Justice n’est pas fiable chez nous.

05/11/2012

Kidôr'dine

Cette semaine sera riche en événements. Que ce soit sur le plan politique ou dans le domaine du social. La grogne des usagers du transport en commun est attendue quand les élèves, les étudiants et les travailleurs vont rejoindre leur lieu de travail, leur école ou leur université. Le frais du transport est passé, sur certains axes, de 300 à 400 ariary. Le nouveau tarif a été appliqué pendant le long week-end et il n’y avait pas beaucoup de protestation. La politique ne manquera pas de se mêler de cette affaire, car il s’agit d’une question qui touche le quotidien des habitants de la capitale et qui pourrait avoir une conséquence politique évidente. Dans le même temps, l’affaire concernant la grève des étudiants de l’Université d’Ankatso sera à un tournant. Ces étudiants attendent le paiement de leur bourse, mais certains ont connu la prison à la suite des manifestations de la semaine passée.

06/11/2012

Kidôr'dine

De plus en plus d’entités politiques réclament actuellement le départ des dirigeants de la Transition. La descente dans la rue pour exiger la démission de l’équipe d’Andry Rajoelina n’est pas encore à l’ordre du jour, mais le malaise social, à différents niveaux, est bien palpable depuis fort longtemps. Actuellement, le ton est même monté d’un cran. Face au désastre dans sa région natale du Sud de Madagascar, le président du parti Monima demande à Andry Rajoelina et à Omer Beriziky de démissionner. La semaine dernière, les pasteurs du HMF ont tiré la sonnette d’alarme. Au Magro Behoririka, les meneurs de la mouvance Marc Ravalomanana et de la mouvance Albert Zafy dénoncent quotidiennement les abus de pouvoir de la HAT.

07/11/2012

Kidôr'dine

Il y en a qui y croit encore. La Feuille de route de sortie de crise a été mise à l’épreuve depuis longtemps. Son inefficacité, pour résoudre la crise politique dans le pays, est pourtant évidente. Mais certains continuent d’y croire. Presque naïvement. D’autres préfèrent déjà parler de « feuille de crise menant vers une sortie de route ». Les dirigeants de la Transition continuent en effet d’enrouler la population dans la farine. Ils font semblant de chercher les moyens de sortir le pays de l’ornière mais le blocage est trop visible.

08/11/2012

Kidôr'dine

Le directeur de Publication du journal La Nation est convoqué à la gendarmerie de Betongolo, ce jour. La Nation fait l’objet d’une plainte à la suite de la publication des révélations effectuées par le notable Patrick Zakariasy sur les scandaleuses affaires de bois de rose qui touchent le pays depuis bien longtemps. Notre journal s’est pourtant limité à rapporter les faits tels qu’ils avaient été révélés par ce notable qui savait de quoi il parlait, avec des preuves à l’appui.

09/11/2012

Kidôr'dine

On a toujours dit que les Malgaches sont très patients. Et qu’ils sont capables d’endurer les coups durs de la vie, quelque soit les circonstances et les auteurs des coups bas qu’on leur fait subir. Les Malgaches ont une capacité exceptionnelle d’encaissement. C’est une réalité connue de tous. Il arrive alors que les profiteurs saisissent cette opportunité pour abuser autant que possible. Croire pourtant que les Malgaches accepteront indéfiniment de subir toutes les formes d’abus possible, c’est méconnaître le pays du Moramora. Il y a un temps pour tout. Les gens attendent tout simplement que la coupe soit pleine (« feno ny kapoaka »). Tout le monde attend la goutte d’eau qui va faire déborder le vase. C’est la phase d’encaissement.

10/11/2012

Kidôr'dine

Pas grand monde ne soulève la question actuellement. La Communauté internationale fait passer le message, de façon indirecte, mais en face, on ne veut pas décrypter le non-dit. Les conditions ne sont pas remplies pour organiser le premier tour de la présidentielle, le 8 mai 2013, comme annoncé initialement. Une frange de la Communauté internationale a promis de financer les élections. Certes. Mais beaucoup rechigne encore à mettre la main à la poche. Et c’est un signe qui ne trompe pas. La Banque Mondiale a fait savoir solennellement que ce n’est pas sa priorité à Madagascar.

12/11/2012

Kidôr'dine

Un Tangalamena et quatre journalistes sont poursuivis par Mamy Ravatomanga en justice pour « diffamation » et pour « diffusion de fausse nouvelle ». Cet homme d’affaires, on le sait, est un proche collaborateur du chef de la Transition, Andry Rajoelina. Des amis qui se partagent tout. Ou presque. Ils sont au pouvoir, et peuvent se permettre ce genre d’intimidation. Dans cette affaire, La Nation, Midi Madagasikara et Gazetiko se trouvent dans le collimateur des hommes qui dirigent le pays.

13/11/2012

Kidôr'dine

Les dirigeants de la Transition sont heureux de gouverner un pays dont la population est aussi patiente et aussi paisible que les Malgaches. Ils en abusent un peu. Parce que les gens n’ont pas de réactions violentes, les hommes de pouvoir pensent qu’ils peuvent se permettre beaucoup de chose. C’est cette conviction que le peuple pourra attendre longtemps encore, avant de se soulever, qui est à l’origine de ces différentes formes d’abus en tous genres que l’on peut constater dans divers domaines actuellement.

14/11/2012

Kidôr'dine

Ce n’est pas forcément bénéfique pour un pays insulaire comme Madagascar d’évoquer systématiquement la question de l’origine ethnique. Plus particulièrement, quand il s’agit de politique, et encore moins quand cela concerne un conflit déjà ouvert. Pourtant, dans l’affaire concernant le Tangalamena Patrick Zakariasy, cette épineuse question sera immanquablement évoquée. C’est inévitable.

15/11/2012

Kidôr'dine

Il fallait un drone pour lancer un missile sur la caverne qui servait de refuge au présumé chef de dahalo Ramenabila. Cela aurait évité un déplacement de plusieurs kilomètres aux forces spéciales en mission dans le Sud de Madagascar. Les gendarmes parlent de « moyens limités » pour mener à bien leur mission. On les a pourtant bien vus, munis de leur lance roquette qui leur a permis de tuer dans le tas des gens quelquefois sans défense. On a vu la photo des corps déchiquetés par leur équipement de mort. Des armes de guerre, destinées à des blindés ont été utilisées dans le Sud.Mais les membres des forces spéciales parlent de « moyens limités ».

16/11/2012

Kidôr'dine

La prise de pouvoir par Andry Rajoelina à l’issue du coup d’Etat de 2009 n’est qu’un accident de l’Histoire. Certains ont espéré le « changement » mais ils s’en mordent les doigts actuellement. On a tout simplement placé l’homme qu’il ne fallait pas à la tête du pays. Lequel va à la dérive actuellement. Madagascar continue la descente aux enfers, car la gouvernance Rajoelina ne présage rien de bon pour les générations futures et pour les Malgaches d’aujourd’hui.

17/11/2012

Kidôr'dine

Madagascar aurait pu connaître des conditions meilleures si ce n’est les crises cycliques qui détruisent, sur de nombreux plans, le pays à chaque fois que l’économie semble connaître une certaine embellie. Des analystes viennent de conclure que si l’élan de 2008 avait été maintenu, la Grande Ile aurait connu une meilleure situation socio-économique que la Côte d’Ivoire actuellement. Mais ce pays qui venait de connaître la guerre, a effectué beaucoup plus de progrès que Madagascar.

19/11/2012

Kidôr'dine

La Grande Ile est en train de chercher l’homme qui va pouvoir sortir le pays de la crise. Cet homme là doit être a priori le contraire de celui qui a présidé à la destinée de la population malgache au cours des trois dernières années. Cela nous rappelle les propos d’Ellen G White dans l’un de ses ouvrages. Elle a écrit : « Ce dont le monde a le plus besoin, c'est d’hommes qui ne sont ni achetés ni vendus, d’hommes qui, dans le tréfonds de leurs âmes sont vrais et honnêtes ; d’hommes qui ne craignent pas d'appeler le péché par son vrai nom ; d’hommes dont la conscience est aussi fidèle au devoir que l'aiguille au pôle, d’hommes qui se tiennent pour le droit dût le ciel tomber. »

20/11/2012

Kidôr'dine

C’est aussi une honte. Non seulement c’est triste, mais c’est honteux. Madagascar est champion du monde de la défécation à l’air libre. Les spécialistes, quand ils en parlent, évitent de recourir au mot et aux expressions polis. « Nous éparpillons de la merde partout », c’est le genre d’expression qui leur est familier. Dans les villes comme dans les campagnes, on en voit un peu partout de cette « matière ». A tel point que certains en sont arrivés à parler de « pays de merde ».

21/11/2012

Kidôr'dine

Le pays est trop mal gouverné. Il est grand temps pour les dirigeants de la Transition de plier bagage. Car on ne peut pas sacrifier autant, pendant trop longtemps, la vie d’une nation. Les Malgaches sont au bord de la révolte. Il a fallu que les gens le crient dans la rue, mais pas encore lors d’une manifestation de mécontentement, pour que quelques têtes pensantes de la Transition s’en rendent compte.

22/11/2012

Kidôr'dine

La messe est-elle dite ? Andry Rajoelina comptait depuis 2009 sur le soutien des prélats catholiques pour perdurer au pouvoir. C’est en partie, l’explication de la longévité du jeune putschiste à la tête de la Transition. Les chefs de l’église catholique le soutenaient ouvertement. L’archevêque Odon Marie Arsène Razanakolona était toujours présent aux cérémonies officielles de la présidence. Et Andry Rajoelina ne voulait jamais rater les grands événements de l’église catholique.

23/11/2012

Kidôr'dine

La Communauté internationale nous a fait tourner en bourrique dans sa médiation sur la crise politique malgache. Voila bientôt quatre ans qu’elle a tout essayé sans pouvoir mettre un terme au calvaire de la majorité de la population qui en a plus qu’assez de cette interminable crise. C’est vrai que sous d’autres cieux, la crise a duré beaucoup plus longtemps, pour ne citer que le conflit préélectoral et postélectoral en Côte d’Ivoire, de 2002 à 2010, ou la dictature des colonels en Grèce, de 1967 à 1974.

24/11/2012

Kidôr'dine

A tous les niveaux, les Malgaches affichent un certain mécontentement à l’égard du pouvoir. Partout où on va, il y a toujours quelqu’un pour dire que rien ne va plus. Et que le régime devrait s’en aller pour éviter la catastrophe au pays. Pour sa part, Andry Rajoelina ne voit pas la situation de cette manière. Il compte avancer tête baissée.

26/11/2012

Kidôr'dine

Certains ont parlé d’explosion de grenade. D’autres de coups de canon. C’était pourtant une simple explosion de joie. Rien que des feux d’artifice. Pas plus. Des feux d’artifice à l’occasion d’un concert. C’est tout. La crise est passée par là. N’importe quelle détonation est considérée comme potentiellement, d’origine militaire. Des habitants de la capitale sont sortis de chez eux, en entendant les explosions. « Qu’est-ce qui se passe ? », se demande-t-on entre voisins. C’est une nouvelle preuve de la tension qui monte. Paradoxalement, cela a suscité un certain espoir chez quelques citadins. Beaucoup croient, en effet, que cette interminable crise ne se terminera pas sans une certaine explosion.

27/11/2012

Kidôr'dine

Une crise qui dure quatre ans c’est beaucoup trop pour un pays aussi fragile que Madagascar. Sur le plan économique, la Grande Ile avait la chance de réussir progressivement si ce n’est les crises cycliques qui touchent le pays tous les dix ans environ. Des experts ont déjà estimé que si l’île rouge maintenait l’évolution de sa croissance économique depuis l’indépendance, le PIB du pays aurait atteint plus de 2000 dollars par habitant depuis longtemps.

28/11/2012

Kidôr'dine

Des bus chinois. C’est la solution proposée par le président de la Transition à la hausse du frais du transport public dans la capitale. Une solution qui ne permettra sans doute pas de répondre à l’attente des usagers. Ces derniers auraient souhaité le maintien des tarifs à 300 ariary, pour tout le monde.

29/11/2012

Kidôr'dine

Des diplomates étrangers s’apprêtent à rejoindre leur pays d’origine à l’occasion des fêtes de fin d’année. On dit souvent que les Occidentaux n’aiment pas fêter Noël avec la chaleur. Et que le père Noël lui-même est plus à l’aise sous les neiges. Certains sont déjà partis. D’autres préparent déjà leur valise. Et on dit souvent que le mois de décembre est un mois politiquement creux.

30/11/2012

Kidôr'dine

Depuis son départ du pouvoir, Marc Ravalomanana a fait savoir et a fait comprendre à ses partisans qu’il va revenir au pays et, d’une certaine manière, au pouvoir. Ses partisans y croient dur comme fer.

01/12/2012

Kidôr'dine

Il a repris son bâton de pèlerin. Andry Rajoelina va inaugurer ses « zava-bita » à Antsiranana. Les vieilles promesses d’un président non élu mais qui a dirigé le pays le temps de l’équivalent d’un mandat aux USA.

03/12/2012

Kidôr'dine

Le mois de décembre a été habituellement un mois d’accalmie politique chez nous. C’est généralement le mois où les gens pensent plutôt à la fête. Mais il y a toujours eu des exceptions. Et 2012 n’a pas tout dit. Les politiques n’ont pas tout sorti ce qu’ils avaient en tête et dans leur agenda.

04/12/2012

Kidôr'dine

L’intense campagne pour l’arrêt des massacres n’aura servi à rien. Le 7 février dernier, le régime Andry Rajoelina a réuni la foule devant le palais d’Ambohitsorohitra pour annoncer urbi et orbi que « ça suffit », et qu’il faut maintenant arrêter de tuer les Malgaches pour des motifs politiques. Les T-shirts distribués ce jour là circulent toujours. « Ampy izay », avait-on dit.

05/12/2012

Kidôr'dine

La situation actuelle est une aubaine pour les dirigeants de la Transition. Seuls les manifestants du Magro donnent l’impression qu’il y a un problème qui n’est pas entièrement résolu dans le pays. Et ces manifestants sont bien sages. Ils sont restés à l’intérieur des quatre murs de l’ancienne imprimerie Blue Print à Behoririka, depuis plusieurs mois, voire des années.

06/12/2012

Kidôr'dine

Le budget de l’Etat a été adopté. On parle de baisse au niveau de la plupart des institutions de la Transition, comme la présidence et la primature. C’est facile en effet de le faire croire sur la base de chiffres écrits noir sur blanc. Mais qui peut croire en une véritable baisse du train de vie au niveau de ces institutions. Ce qui est sûr, pour le moment, est que l’invasion des criquets menace une grande partie de la Grande Ile, faute d’argent pour mener la lutte antiacridienne.

07/12/2012

Kidôr'dine

Il n’avait pas le choix. Andry Rajoelina n’était pas préparé à rencontrer pour la énième fois son adversaire, Marc Ravalomanana. Il n’y aura pas de sommet entre les deux principaux protagonistes de la crise malgache. L’ancien président a fait le déplacement pour rien à Dar Es Salam, puisque Andry Rajoelina n’y sera pas. Depuis le début de la crise, le chef de la Transition a toujours évité, autant que possible, de rencontrer l’ancien homme fort du pays.

08/12/2012

Kidôr'dine

Le chef de la Transition a préféré maintenir le suspens. Il va bientôt annoncer sa décision sur les élections présidentielles. Il n’y aura pas tellement de surprise. Les partisans de Rajoelina ne souhaitent guère entendre un désistement.

10/12/2012

Kidôr'dine

C’est une confirmation. Et c’est imparable. Les Malgaches ne pourront plus jamais dire qu’ils ne sont pas des Africains. Jamais plus jamais. Malgré les quelque 450 kilomètres qui nous séparent du grand continent, les Africains viennent de rappeler que les Malgaches sont des leurs. Et ce, malgré le fait aussi qu’une frange importante de la population est descendante d’immigrés d’Asie.

12/12/2012

Kidôr'dine

Le coliseum de Rome a traversé les siècles. Sa ruine attire toujours des millions de curieux venus du monde entier. Les Romains aimaient les jeux, parfois dangereux, et les empereurs adoraient distribuer du pain au peuple. « Panem et circenses » a été l’expression du poète satirique, Juvénal, restée célèbre, presque 20 siècles après sa disparition. Du pain et du jeu. La pratique a été immortalisée plus tard par les cinéastes qui racontaient les scènes des gladiateurs dans le coliseum.

13/12/2012

Kidôr'dine

Il n’y a rien qui dit que la crise va bientôt finir. Les péripéties n’en finissent pas de nous surprendre. Il y a un changement à chaque étape. Après avoir insisté sur sa candidature pendant quatre ans, Marc Ravalomanana y renonce finalement. La réaction de son adversaire est très attendue. Après avoir dit que « Marc Ravalomanana ne changera jamais », Andry Rajoelina devra dire autre chose, peut-être. Marc Ravalomanana n’est pas candidat.

14/12/2012

Kidôr'dine

Les politiciens ont tout simplement sacrifié la population. Tant que la crise perdure, c’est le citoyen lambda qui va en souffrir. Le Centre de réflexion des économistes de Madagascar vient de publier une étude sur la situation économique de la Grande Ile après plus de trois ans de crise. Ces économistes parlent de quelque 100.000 personnes qui ont perdu leur travail depuis 2009. Ils grossissent le nombre de ceux qui étaient déjà chômeurs auparavant.

17/12/2012

Kidôr'dine

Cela fait quatre ans qu’il est au pouvoir. Le président a de plus en plus de cheveux blancs. Il a visiblement perdu du poids. Il a maigri. Il a de plus en plus de rides. Il verse des larmes quand ses compatriotes innocents sont massacrés.

18/12/2012

Kidôr'dine

Aucune entité internationale ne pourra convaincre Andry Rajoelina de changer d’avis. Il aurait déjà pris sa décision et la pression internationale n’y changera rien. C’est sa conviction. Si on se réfère aux déclarations de ses collaborateurs, l’actuel chef de la Transition est candidat à sa propre succession. On peut d’emblée l’affirmer.

19/12/2012

Kidôr'dine

L’attaque est imminente pour les grandes villes du centre de la Grande Ile. Les essaims de criquets ont été mal maîtrisés, étant donné que les autorités de transition n’en avaient pas fait une véritable priorité. Il était plus important pour le pouvoir de construire des projets tape à l’œil, comme le coliseum, le temple de rugby ou encore les hôpitaux mal équipés et dépourvus de personnel soignant. Tout cela a coûté des millions de dollars.

21/12/2012

Kidôr'dine

Que décidera Andry Rajoelina ? Plus que jamais, il se trouve dans un véritable cul-de-sac. « Handroso ho faty renibe, hihemotra ho faty raibe ». L’expression est tout à fait valable pour lui. La France le renvoie, gentiment, à la position de la SADC. C'est-à-dire que ni lui ni son adversaire ne se présente à la prochaine présidentielle, mais que son rival rentre au pays, après quatre ans d’exil.

22/12/2012

Kidôr'dine

Le président de la Transition décide de payer les rugbymen de l’équipe nationale malgache. Mais le Premier ministre n’est pas au courant de la modalité de l’opération. Andry Rajoelina inaugure à tour de bras. Mais le chef de gouvernement exprime le souhait d’une véritable transparence sur l’origine des fonds qui ont permis de réaliser ces infrastructures. D’autant que pour préserver sa « neutralité », le Premier ministre tient à s’éloigner des grands événements qui sont très vite associés à l’image du président. Le président de la Transition a inauguré le coliseum d’Antsonjombe.

26/12/2012

Kidôr'dine

La fête de Noël n’était pas célébrée comme il se doit pour la plupart des Malgaches. L’ombre de la crise a plané sur le 24 et le 25 décembre 2012. L’ombre de l’incurie aussi. Cela s’illustre par la coupure d’électricité dans certaines localités et certains quartiers de la capitale la nuit du 24 et durant la journée du 25 décembre. Un cadeau empoisonné de la part de la Jirama. La crise était très présente en tout cas. On a ainsi enregistré une baisse de commande de bûches de Noël dans les pâtisseries de la capitale. C’est un très mauvais signe.

27/12/2012

Kidôr'dine

On parle beaucoup de trêve ces derniers jours. Ceux qui ont intérêt au statu quo, ont, en tout cas, préféré évoquer la question. Histoire de passer au moins les fêtes de fin d’année paisiblement. Mais il faut bien admettre que des problèmes restent sans solution dans le pays. Et que tôt ou tard, après les fêtes il va falloir y faire face de nouveau. C’est toujours curieux d’ailleurs, d’entendre parler de rumeurs de coup d’Etat en période de fête. Mais cela arrive pourtant assez fréquemment.

28/12/2012

Kidôr'dine

Le président de la Transition continue de distribuer les étoiles. C’est devenu une pratique banale de promouvoir en grade des militaires. Depuis des décennies, l’armée malgache a été mal vue en raison de très nombreux hauts gradés qu’elle compte. Mais peu importe, car les nouveaux promus vont tout simplement grossir le rang de ceux qui sont prêts à tout pour défendre ce régime déjà impopulaire depuis des années.

29/12/2012

Kidôr'dine

Les Malgaches ont maintenant vécu un peu plus de 1500 jours de conflit politique. Cela représente quatre ans de crise dévastatrice. L’année 2012 n’a pas été l’année de la solution définitive à cette difficulté que le pays traverse. Le pays n’a jamais vécu une crise aussi ravageuse, que ce soit au niveau de la mentalité ou sur le plan économique et social. C’est une catastrophe nationale. 2012 a été tout simplement une année de perdue dans le cycle du progrès du pays.

02/01/2013

Kidôr'dine

A chaque début d’année, des Malgaches se posent la question si c’est l’année qui verra la fin de la crise dans le pays. C’est devenu presque un rituel, dans certains milieux. 2013 sera-t-elle la bonne ? On observe. On attend. Certains prédisent déjà que le président de la Transition reviendra d’Israël requinqué.

03/01/2013

Kidôr'dine

Un président qui a adopté l’attitude de Goliath pendant quatre ans va se recueillir sur la tombe de David, en Israël. Ce n’est pas pour rien si Andry Rajoelina se rend en terre sainte. Et ce n’est pas pour rien si le communiqué de la présidence spécifie qu’il va se recueillir sur la tombe de David.

04/01/2013

Kidôr'dine

Le chef de la Transition se battra jusqu’au bout pour préserver le pouvoir. Que ce soit par les urnes ou par d’autres moyens, comme en 2009. C’est ce qui explique ce long silence alors qu’il a initialement promis de se prononcer sur son cas avant fin 2012. C’est ce qui explique également ce branle-bas de combat au niveau de la présidence de la Transition. Notamment cette quête de soutien en pays hébreu et auprès du Congrès Juif Mondial.

05/01/2013

Kidôr'dine

Quand on est sur un piédestal jugé stable, on se croit, bien implanté et capable de beaucoup de chose. Le pouvoir change, et peut rendre fou. A tel point que celui qui se voulait être le plus grand défenseur de la liberté, une fois au pouvoir, devient son plus grand persécuteur. Ainsi va la vie. Ainsi va la politique. Les amis d’hier ne se reconnaissent plus. Mais, souvent, c’est devenu une mise en application erronée du « ny Fanjakàna tsy ananako havana ».

07/01/2013

Kidôr'dine

Une journée de pluie suffit pour montrer aux grands jours les limites des infrastructures dans la capitale malgache. Du côté d’Andohanimandroseza, plusieurs tonnes de boues ont envahi la rue, créant des difficultés énormes chez les automobilistes. On se croirait dans une commune rurale située dans une zone enclavée. Pendant des heures, les usagers ont été livrés à eux-mêmes.

08/01/2013

Kidôr'dine

Demain sera un grand jour pour tous les zélateurs du régime de la Transition. Comme lors des précédentes cérémonies de présentation de vœux à Iavoloha. Ils auront l’occasion de souhaiter bonne année au président de la Transition. Andry Rajoelina en a grandement besoin, car cette année ne sera pas nécessairement rose pour lui. Au contraire. De rudes épreuves l’attendent. 2013 ne lui sera pas une année de sinécure. Avec ou sans les élections programmées cette année, le chef de la Transition aura du pain sur la planche.

09/01/2013

Kidôr'dine

On ne parlera pas de politique à Iavoloha aujourd’hui. Il n’y a pas de place pour ceux qui désirent évoquer la situation actuelle du pays. Pas question de dire que le pays se trouve dans l’impasse. Et que la crise est loin d’être réglée. Pas question de mettre sur le dos du régime actuel toutes ces difficultés que le pays connaît. Pour la première fois, la présidence malgache tenait à apporter une précision sur ce que doit être la teneur des propos à tenir lors de la cérémonie de présentation des vœux. Du jamais vu.

10/01/2013

Kidôr'dine

Il était impossible, finalement, de ne pas parler de politique hier, à Iavoloha. Pendant plusieurs minutes, ils parlaient, ils parlaient. Jusqu’à nous lasser, à la fin. Car, au final, ils racontaient tous des histoires. Des histoires à dormir debout. Tout ce qu’ils ont évoqué au palais, ils l’ont déjà raconté à diverses reprises, d’une manière ou d’une autre.

11/01/2013

Kidôr'dine

Les Malgaches, du moins ceux qui ont en ont vraiment assez de cette crise interminable, ont de nouveau le regard braqué sur Dar es Salam. Une nouvelle réunion de la SADC y évoque le cas malgache. De réunion en réunion, l’organisation régionale finira peut-être par trouver la meilleure « voie » pour mettre un terme à ce conflit politique qui continue de détruire lentement mais sûrement le pays entier.

12/01/2013

Kidôr'dine

On peut se demander si nos dirigeants sont toujours obligés de faire le contraire de ce qu’ils disent à chaque fois. Le président de la Transition n’a cessé, au cours des derniers jours, d’évoquer la notion de souveraineté nationale. C’était un moyen pour lui de justifier son refus de céder à la pression de la Communauté internationale. Laquelle a toujours suggéré le retrait d’Andry Rajoelina. Au nom de la souveraineté, le président de la Transition a feint de ne pas prendre en considération la pression.

14/01/2013

Kidôr'dine

C’est inquiétant de constater les actes tribalistes qui ressurgissent dans certaines régions du pays. Les événements du week-end à Toliara ne sont pas très rassurants. C’est plutôt lassant de voir qu’à chaque crise politique, il faut qu’on évoque la question du tribalisme dans le pays. Une nouvelle fois, les originaires des hauts plateaux étaient la cibles de violence à Toliara, les boutiques qu’ils détiennent ont été saccagées.

15/01/2013

Kidôr'dine

Les acteurs de la crise politique malgache et les médiateurs continuent de tergiverser. Ils sont en train de jouer à un jeu très dangereux. Peut-être pas pour eux directement mais en tout cas, c’est un jeu très dangereux pour les millions de victimes de la crise. Ces millions de victimes sont les grands oubliés du système actuel.

16/01/2013

Kidôr'dine

Le régime Rajoelina est en train de tuer, lentement mais sûrement, une frange importante de la population malgache. Outre ceux qui ont été tués par les armes, ou dans les émeutes, il y en aura de plus en plus ceux qui seront tués par la faim, la pauvreté et par le manque de soins médicaux. Les hôpitaux nouvellement construits n’y changeront pas grand-chose, car, en pleine brousse, des centaines de Centre de Santé de Base ont été fermés et des Malgaches ne peuvent plus se soigner. La majorité de la population vit en dessous du seuil de pauvreté.

17/01/2013

Kidôr'dine

Ce sera un combat classé dans celui des poids plumes. S’il a véritablement lieu. Ou bien un tournoi dans lequel tous les grands favoris ont été déclarés forfaits. A tel point que les gradins se vident au fil du temps. L’élection présidentielle, si elle est effectivement programmée dans les prochains mois, sera insipide.

18/01/2013

Kidôr'dine

L’évolution de la situation dans le pays suscite des interrogations. Le retrait d’Andry Rajoelina et de Marc Ravalomanana des élections présidentielles est-il vraiment garant d’une solution durable de sortie de crise ? Personne n’a la réponse à cette question. Mais tout le monde y croit pour le moment. La communauté internationale, tout comme la majorité de la classe politique malgache, pense que l’exclusion des principaux protagonistes de la crise politique devrait apaiser la tension politique. Mais quand on évoque la probabilité des autres candidats potentiels à la magistrature suprême, on est en droit de se poser des questions.

19/01/2013

Kidôr'dine

Combien de temps faudra-t-il attendre pour que Madagascar soit effectivement classé « pays émergeant ». La potentialité, le pays en a. Mais la volonté, pas si sûr. La Grande Ile est classée parmi les pays les plus pauvres du monde. La crise de 2009 n’a fait qu’aggraver la situation socio-économique du pays. Un taux de pauvreté de plus de 80%, c’est presque inimaginable pour un pays comme Madagascar. Le paradoxe est criant. Les cartes géologiques sur les richesses minières du pays sont révélatrices de beaucoup de choses.

21/01/2013

Kidôr'dine

Andry Rajoelina est candidat. Peu importe, en 2018, en 2016 ou en 2013, on ne sait pas quand les élections auxquelles il va participer auront lieu véritablement, mais il a affirmé qu’il va revenir. C’est d’ailleurs déjà assez curieux d’entendre parler de « revenir » sur une scène qu’on n’a même pas quitté, et qu’on n’a pas, en vérité, l’intention de quitter sitôt. Quand ses partisans disent qu’Andry Rajoelina a beaucoup fait pour le pays, ils ont tout à fait raison.

22/01/2013

Kidôr'dine

La crise malgache ne prendra fin véritablement que lorsque les acteurs seront prêts d’y mettre un terme. Les vrais acteurs. Le cycle de la vengeance et la volonté de prendre la revanche, à chaque fois, devrait cesser un jour. Si Andry Rajoelina a affirmé qu’il est candidat à la présidentielle de 2018, c’est pour prendre sa revanche. Une revanche sur l’histoire, sur la Communauté internationale et sur Marc Ravalomanana. Il n’y aura peut-être jamais de fin entre le conflit entre les deux hommes.

23/01/2013

Kidôr'dine

Les quatre années d’échec de la Transition à Madagascar, c’est l’échec d’Andry Rajoelina, mais c’est aussi l’échec de la Communauté internationale. Mais l’aveu d’échec, personne, a priori, n’est prêt à l’assumer. Ces années perdues constituent un échec cuisant pour le président de la Transition. Celui-ci n’a fait que tourner en rond en quatre années de pouvoir presque absolu.

24/01/2013

Kidôr'dine

On dirait une fatalité. La crise malgache risque de durer très longtemps encore. Les élections à venir risquent de ne pas tout résoudre. Elles sont mal parties, avec ses candidats exclus et les préparations techniques insatisfaisantes, ainsi que les conditions politiques loin d’être remplies. La question de l’apaisement, on peut y mettre une croix.

25/01/2013

Kidôr'dine

Dans les prochains jours, l’Union Africaine tiendra une réunion qui ne manquera pas d’évoquer le cas malgache. La SADC, pour sa part, a aussi tenu diverses réunions sur la crise politique dans la Grande Ile. D’autres réunions auront lieu également. De réunion en réunion, les entités qui se penchent sur ce cas particulier du pays du « moramora » finiront peut-être par comprendre la spécificité malgache.

26/01/2013

Kidôr'dine

La présidence de la Transition a publié un communiqué sur la lettre du Secrétaire d’Etat Adjoint en charge des Affaires Africaines, Johnnie Carson. Le communiqué rapporte une traduction en français de la lettre diplomatique, en prenant soin de tronquer certaines phrases gênantes pour le régime de Transition. Le service de la communication de la présidence a ainsi pris soin d’enlever la partie sur laquelle Johnnie Carson a évoqué la question de la mise en œuvre de toutes les dispositions de la Feuille de route, notamment le retour au pays de tous les exilés politiques.

28/01/2013

Kidôr'dine

Le premier tour de l’élection présidentielle, c’est, théoriquement, dans trois mois. A quelques jours près. On n’a toutefois pas du tout l’impression que le pays vivra bientôt une période électorale. Jamais, l’incertitude n’a gagné l’esprit des gens à quelques mois d’un scrutin qui doit être une consultation populaire majeure. Que ce soit parmi les candidats potentiels, ou chez les simples citoyens, le doute s’installe progressivement. La CENI-T a beau expliqué que les conditions techniques seront remplies. Le régime de Transition affiche toujours un optimisme béat quant à l’issue du processus électoral.

29/01/2013

Kidôr'dine

Qui sera encore aux côtés du chef de la Transition, Andry Rajoelina dans les prochains mois ? On se le demande à un moment où le navire de la HAT prend de l’eau d’un peu partout, poussant un à un ses occupants à prendre la fuite. Deux alliés de taille se sont prononcés sur l’élection présidentielle. Jean Lahiniriko et Pierrot Rajaonarivelo ne se sont pas contentés d’annoncer leur candidature.

30/01/2013

Kidôr'dine

Les élections auront lieu tôt ou tard dans le pays. C’est l’unique voie pour sortir de la crise. Mais personne n’est en mesure de fixer la date des consultations électorales à venir. Des doutes persistent également sur l’identité et l’étiquette de ceux qui vont organiser les élections. On sait pertinemment qu’Andry Rajoelina, à défaut d’être candidat, soutiendra le candidat qu’il va désigner pour le remplacer. On sait aussi que l’actuelle Commission nationale électorale (in)dépendante est trop proche du président pour pouvoir garantir une véritable neutralité.

31/01/2013

Kidôr'dine

Le phénomène d’insécurité qui continue d’empirer actuellement, à travers tout le pays, nous interpelle tous. La situation de Madagascar ressemble, dorénavant, à peu près à celle d’un pays en guerre. Dans certaines localités, les populations sont contraintes de s’enfuir dans les forêts ou de quitter leur village pour rejoindre des lieux plus sûrs. Dans certains cas, ce sont des autorités ou des membres des forces de sécurité qui sont ciblés. L’attaque du convoi de la primature sur la route nationale 7 est troublante, à bien des égards. Plus personne n’est à l’abri de cette insécurité grandissante. Les gens rechignent désormais à voyager sur certains axes routiers.

01/02/2013

Kidôr'dine

On réclamait des changements en 2009. Ceux qui l’ont revendiqué l’ont obtenu. Mais dans le sens contraire de ce qu’ils souhaitaient. En termes de liberté de la presse, par exemple, la situation actuelle est bien différente de ce que les gens, sur la place de la Démocratie et sur la place du 13 mai, voulaient vivre. Plus de 80 stations de radio ont été fermées depuis la prise du pouvoir par les dirigeants actuels.

02/02/2013

Kidôr'dine

Une vingtaine de candidats. C’est plutôt beaucoup. Ils se sont tous prononcés pour la prochaine présidentielle dans le pays. Mais, à coup sûr, il ne restera pas beaucoup quand le temps de payer la caution arrivera. C’est toujours le cas. Il y en avait au moins un candidat qui se retirait au moment fatidique. C’est malheureux que Madagascar ait chois la « sélection par l’argent » pour filtrer les candidats à la présidentielle. Mais, au moins, c’est une balise. La plupart des gens qui se prononcent candidats à la magistrature suprême ont en effet des ambitions, tout simplement, mal placées.

04/02/2013

Kidôr'dine

Et revoilà le massacre du 7 février qui revient sur le tapis. Une manifestation est de nouveau programmée à Antaninarenina en mémoire des victimes. Ce n’est pas la première fois qu’une cérémonie de commémoration des victimes de la tuerie du 7 février est organisée.

05/02/2013

Kidôr'dine

Qui est le vrai chef au sommet de l’Etat ? C’est la cacophonie générale dans le pays. Le Premier ministre « de consensus » qui refuse toute éventualité de limogeage ou de démission n’a pas tout à fait tort. L’article 31 de la Feuille de route est sans ambiguïté :

06/02/2013

Kidôr'dine

La décision du report des élections était prévisible depuis longtemps. Mais c’est devenu un faux problème. En vérité, c’est la gestion de ces élections qui suscite le plus d’interrogation et le plus de doute. Une élection dans le contexte actuel, avec les mêmes acteurs, ne pourra pas garantir une véritable sortie de crise. L’indépendance de la Commission nationale électorale n’est pas assurée.

07/02/2013

Kidôr'dine

C’est le passage obligé de nos dirigeants actuels. On se demande pourquoi cette dépendance quasi maladive ? De retour de New York, il fallait qu’Andry Rajoelina fasse le crochet de Paris, en vue d’une rencontre avec les hauts responsables du Quai d’Orsay.

08/02/2013

Kidôr'dine

La réaction est de plus en plus vive. Plus le régime de Transition insiste à évoquer le massacre du 7 février, plus ses adversaires sont poussés à lui rappeler le scandale du 26 janvier 2009. Sur les ondes des radios privées, des gens qui ont eu l’opportunité de s’exprimer sur le sujet, ont tous tenu à rappeler que les événements du 26 janvier ont occasionné beaucoup plus de morts. Et des dégâts encore plus importants.

09/02/2013

Kidôr'dine

S’il continue de présider à la destinée de Madagascar, le pouvoir en place ne pourra que détruire progressivement le pays. C’est un régime qui s’est tout simplement comporté en ennemi du progrès. Tous les indicateurs le montrent. Le secteur de l’éducation a été délaissé par le régime de Transition, alors que c’est un domaine reconnu comme étant à la base du développement dans tous les grands pays du monde. Les dirigeants malgaches, depuis 2009, n’ont rien fait pour améliorer le monde de l’éducation dans la Grande Ile.

11/02/2013

Kidôr'dine

Les récents propos du président de la Transition laissent croire qu’il ne se rend pas compte ou ne veut pas se rendre compte de l’impopularité de l’équipe qu’il dirige. C’est comme si Andry Rajoelina se trouve dans un autre monde. On dirait un compte de fée.

12/02/2013

Kidôr'dine

La bataille au sommet de l’Exécutif malgache pourrait s’envenimer. Quand un président veut à tout prix mettre un terme au « mandat » de son Premier ministre, il est généralement prêt à tout. Dans certains cas, ce genre d’ambivalence à la tête d’un pays finit dans le bain de sang. Car, qu’on le veuille ou non, quand on a décidé de ne pas faire parler les urnes, « le pouvoir est au bout du fusil ». Jean Omer Beriziky veut terminer la Transition, seul, avec les pleins pouvoirs, car la cohabitation avec Andry Rajoelina est devenu invivable. Pour sa part, le président de la Transition cherche tous les moyens de se débarrasser de ce Premier ministre qui, finalement, lui a été imposé par la Feuille de route et par la Communauté internationale. Mais il en a ras-le-bol désormais.

13/02/2013

Kidôr'dine

La presse malgache continue de batailler pour une véritable liberté. C’est que les hommes de pouvoir ne manquent pas de moyen pour la museler. Le brouillage des fréquences est de nouveau à l’ordre du jour actuellement. Il n’y a pas de fin à ces mesures de répression et de musèlement.

14/02/2013

Kidôr'dine

Les (ir)responsables du pays ne trouvent pas grand-chose à offrir à sa population. Leur préoccupation est ailleurs. La lutte de pouvoir est, pour eux, bien plus important qu’accorder les droits fondamentaux aux Malgaches qui manquent de tout. L’insécurité sévit toujours, et s’aggrave même sur l’ensemble du territoire. Mais au sommet de l’Etat, on se croit intouchable et on ne prend pas la peine de déployer tous les moyens nécessaires pour faire face à ce phénomène. Les élections futures semblent focaliser l’attention des dirigeants malgaches. Ils doivent se mobiliser maintenant pour remporter les prochaines batailles électorales. L’équipe de la HAT a finalement accepté le calendrier électoral proposé par la CENIT et la Communauté internationale. Car l’essentiel pour les détenteurs du pouvoir actuellement, c’est de retrouver leur siège après les élections.

15/02/2013

Kidôr'dine

Les forces de sécurité malgaches sont devenues progressivement la cible du phénomène d’insécurité dans le pays. Avant-hier, ce fut un médecin colonel qui tombait sous les balles des malfaiteurs. Sidérant. Ce n’est pas la première fois que cela arrive. En l’espace de deux semaines, trois membres des forces de sécurité ont été attaqués par des bandits armés. Ce phénomène devient de plus en plus inquiétant. Le rôle de l’armée, de la gendarmerie et de la police dans la lutte contre les attaques armées doit être défini clairement.

16/02/2013

Kidôr'dine

C’est curieux de voir les rues défoncées de la capitale réhabilitées, mais de manière plutôt particulière. Certaines rues autrefois goudronnées sont retransformées en routes pavées. Et c’est a priori devenu la méthode de réparation des rues dans la ville d’Antananarivo. Personne n’est sans doute pas contre les rues en pavé.

18/02/2013

Kidôr'dine

Un président Merina ou un président côtier pour le pays ? Le temps viendra où, au sein des groupements politiques, il va falloir crever l’abcès. La course à la prochaine présidentielle, à la suite d’un peu plus de dix ans de présidence Merina, sera sans nul doute plus particulièrement focalisée sur cet aspect. Il n’y aura pas forcément de rivalité entre Merina et côtiers, comme on veut quelquefois le faire croire, mais, à l’allure où vont les choses, le sujet ne pourra pas être laissé de côté. Au nom de la « cause », certains groupement se forment, d’autres se déforment. Ce n’est pas anodin, par exemple, de voir des anciens soutiens à Marc Ravalomanana soutenir Camille Vital pour la présidentielle.

19/02/2013

Kidôr'dine

Une ancienne première dame empêchée de rentrer dans son pays. C’est un événement rare, au niveau mondial. La situation politique dans le pays est loin d’un véritable apaisement. Pendant quatre ans, le retour au pays de l’ancien président, Marc Ravalomanana, a été au centre du débat. Mais dorénavant, c’est le cas de sa femme, Lalao, dont la mère est gravement malade, qui alimente les conversations. Lalao Ravalomanana n’est pas autorisée à rentrer au pays.

20/02/2013

Kidôr'dine

La révolution « orange » malgache, en 2009, a été une révolution complètement ratée. Elle s’avérait finalement inutile. Ses conséquences sont plus dramatiques que prévues. Cela n’a servi à rien de verser autant de sang, pour des résultats aussi dérisoires pour l’ensemble du pays. Comme de nombreux pays africains, la Grande Ile vit difficilement sa gueule de bois révolutionnaire.

21/02/2013

Kidôr'dine

L’équipe de la présidence de la Transition cherche les moyens d’épingler le Premier ministre, Jean Omer Beriziky. C’est une rude bataille qui ne dit pas son nom qui est en cours entre la primature et Ambohitsorohitra. Ce n’est plus un secret pour personne. Andry Rajoelina et ses proches veulent se débarrasser du chef de gouvernement. Mais il y a un problème :

22/02/2013

Kidôr'dine

L’ancien président de la troisième République, Albert Zafy, a été empêché en 1996, notamment pour ne pas avoir tenu régulièrement les réunions du Conseil des ministres. Ne pas diriger les Conseils des ministres est une faute « grave » quand on est président, et, surtout, quand on n’est pas absent du territoire national. Andry Rajoelina n’a pas dirigé de Conseil des ministres mercredi dernier.

23/02/2013

Kidôr'dine

Le régime de Transition tient à profiter de l’impuissance de la population à s’opposer vigoureusement à l’injustice actuelle dans le pays. Les opposants au pouvoir de facto sont nombreux, mais ils ne parviennent pas à se mobiliser.

25/02/2013

Kidôr'dine

Les partisans de Marc Ravalomanana subissent depuis quatre ans toutes formes d’oppression de la part du régime de Transition. Ils ne savent plus actuellement à quel saint se vouer. La communauté internationale ne peut pas agir à bref délai sur un certain nombre de sujets concernant la crise malgache. Elle ne pourra, a priori, rien faire pour rapatrier Lalao Ravalomanana.

26/02/2013

Kidôr'dine

Le Sud de Madagascar est de nouveau sinistré. Beaucoup de malheur s’abat sur cette partie de la Grande Ile depuis des décennies. La population a besoin d’aide. Cela va de soi. 13 décès, 47 blessés, 17092 sinistrés, 6153 sans abris, 220 cases détruites, 691 cases décoiffées, 1042 cases inondées, 69 bureaux administratifs décoiffés, 26 école endommagées, 5 Centres de Santé de Base endommagés, 1500 hectares de rizières inondées et 125 poteaux de la Jirama arrachés... Le bilan du Bureau National de gestion des Risques et des Catastrophes (BNGRC) est sans équivoque.

27/02/2013

Kidôr'dine

On se croirait en fin 2009 ou en 2010. A l’époque, le Premier ministre s’appelait Camille Vital. Il ne s’appelait pas Jean Omer Beriziky. Ni Monja Roindefo. C’est un retour vers le futur. Le président de la Transition a été accompagné de Camille Vital dans son périple dans le Sud, mais non pas de l’actuel Premier ministre, « de consensus », Omer Beriziky. C’est un autre coup dur, en tous cas, pour le chef du gouvernement.

28/02/2013

Kidôr'dine

Les cyclones se suivent à Madagascar et se ressemblent. Mais depuis toujours, il est navrant de constater que les mêmes dégâts étaient impossibles à prévenir. A vrai dire, il n’y a pas eu de mise en œuvre de mesures spécifiques pour éviter les catastrophes durant et après le passage des cyclones, dans les localités les plus exposées au danger dans la Grande Ile. Pourtant, on savait depuis des siècles que le pays se trouve dans une zone à risque cyclonique.

01/03/2013

Kidôr'dine

Tous les prétextes sont bons actuellement pour justifier probablement un nouveau report des élections. Rien ne permet de dire que le nouveau calendrier électoral sera respecté. La situation de sinistre dans le Sud de Madagascar, tout comme le phénomène d’insécurité, peut servir d’argument de poids pour l’annulation du scrutin. C’est l’incertitude qui prévaut à tous les niveaux, mais personne ne souhaite pour le moment mettre de nouveau les pieds dans le plat.

02/03/2013

Kidôr'dine

Jean Omer Beriziky a donné des consignes pour la concrétisation du retour au pays de Lalao Ravalomanana. En tant que chef du gouvernement, c’est une responsabilité qui lui incombe, à partir du moment où le président de la Transition, Andry Rajoelina a autorisé, même sous condition, le retour au pays de l’ancienne première dame.

05/03/2013

Kidôr'dine

Il y a quatre ans, jour pour jour, avait débuté les opérations des forces de l’ordre, pour tenter de mettre un terme au mouvement de foule dirigé par Andry Rajoelina sur la place du 13 mai. Une répression qui a contraint Andry Rajoelina à se réfugier à la résidence de France pendant quelques jours. Le sort du « tolona » était incertain.

05/03/2013

Kidôr'dine

L’armée est devenue un outil d’oppression. Les événements qui se succèdent tendent à le démontrer. Le meurtre d’un sergent issu du Bataillon de la Sécurité de la Primature a confirmé la thèse. C’est une bonne chose que des meurtriers soient arrêtés. Tout le monde est d’accord.

06/03/2013

Kidôr'dine

Le processus de sortie de crise dans la grande Ile est biaisé. La Communauté internationale a misé sur la fameuse Feuille de route qui présente, à l’application, trop de faille. A tel point qu’actuellement, on ne peut parler que de déroute. La Feuille de route est impossible à mettre en œuvre. C’est une certitude. Donc, elle ne permettra jamais de sortir le pays de la crise. Si on fonce tête baissée, la Feuille de route permettra de conduire à une élection, mais pas à une solution à la crise malgache.

07/03/2013

Kidôr'dine

Il veut faire entendre sa voix. Car on l’écoute rarement. Ou bien, on fait semblant de l’écouter avant de faire le contraire de ce qu’il a dit. Le Premier ministre Jean Omer Beriziky a besoin de faire comprendre qu’il est vraiment le Premier ministre. Mais pas celui que l’on a installé à Mahazoarivo pour amuser la galerie et pour faire plaisir à la Communauté internationale qui a imposé la Feuille de route de sortie de crise en septembre 2011. Le cas de Lalao Ravalomanana fera l’objet d’une réunion avec le chef du gouvernement.

08/03/2013

Kidôr'dine

Beaucoup se demandent déjà si les membres du Conseil pour la réconciliation malagasy ou FFM qui viennent de prêter serment, auront véritablement un rôle à jouer dans le processus de sortie de crise à Madagascar. Surtout quand on a vu devant qui ils ont prêté serment à la Cour Suprême, à Anosy. Leur rôle consistera, normalement, à réconcilier les protagonistes de la crise politique dans le pays. Au nom du Fihavanana, la fraternité qu’on affirme « légendaire » aux Malgaches. Si la mission du FFM est accomplie, les protagonistes de la crise doivent parvenir à se serrer la main et à trouver un consensus politique, afin de mettre un terme au conflit dévastateur actuel.

09/03/2013

Kidôr'dine

Les événements de la localité de Mandritsara retiennent toujours l’attention, malgré le retour progressif à une certaine accalmie dans la région. Des manifestants qui se révoltent contre des représentants de l’Etat, c’est un très mauvais signe. D’autant qu’il s’agissait de membres du gouvernement. Depuis longtemps, on n’avait plus du tout l’impression que le pays est toujours gouverné.

11/03/2013

Kidôr'dine

Les revoilà en pleine démonstration. Les militaires malgaches avaient de nouveau fait comprendre qu’ils ne souhaitent guère le retour au pays des exilés politiques dans la Grande Ile. On a parlé de semblant de tentative de déstabilisation à la fin de la semaine passée et on a de nouveau croisé ces hommes en armes dans certains endroits de la capitale et ses environs immédiats, comme à l’aéroport d’Ivato. Le message est passé.

12/03/2013

Kidôr'dine

Les Malgaches dorment sur d’énormes richesses. Cela ressemble à la limite à une forme de damnation. Le sous-sol regorge de richesses diverses. Presque le tiers du territoire regorge de gaz et de pétrole, sans parler des zones sous marines. Et on nous apprend que 87% de la population malgache vivent maintenant en dessous du seuil de pauvreté.

13/03/2013

Kidôr'dine

La Feuille de route ne sert plus à rien. Il est sans doute temps de le réaliser. Ce document signé par onze entités politiques malgaches, en septembre 2011, n’a pas permis de sortir le pays de la crise. Et son contenu a été violé sans ménagement à plusieurs reprises. L’hypocrisie n’a que trop duré sur sa mise en œuvre.

14/03/2013

Kidôr'dine

Les candidats à l’élection présidentielle pourront bientôt déposer leur dossier de candidature. Une vingtaine de personnalités politiques se sont déjà prononcées sur le sujet.

15/03/2013

Kidôr'dine

Les cardinaux réunis en conclave à la chapelle Sixtine se voulaient être un peu plus réalistes. Ils ont finalement choisi un Pape issu de l’hémisphère Sud. Une grande première. Ils étaient réalistes car le catholicisme, dans l’hémisphère Nord est en régression depuis des années. Le nombre des catholiques augmentent en Afrique.

16/03/2013

Kidôr'dine

Le pays va mal. Une action est nécessaire pour guérir la nation. Parvenir à l’Etat de droit et mettre un terme à l’Etat sauvage. C’est actuellement la démarche d’un groupe de citoyens qui ont décidé d’unir leur force. Car la gabegie a trop duré dans le pays depuis le coup d’Etat de 2009. Les citoyens prennent conscience progressivement du délitement de l’Etat qui nécessite une prise de responsabilité ferme. L’Etat Sauvage doit cesser. C’est le leitmotiv des derniers jours.

18/03/2013

Kidôr'dine

Une commémoration du coup d’Etat de 2009 s’est déroulée à Paris. Là-bas, au moins, avec une autorisation officielle, on peut organiser une manifestation au bord de la rue, sur la place publique. A condition de ne pas déranger les autres. Mais à Antananarivo, c’est devenu impossible depuis que le régime putschiste avait commencé à avoir peur d’être renversé par la rue.

19/03/2013

Kidôr'dine

Le FMI vient de nous rappeler à son tour le désastre occasionné par la crise dans le pays. L’institution de Bretton Woods parle de 16 millions de Malgaches qui vivent en dessous du seuil de pauvreté. Le Fonds Monétaire International n’est pas le premier à rappeler à l’ordre les Malgaches. En effet, en quelque sorte, c’est un rappel à l’ordre à l’endroit des dirigeants du pays. La Banque Mondiale a parlé de 4 millions de nouveaux pauvres. Le Cercle de Réflexion des économistes Malgaches a évoqué un taux de pauvreté de 87%. Et maintenant le FMI vient confirmer le scandale de la pauvreté dans la Grande Ile.

20/03/2013

Kidôr'dine

L’église catholique ne renie pas ses enfants. Le dictateur Zimbabwéen Robert Mugabe a été parmi les invités de marque du Vatican lors de la messe d’installation du nouveau Pape, François. Des centaines de milliers de fidèles et de curieux ont assisté à la messe. Des chefs d’Etat et de gouvernement étaient invités. Parmi eux, Robert Mugabe qui a eu l’occasion de faire un vrai pied-de-nez à l’endroit des dirigeants Européens. Le président zimbabwéen est en effet « interdit de séjour » en Europe depuis plusieurs années.

21/03/2013

Kidôr'dine

Les élections vont se tenir dans les prochains mois. C’est en tout cas la conviction de ceux qui se battent pour la tenue des futures consultations électorales Madagascar. La Commission électorale nationale indépendante de la Transition (CENIT) déploie un effort surhumain pour y parvenir. Les techniciens travaillent dur comme fer. Les Commissaires y consacrent beaucoup d’énergie et beaucoup de temps. C’est plus que compréhensible, car tous ces gens se basent sur la Feuille de route de sortie de crise.

22/03/2013

Kidôr'dine

C’est au tour des opérateurs dans le secteur du Bâtiment et des Travaux Publics d’annoncer au grand jour leur amertume. Le contexte général, au cours des dernières années, ne leur a pas permis de progresser. Les entreprises en BTP sont, d’une manière générale, en difficulté. Il est loin en effet le temps des grands chantiers qui ont permis à quelques entreprises de bénéficier de quelques marchés glanés ici et là. Certains marchés qui devraient même revenir aux petites entreprises ont été attribués à de grandes entreprises, étant donné que l’offre a été très limitée au cours des derniers temps.

23/03/2013

Kidôr'dine

La prostitution est un des moyens d’avoir accès à un minimum de revenu pour une catégorie vulnérable de la population malgache. Une étude récente, effectuée à Madagascar par l’Ecpat, une organisation qui milite pour l’éradication de la prostitution et de la pornographie enfantines, est plutôt inquiétante. A Toamasina, à titre d’exemple, sur 200.000 habitants, 17.000 travailleurs du sexe ont été recensés en 1993. Ce chiffre est passé à 29.000 en 2012. L’Ecpat a axé son étude sur des prostituées de 11 à 22 ans, et il en est ressorti que78% des filles s’adonnent à la prostitution pour des raisons financières. La même étude a établi que le phénomène s’est amplifié à travers le pays en raison de la crise dans la grande île. Les Malgaches en ont vu ainsi de toutes les couleurs en raison du conflit politique dans le pays. On peut soutenir que les jeunes filles qui ont opté pour cette voie ont choisi la solution de facilité.

25/03/2013

Kidôr'dine

La semaine sainte sera un moment de recueillement pour les Malgaches. Du moins pour les quelques millions de Chrétiens pratiquants qui n’ont jamais cessé depuis quatre ans de prier pour la nation. La prière pour la nation, au cours des dernières années, a été essentiellement axée sur la sortie de crise dans le pays. On a commencé à en parler en janvier 2009. Et plus de quatre ans après, on continue de prier pour une véritable sortie de crise. Cette semaine, les Chrétiens auront de nouveau l’occasion de raffermir davantage leur foi. Et on aura une petite pensée pour la nation qui continue malheureusement de dégringoler.

26/03/2013

Kidôr'dine

Les coups d’Etat se suivent et se ressemblent en Afrique. Un président chasse un autre, avant qu’un autre ne vienne le chasser. Généralement, on quitte le pouvoir comme on est venu, par la force des armes. François Bozizé s’en est allé comme il était venu, il y a dix ans au pouvoir. Le mois de mars le lie à son destin. En 2003, le 15 mars, il est entré à Bangui pour prendre le pouvoir après quelques temps d’exil. Il a su profiter de l’absence d’Ange Félix Patassé qui ne pouvait que choisir l’exil. Actuellement, c’est au tour de Bozizé de partir en exil.

27/03/2013

Kidôr'dine

Le parti du président de la Transition continue de prôner le changement. A leur manière. Sur Mediapart, un blogger a déjà trouvé les 10 bonnes raisons de ne pas voter pour le candidat de la HAT. Il a été écrit notamment que « Si le progrès c’est remplacer les routes goudronnées par des routes en pavé, alors nous voterons pour la HAT. Quant à l’état des routes nationales, nous laissons les usagers s’exprimer sur le sujet ».

28/03/2013

Kidôr'dine

La mauvaise gouvernance du régime transitoire est en train de mener le pays vers le chaos. Sans vouloir jouer le rôle d’un oiseau de mauvais augure, il semble difficile de fermer les yeux sur les catastrophes, de différentes natures, qui pourraient survenir bientôt sur le pays.

02/04/2013

Kidôr'dine

Pour une célébration d’un culte dédié à l’honneur de tous les héros morts et vivants des évènements de 1947, l’homélie prononcé par le Révérend…X… de l’Eglise Anglican a été celui qui a le plus marqué les esprits.

03/04/2013

Kidôr'dine

Le régime de transition continue de susciter la défiance. Pas grand monde n’a confiance en l’actuelle équipe au pouvoir pour mener le pays vers une sortie de crise durable, et encore moins vers le progrès économique. Mais personne ne semble en mesure de mettre un terme au chaos. Le maintien en exil de l’ancien président est une nécessité absolue pour ce régime qui redoute vachement, actuellement, un mouvement de foule. En interdisant à Marc Ravalomanana un retour dans la Grande Ile, au mépris de la Feuille de route, l’équipe au pouvoir espère parvenir à maintenir en vie, le plus longtemps possible, un régime de plus en plus impopulaire.

04/04/2013

Kidôr'dine

Le phénomène d’insécurité sur l’ensemble du territoire dépasse l’entendement. Le Sud de Madagascar est redevenu une zone de guerre. C’est le cas de le dire. Les hélicoptères sont mobilisés pour traquer les « dahalo » qu’il faut quelquefois abattre sur le champ pour simplifier la tache de la Justice. Mais le Sud du pays n’est pas l’unique théâtre d’une scène de guerre. Même la capitale, Antananarivo, est en proie à divers actes de banditisme plutôt inédits. Les malfrats attaquent désormais les hôpitaux. Du jamais vu. Des hommes armés ont ainsi attaqué l’hôpital de Befelatanana. Ils étaient là, certes, pour prendre possession de quelque dizaine de millions de francs et des médicaments tout aussi valeureux.

05/04/2013

Kidôr'dine

Les gesticulations des hommes qui gouvernent le pays continuent d’agacer une frange importante de la population. Les médias publics sont inondés par les images des dirigeants qui continuent de vanter des actions pour, soi-disant, développer le pays. Ils participent à différentes cérémonies, ils assistent à des réunions et à des ateliers, et jamais ils n’admettront qu’en quatre ans de règne, ils ont détruit davantage le pays. Mais, en plus, cela ne les empêche pas d’avoir de nouvelles ambitions politiques. Certains décident de se porter candidat à l’élection présidentielle. Pourtant, avant cette décision, d’une importance capitale, ils auraient dû se poser des questions sur ce qu’ils ont déjà fait pour le pays. En bien et en mal. Surtout en mal ! La plupart de ceux qui ont une ambition présidentielle actuellement ont, en effet fait plus de mal que de bien à la nation.

06/04/2013

Kidôr'dine

Les interventions intempestives des anciens pays colonisateurs en Afrique commencent à susciter des réactions de la part des Africains. Plusieurs cas sont soulevés dans les discussions, dans les salons et dans les rues. La France est plus particulièrement montrée du doigt. Mais elle n’est pas la seule. Les anciennes Métropoles avaient l’habitude d’intervenir dans les pays anciennement colonisés. Cela suscite de plus en plus de réaction, a tel point qu’en Belgique, par exemple, l’enquête sur l’assassinat du congolais Patrice Lumumba a été relancée, à la suite d’une nouvelle plainte. Celui que l’on présentait comme la véritable figure du nationalisme et de l’indépendance du Congo, a été assassiné sauvagement.

08/04/2013

Kidôr'dine

Même dans le camp de Rajoelina, on est de plus en plus persuadé que le congrès du TGV a débouché sur une erreur de casting. Edgard Razafindravahy n’est pas l’homme qu’il faut à la place qu’il faut. N’importe quel candidat que l’opposition va aligner contre lui peut battre le candidat du TGV. Les partisans d’Andry Rajoelina et ceux qui ont collaboré avec lui depuis 2009 sont tombés des nues. La voie est libre pour renverser le régime Rajoelina, par la voie des urnes. La réaction de la mouvance Ravalomanana est très attendue. Un candidat issu de cette mouvance a beaucoup plus de chance qu’un Edgard Razafindravahy qui n’a même pas pu montrer ses preuves à Antananarivo. L’état de délabrement de la capitale depuis sa désignation en tant que premier responsable au sein de la mairie d’Antananarivo n’est plus un secret pour personne.

09/04/2013

Kidôr'dine

La capitale n’a plus son ancienne réputation de ville frondeuse. Au contraire, elle était bien sage au cours des derniers mois. A plusieurs reprises, pourtant, on a entendu parler de manifestation, souvent violente, dans les autres localités des provinces. La plus récente fronde relayée par les médias est celle menée par plusieurs centaines de paysans dans la région de Menabe. Une jacquerie inattendue. Des paysans sont en colère et ont manifesté devant le bureau de la Direction régionale du développement Rural. Leurs rizières ne sont plus irriguées depuis longtemps.

10/04/2013

Kidôr'dine

Le ni…ni est toujours d’actualité. Malgré l’exclusion de Marc Ravalomanana et d’Andry Rajoelina de la présidentielle de cette année, on continuera d’en parler dans les prochains mois. Deux candidats issus du TGV semblent émerger du lot actuellement. A savoir Hajo Andrianainarivelo et Edgard Razafindravahy. Ce n’est pas qu’ils ont la chance de remporter le scrutin mais ce sont les candidats qui ont le plus fait parler d’eux, au cours des derniers temps, en bien et en mal. Mais surtout en mal. S’agissant du candidat « officiel » du TGV, jamais un homme récemment adoubé par un parti présidentiel n’a suscité autant de réticence et de désapprobation.

11/04/2013

Kidôr'dine

A un peu plus de trois mois des élections présidentielles, beaucoup de questions se posent. Notamment à propos de la neutralité du processus électoral et au sujet de l’égalité des chances pour tous les candidats alignés au premier tour du scrutin, le 24 juillet. La situation est de plus en plus floue. Mais une chose est sûre : personne n’a véritablement confiance au régime actuel pour mener le processus à terme, de manière transparente et crédible. Qu’en est-il par exemple de la réouverture de toutes les stations fermées sous ce régime de transition ? En matière d’audiovisuel, le TGV dispose de la radio et télévision Viva ainsi que du groupe RTA qui appartient au candidat Edgard Razafindravahy. Mais qu’en est-il de tous les autres candidats éventuels dont les radios et télévisions avaient été fermées par le régime Rajoelina et dont la réouverture n’a pas été autorisée jusqu’à présent ? La CENIT et la Communauté internationale devraient accorder une attention particulière à cette question. Sinon il est inutile de parler de « crédibilité » et de « neutralité » du processus. Le maintien de la fermeture de tous les médias appartenant à des proches de l’opposition ne peut que constituer un moyen de handicaper les candidats de l’opposition.

12/04/2013

Kidôr'dine

Le tout nouveau président du Conseil national de la Réconciliation (FFM), le général Sylvain Rabotoarison a prêté serment hier. Mais avant même d’être installé officiellement, le président du FMM a été contesté. Une requête au Conseil d’Etat est même attendue dans les prochains jours pour vice de procédure sur le critère de sélection des candidats au poste de président du FFM.

13/04/2013

Kidôr'dine

Le chemin adopté par le FFKM se dessine progressivement. La consultation des parties prenantes malgaches ne pourra que déboucher sur l’initiative de trouver une alternative à la Feuille de route. Les chefs d’églises ont déjà laissé entendre la nécessité de cette nouvelle voie dans leur récente déclaration. La démarche va à l’encontre de celle de la Communauté internationale dont une partie ne jure que par la Feuille de route.

15/04/2013

Kidôr'dine

Le président de la Transition est maintenant seul devant son destin. Il se tourne vers l’avenir, sans doute plus anxieux qu’auparavant. Son isolement politique se dessine de plus en plus, à mesure que les candidats à la future élection présidentielle se dévoilent. Hajo Andrianainarivelo a quitté le navire TGV.

16/04/2013

Kidôr'dine

Les missions de médiation de la SADC se suivent et se ressemblent. Depuis quatre ans, Madagascar a tourné en rond sans parvenir à une solution efficace à la crise. Joaquim Chissano est de passage dans la Grande Ile et quand on l’écoute, on a l’impression qu’il va faire ce qu’il a déjà effectué, il y a trois ans, et ce que toutes les autres missions de la SADC au cours des dernières années avaient déjà réalisé. Mais, malheureusement, au niveau national aussi, l’impression de la majorité des Malgaches est exactement la même. Les Raiamandreny Mijoro, Finoana CNOSC et, dorénavant, le FFM semblent en panne d’idée pour parvenir à une solution finale au conflit en cours.

17/04/2013

Kidôr'dine

Pour qui sonne le glas ? Ambohitsorohitra donne l’impression d’un grand désordre. C’est peut-être une vague de limogeage qui vient de démarrer au sommet de l’Etat. La première victime a été Mamy Ratovomalala, directeur général au sein de la Présidence de la Transition. C’est la pagaille. Il a été montré du doigt, car l’homme donnait l’air de vouloir soutenir d’autres candidats à la suite de la désignation d’Edgard Razafindravahy comme candidat du TGV à la prochaine présidentielle. Un crime de lèse-majesté ? Le fait est là, en tout cas.

18/04/2013

Kidôr'dine

L’élection présidentielle aura lieu, peut-être, dans trois mois et quelques jours. Les états-majors politiques se mobilisent. Mais il y en a sans doute ceux qui ont pris un peu de retard, pour différents motifs. D’autres accusent un déficit de financement et réfléchissent, si après les annonces tonitruantes de candidature, cela en vaut vraiment la peine de se lancer dans l’arène et de déposer les dossiers à Ambohidahy. D’autant qu’auparavant, il va falloir s’acquitter de la caution de 50 millions Ariary auprès du Trésor public. Sans la quittance à cet effet, le dossier sera naturellement jugé irrecevable.

19/04/2013

Kidôr'dine

Jamais une crise politique dans la Grande Ile n’a connu autant de « médiation de la dernière chance ». Ils étaient quelque 200 groupements politiques à se rendre à la consultation du FFKM à Ivato. Après quatre ans de silence, la Confédération des églises chrétiennes de Madagascar relance la médiation sur la crise malgache. En 2009, l’Archevêque, Odon Marie Arsène Razanakolona, qui assurait la présidence tournante du FFKM, avait jeté l’éponge. Les protagonistes étaient impossibles à réconcilier. Et quand les chefs d’églises avaient cessé de faire entendre leurs voix, les armes ont pris le dessus. L’échec de la médiation du FFKM a en tous cas conduit le pays dans le gouffre. Car, quatre ans après le coup d’Etat, le pays n’a toujours pas retrouvé la véritable stabilité politique. Dans le même temps, la situation socio-économique du pays se dégrade.

20/04/2013

Kidôr'dine

Les candidats à l’élection présidentielle se mobilisent pour disposer des moyens nécessaires pour faire face à la consultation électorale. Personne n’est en mesure de chiffrer les milliards en jeu pour les élections à venir. Mais il y a des signes qui ne trompent pas. L’argent coule à flots. La plupart des candidats disposent d’une somme énorme pour tenter d’atteindre leur objectif électoral. Les bonnes intentions du BIANCO et de toutes les organisations qui militent contre l’argent sale pourraient être vaines. Il est en effet quasi impossible d’enquêter sur l’origine des fonds utilisés lors de la période de précampagne, et surtout lors de la propagande électorale. La rivalité, de plus en plus rude, entre les candidats va encore compliquer l’affaire.

22/04/2013

Kidôr'dine

Qui aura le dernier mot à l’occasion de la conférence nationale bis concoctée actuellement par le FFKM ? Il s’agit en effet d’une conférence nationale qui ne dit pas son nom, étant donné que la prochaine rencontre qui se déroulera à Antananarivo vers la fin de ce mois ou au début du mois de mai, consistera à rassembler les divers avis qui auront été émis lors des consultations au niveau des 35 diocèses du FFKM. Dans tous les camps, on s’inquiète de cette nouvelle « conférence nationale » qui va sortir un « verdict » qui reste pour le moment du domaine des secrets des Dieux. Les Rois ont toujours eu besoin des conseils des prophètes. Et quelquefois, dans les temps anciens, quand les prophètes n’ont pas été entendus, les Rois devaient souvent affronter des rudes épreuves, voire des sanctions sévères.

23/04/2013

Kidôr'dine

C’est le moment de choisir son camp. Les états-majors politiques sont en train de réfléchir et de prendre les décisions finales au sujet de la future élection présidentielle dans le pays. Certains partis politiques se sont déjà prononcés pour soutenir des candidats précis. C’est plus que naturel. Tous les partis politiques du pays sont appelés à une prise de position, à l’occasion d’une élection présidentielle. Et c’est ce qui est en train de se réaliser. A mesure que la date fatidique du 24 juillet approche, les formations politiques se prononceront sur les candidats qu’elles souhaitent soutenir. Si le choix des partis se base exclusivement sur des considérations idéologiques, personne n’aura rien à dire. Mais tout le monde sait que, dans certains cas, la décision de soutien à un candidat quelconque est souvent liée à des objectifs pécuniaires.

24/04/2013

Kidôr'dine

La date des élections importe peu. Les propos tenus sur le maintien ou le report des élections constituent, en réalité, un faux débat. La vraie question c’est de savoir qui doit diriger le pays dans le contexte préélectoral actuel et qui doit organiser les élections futures dans le pays ? Car l’avenir de Madagascar dépend essentiellement de la réponse à ces interrogations. Personne n’est dupe. La majorité des participants à la conférence organisée par le FFKM étaient persuadés que le régime en place est loin d’être «neutre » alors que l’on est à trois mois des élections.

25/04/2013

Kidôr'dine

Les membres de la mouvance Rajoelina, ou ce qui en reste, continuent de se tirer dans les pattes. Il y en a ceux qui ont décidé d’ignorer complètement la consigne du parti au pouvoir pour la future présidentielle. Certains ex-collaborateurs comme le parti AVI ont préféré jouer double jeu. Norbert Ratsirahonana qui se déplaçait régulièrement avec Annick Rajaona dans les voyages de lobbying à l’étranger, ne s’est pas rendu à la dernière réunion du Conseil de Paix et de sécurité de l’Union Africaine. C’est que le parti AVI a déjà un pied à l’intérieur et un autre en dehors du palais.

26/04/2013

Kidôr'dine

Il ne reste plus que trois jours pour les candidats à la présidentielle pour déposer leur dossier auprès de la Cour Electorale Spéciale. Plus de 20 candidats vont déposer leur dossier à Ambohidahy. C’est une certitude puisque depuis le 25 avril, ils étaient déjà 19 à procéder à cette démarche. Certains préfèrent visiblement attendre le dernier moment. Après le 28 avril, dernier jour du dépôt de dossier de candidature, les projecteurs seront braqués vers Ambohidahy.

28/04/2013

Kidôr'dine

Il est sans doute grand temps que le ministère de la Communication autorise la réouverture de toutes les radios et télévisions fermées par le régime de Transition à travers le pays. A un moment où la précampagne bat déjà son plein, il est injuste de ne pas autoriser cette réouverture. Cela constitue même une entrave à la démocratie. Car certains candidats sont privilégiés par rapport à d’autres, et quand on sait que ce sont les « candidats d’Etat » seulement qui disposent actuellement de moyens de communication, c’est la crédibilité de toutes les consultations électorales à venir qui est en jeu.

29/04/2013

Kidôr'dine

Un nouveau record battu. 49 dossiers de candidatures reçus auprès de la Cour Electorale Spéciale. C’est tout simplement du n’importe quoi. Tout naturellement, certaines candidatures seront rejetées, car tous les dossiers ne seront jamais complets. La Cour Electorale Spéciale a pris le risque de recevoir d’abord tous les dossiers même s’ils sont incomplets. D’où toutes ces candidatures farfelues qui ne seront jamais retenues. Combien il en restera le 3 mai quand on annoncera la liste définitive des candidats ? C’est la question qui se pose après ce week-end de la honte. Quand on voit tous ces gens défiler à Ambohidahy, on a l’impression qu’il s’agit d’un jeu. Certains étaient là, justes pour un simple coup médiatique.

30/04/2013

Kidôr'dine

La Cour Electorale Spéciale aura du pain sur la planche. Les juges électoraux seront peut-être privés de la journée chômée du 1er mai pour pouvoir se consacrer entièrement aux dossiers de candidature déposés récemment par les prétendants à la magistrature suprême. Il va falloir invalider certains dossiers. Car certains dossiers ne pourront jamais être complets. Mais de la décision finale des membres de la CES dépendra la suite des événements politiques dans le pays. Des dossiers rejetés, il y en aura certainement. Lesquels ? C’est la question essentielle. Qui se trouvent dans le collimateur des juges électoraux ? Personne n’a la réponse.

02/05/2013

Kidôr'dine

Les Malgaches, comme le reste du monde, ont célébré la fête du travail hier. Une célébration plutôt symbolique. Car le 1er mai est plutôt devenu agréable en étant un jour chômé, plutôt qu’en étant la journée où l’on célèbre la fête que l’on connait depuis un peu plus d’un siècle.

03/05/2013

Kidôr'dine

Le 3 mai rappelle plutôt un mauvais souvenir pour la presse malgache. La célébration de la journée mondiale de la liberté de la presse provoque la gueule de bois. Il y a un an, les journalistes de la radio Free FM ont été placés en garde à vue à la Gendarmerie. En outre, depuis trois ans maintenant, on réclame la réouverture de toutes les radios et télévisions fermées par le régime de Transition.

04/05/2013

Kidôr'dine

Le ridicule ne tue pas. C’est sûr. Andry Rajoelina ne va pas mourir « pour avoir déposé en catimini » son dossier de candidature à la présidentielle auprès de la Cour Electorale Spéciale. Mais les conséquences politiques de cette décision sont incalculables. Quand on aperçoit, par exemple, que la CES n’a jamais démenti le nombre de dossier de candidature déposé, qui s’élève d’après la connaissance de tout le monde à 49, on ne peut que rire sous cape.

06/05/2013

Kidôr'dine

Il faut tout foutre en l’air. En terme vulgaire, c’est ce que les participants à la conférence nationale initiée par le FFKM durant trois jours ont décidé. Les conférenciers ne veulent plus rien entendre de l’actuel régime. Toutes les institutions de la Transition, sous sa forme actuelle, doivent être remplacées. La résolution de la conférence d’Ivato constitue tout simplement un appel au renversement de ce régime que tout le monde connaît déjà impopulaire et incapable de sortir le pays de la crise depuis quatre ans. Tout ce que les gens souhaitent c’est une vraie table-rase. Une résolution plus que compréhensible, sauf qu’il va falloir, dorénavant, convaincre la totalité de l’opinion nationale et l’ensemble de la Communauté internationale de cette nécessité absolue.

07/05/2013

Kidôr'dine

Les criquets migrateurs s’approchent irrémédiablement de la capitale et de ses environs. C’est en 1999 que l’on a eu à faire face à ce problème dans le centre de la Grande Ile. On dit souvent que gouverner c’est prévoir. Mais l’actuel régime de Transition s’en fiche. Si la majeure partie du territoire est actuellement infestée par les criquets, c’est que les dirigeants s’étaient distingués par une irresponsabilité notoire au cours des dernières années.

08/05/2013

Kidôr'dine

Plusieurs pays ont été sauvés par des armées de gueux dans leur marche vers la démocratie. Car les armées légales n’ont pas toujours été fiables pour sauver la « patrie ». Aux Etats-Unis, ce sont des miliciens qui avaient combattu pour la première fois pour l’indépendance du pays, face à l’armée de la Couronne britannique. Quand l’armée loyale aux dirigeants en place, qui n’ont pas forcément politiquement raison, ne parviennent pas à remplir leur mission républicaine, d’autres entités prennent logiquement le relais. La question se pose actuellement concernant l’armée malgache.

10/05/2013

Kidôr'dine

C’est un sale coup que le président de la HAT, Andry Nirina Rajoelina, a infligé à son ami de PDS, Edgard Marie Noë Razafindravahy. On peut se poser des questions. Qu’est-ce qui a poussé le chef de la Transition à humilier de la sorte ses collaborateurs et ses amis ? Il a d’abord fait croire à Camille Vital que celui-ci sera le candidat du TGV. Ensuite, il a poussé le candidat désigné par le congrès du parti, Edgard Razafindravahy, vers la sortie quand, finalement, il a décidé lui-même de se porter candidat. L’actuel PDS n’a plus aucune raison de participer à l’élection présidentielle. Son patron l’a supplanté à la dernière minute, de manière subtile. Un candidat qui n’en est pas un, en vérité, a tout chamboulé dans le camp des partisans du pouvoir. L’arche de Marie Noë a coulé trop tôt.

11/05/2013

Kidôr'dine

Les journalistes parlent d’une seule et même voix. Car il est sans doute temps d’autoriser la réouverture de toutes les radios fermées par le régime de Transition. Certaines radios sont fermées depuis quatre ans maintenant. D’autres ont été obligées d’arrêter d’émettre depuis récemment. Mais leur situation est la même. Ces stations ne sont pas à même de travailler. Le syndicat des journalistes Malgaches avait réitéré depuis sa création, il y a un peu moins de deux ans, la nécessité de procéder à la réouverture de toutes les stations radio fermées par la HAT.

13/05/2013

Kidôr'dine

La tenue des élections présidentielles de cette année laisse planer des doutes actuellement. Les raisons sont multiples. Le fameux bulletin unique fait poser des questions, à différents niveaux. Quarante candidats pour une élection présidentielle à bulletin unique, cela promet. Tous les électeurs ne sont pas sûrs de cocher sur la bonne case. Car presque la moitié de la population est analphabète. Le recours à ce fameux bulletin unique relève de l’iniquité. Tout simplement. Ce n’est sans doute pas le moment d’en parler dans le pays. Si l’adoption de ce bulletin unique est définitive, la sensibilisation de la population aurait dû commencer depuis bien longtemps.

14/05/2013

Kidôr'dine

Le premier rendez-vous électoral est prévu dans deux mois et demi. Le compromis trouvé par le gouvernement et la Cour Electorale Spéciale a été la démission des candidats qui ont des postes de responsabilité, 60 jours avant le scrutin, c'est-à-dire le 26 mai prochain. Tous les candidats à la présidentielle du 24 juillet, et qui sont membres du gouvernement ou membres du parlement, ou encore occupant des postes de responsabilité dans les régions ou les districts en tant que « fonctionnaire d’autorité », ainsi que le président de la Transition doivent démissionner au plus tard le 26 mai.

15/05/2013

Kidôr'dine

L’histoire ne le contredira pas. Tous les dictateurs mal aimés de la planète avaient une fin tragique. Mais, curieusement, ces tragédies n’ont jamais servi de leçon à ceux qui s’entêtent à gouverner contre la volonté populaire. Madagascar a ainsi, en terme de gouvernance, connu des vertes et des pas mûrs. Aujourd’hui encore, c’est un président impopulaire, qui ne dispose d’aucune légitimité, qui dirige le pays. Andry Rajoelina règne en maître sans vouloir céder le pas, malgré le rejet total de la majorité de la population. Il ne s’est jamais rendu compte que depuis le début, il n’a jamais eu une véritable onction populaire.

16/05/2013

Kidôr'dine

C’est navrant pour la plupart des Malgaches d’apprendre qu’Andry Rajoelina cherche encore les artifices pour avoir la mainmise sur le pouvoir après sa démission de la présidence de la Transition. La pression internationale est tellement forte que le jeune président se sent dans l’obligation de s’en aller, comme annoncé, soixante jours avant l’élection. Des membres de la Communauté internationale n’hésiteraient pas un seul instant à arrêter de soutenir le processus électoral si Rajoelina ne démissionne pas.

17/05/2013

Kidôr'dine

Le président de la HAT et ses collaborateurs doivent s’en aller maintenant. Madagascar n’était pas un modèle de développement auparavant mais la situation a empiré depuis qu’ils ont confisqué le pouvoir en 2009. Personne n’aurait demandé le départ d’Andry Rajoelina et de ses amis s’ils ont pu développer, ou tout au moins fait avancer, le pays au cours de ces années de pouvoir sans partage. Mais c’est bien la situation inverse qui a prévalu.

18/05/2013

Kidôr'dine

Quand on n’est pas capable d’apporter la solution, on est devenu, en soi, le problème. S’agissant de la crise politique malgache, la situation n’a guère évolué depuis quatre ans et demi. Le coup d’Etat d’Andry Rajoelina n’a rien apporté de positif au pays. Quatre ans après sa prise de pouvoir, Madagascar n’a connu aucun progrès. On continue de discuter des modalités d’un véritable « retour à l’ordre constitutionnel ». Le président de la HAT n’a jamais su gérer, comme il se doit, la crise politique dans la Grande Ile.

21/05/2013

Kidôr'dine

Andry Nirina Rajoelina ne veut pas quitter le pouvoir. C’est clair. Les putschistes veulent jouer les prolongations malgré quatre ans d’échec de leur gestion catastrophiques du pays. En toute sincérité, il est temps pour les dirigeants actuels de quitter le pouvoir. Mais ils n’y pensent pas vraiment. Cette semaine qui vient de démarrer sera pourtant décisive. Et la réaction de ces dirigeants est maintenant très attendue. Ce sera cette semaine aussi que les pays et organismes partenaires de Madagascar, qui n’ont pas encore pris des décisions définitives, vont se prononcer sur le processus électoral dans le pays.

22/05/2013

Kidôr'dine

C’est curieux de voir toutes ces formes d’arnaque pour se faire de l’argent facile. On aura tout vu durant cette transition, version Andry Nirina Rajoelina. Des militaires qui tentent de récupérer la somme de 100 milliards de francs à la Banque Centrale avec des faux chèques de trésor, on n’en a jamais vu. C’est que beaucoup de gens malintentionnés avaient obtenu de l’argent de manière injustifiée au cours des dernières années.

23/05/2013

Kidôr'dine

La semaine en cours est riche en événements politiques. Mais tout ressemble à du cinéma. Tous ces événements qui surviennent dans la Grande Île coïncident avec le festival de Canne, où les acteurs et les grandes stars du cinéma du monde défilent. Là-bas c’est du vrai cinéma, un concours de renommée mondiale qui fait la une de nombreux journaux sur la planète.

24/05/2013

Kidôr'dine

Le régime de Transition se trouve dans l’impasse. Il vient de se mettre à dos toute la Communauté internationale en organisant maladroitement une manifestation d’interpellation à l’endroit des diplomates étrangers. Au niveau national, ce régime transitoire, parvenu au pouvoir par un coup de force, est déjà honni depuis longtemps. Et en commettant la bourde d’avant-hier, le régime a signé son arrêt de mort au niveau international.

25/05/2013

Kidôr'dine

Demain au plus tard, le président de la Transition, Andry Nirina Rajoelina doit démissionner. La majorité des Malgaches n’attendent plus que cela. En vérité, ils attendent ce départ depuis quatre ans. Car ils n’ont jamais souhaité la prise de pouvoir par l’ancien DJ. La date de l’élection présidentielle est toujours officiellement maintenue au 24 juillet. Ceci dit, tous les candidats qui occupent encore des postes de responsabilité au niveau de l’Exécutif et du parlement doivent déposer leur démission.

27/05/2013

Kidôr'dine

Les Malgaches attendaient la démission d’Andry Nirina Rajoelina. Mais il préfère pour le moment jouer les prolongations. A moins d’une démission « hors délai », comme sa candidature à la Cour Electorale Spéciale, la population devra encore endurer le président de la Transition, pour un temps indéterminé. Cela va pourtant choquer du monde. Au niveau national comme au niveau international, beaucoup de gens ne vont pas admettre cette ruse.

28/05/2013

Kidôr'dine

C’est décevant de constater le comportement des hommes qui prétendent vouloir diriger la Grande Ile. Et c’est encore plus décevant de voir comment agissent ceux qui ont dirigé ce pays depuis quatre ans maintenant. Entre la candidature déposée « hors délai » d’Andry Rajoelina, et sa démission déposée « hors-délai » aussi peut-être, ou son refus de démissionner de son poste de président de la Transition, il y a un constat que l’on peut effectuer : le pays est dirigé par un jeune homme qui n’a pas atteint l’âge requis pour présider à la destinée de tout un peuple.

29/05/2013

Kidôr'dine

Ils sont tous à la solde de Rajoelina. Tout ce qu’ils ont obtenu au cours des derniers temps était en effet dû à l’ancien DJ, devenu chef de la Transition. Leur siège, leur honneur et leur indemnité sont le fait de leur soumission à Andry Nirina Rajoelina. Ils sont nombreux à devenir ainsi à la solde du président de la HAT qui continue de rouler tout le monde dans la farine. Et qui profite encore entièrement du manque de leadership crédible dans le camp de l’opposition. La population est lassée de suivre cette comédie dans les institutions de la Transition, et sur le terrain, à l’occasion de la précampagne. La majorité des Malgaches n’attendent plus qu’un leader crédible pour mener une nouvelle Révolution de rue, pour chasser du pouvoir tous ceux qui sont à la solde de Rajoelina et qui ont détruit le pays depuis quatre ans.

30/05/2013

Kidôr'dine

Quand on préside à la destinée d’un pays et d’un peuple, seul le résultat compte mais jamais les excuses. Tous les dirigeants de la planète, depuis la nuit des temps, ont été jugés sur ce qu’ils ont pu réaliser pour leur pays, pour leur royaume, ou ce qu’ils n’ont pas pu concrétiser. On ne les juge pas à partir des motifs qui ont conduit à l’échec de leur gouvernance. Jamais. Quand on parle d’Andrianampoinimerina, on se rappelle de la nouvelle organisation des marchés, de la réunification du royaume du centre de Madagascar et de l’irrigation des rizières dans l’Imerina.

31/05/2013

Kidôr'dine

Le pays compte-t-il encore de véritables dirigeants ? On peut se poser la question depuis ces derniers jours, quand on constate le véritable désordre qui règne au sommet de l’Etat et au niveau des institutions de la Transition. Face à ce chaos institutionnel, une frange de l’armée serait tentée de sonner la fin de la récréation en mettant en place un Conseil militaire qui fera office de direction collégiale à la tête du pays, en remplacement de toutes les institutions existantes actuellement. En quelque sorte, un directoire militaire qui ne dit pas son nom.

01/06/2013

Kidôr'dine

Le pays n’en finit pas avec les crises. Dorénavant, c’est une grave crise institutionnelle qui prévaut, avant la tenue éventuelle de l’élection présidentielle en juillet. Partout, c’est la foire d’empoigne. Au Congrès, le face-à-face entre les parlementaires pro-Rajoelina et le Premier ministre Jean Omer Beriziky s’est déroulé dans une ambiance digne des terrains de rugby. Tout a été réuni pour que la situation implose si le chef du gouvernement n’a pas su garder son sang-froid. Au niveau du Conseil Supérieur de la Transition, les autres parlementaires de la Chambre Haute se rebiffent contre l’immaturité du président de cette institution, Dolin Rasolosoa.

03/06/2013

Kidôr'dine

Un conclave prend le relai d’un autre conclave. Tout le monde se précipite pour trouver une solution, même « tip-top », à la crise institutionnelle actuelle, et à la crise politique en général qui prévaut dans le pays depuis plus de quatre ans.

04/06/2013

Kidôr'dine

Ils étaient partout hier, munis de leur kalachnikov. Et leurs chefs en étaient fiers. Le Centre de Conférence internationale d’Ivato a été transformé en une sorte de bunker gardé par des hommes en treillis. Le fameux conclave s’est transformé en une séquestration déguisée des participants. C’est la force qui a tout régi. Fouille obligatoire à l’entrée, confiscation des matériels de communication et mise à distance des journalistes et de tous les accompagnateurs superflus, et refoulement de ceux qui ne devraient pas y avoir accès, comme les candidats à l’élection présidentielle.

05/06/2013

Kidôr'dine

Les regards se tournent désormais vers Ambohidahy. Tout le monde attend la décision de la Cour Electorale Spéciale après la résolution du conclave du Centre de Conférence Internationale d’Ivato. Osera-t-elle publier une nouvelle liste des candidats à l’élection présidentielle sans les noms qui dérangent la Communauté Internationale ? La question se pose.

06/06/2013

Kidôr'dine

Andry Rajoelina est toujours candidat à l’élection présidentielle. Ainsi en a décidé la Cour Electorale Spéciale. Dolin Rasolosoa est également candidat, malgré sa tentative de retirer son dossier auprès des juges électoraux. Ces deux hommes, qui ont refusé de démissionner de leur poste, le 27 mai dernier, n’ont plus désormais qu’à plier bagage. Ils doivent maintenant se rendre à l’évidence : sous peine de disqualification, ils doivent démissionner sans broncher.

07/06/2013

Kidôr'dine

Aucune éclaircie à l’horizon. Ni le report des élections, ni la volonté d’Andry Rajoelina de rester coûte que coûte au pouvoir ne permettra guère de sortir le pays de la crise. Tout ce qui reste aux Malgaches, pour sortir du marasme actuel, c’est de parvenir à faire tomber le régime de Transition. C’est ce régime, déjà honni par la majorité de la population malgache, depuis longtemps, qui est en effet à l’origine de tous les maux de ce pays. Son bilan confirme cette allégation.

08/06/2013

Kidôr'dine

On ne sait plus qui décide de quoi dans la Grande Ile, depuis le début de la crise institutionnelle qui touche le pays. On a, dans le même temps, l’impression que le pays est sous protectorat étranger, puisqu’a priori, plus aucune décision importante n’est prise à Antananarivo. Pour discuter de la suite du processus électoral, la présidente de la CENIT devra se rendre à un sommet de la SADC.

10/06/2013

Kidôr'dine

Le pays est-il encore dirigé ? On n’a plus tellement l’impression. Même l’organisation des festivités du 26 juin risque de ressembler à une véritable comédie. Pour la première fois, aucun dirigeant civil ne sera visible sur le « command car ». Beaucoup de gens peuvent se réjouir de ne plus voir Andry Rajoelina diriger les cérémonies militaires et les festivités relatives au 26 juin à Iavoloha, mais son départ officiel du pouvoir reste toutefois à formaliser. Il doit déposer officiellement sa démission, avant que la rue ne l’oblige à s’exécuter.

11/06/2013

Kidôr'dine

Le régime Rajoelina fera bientôt partie du passé. Il reste peut-être à définir la manière dont les Malgaches vont mettre un terme à ce régime. Et il reste à savoir comment Andry Rajoelina lui-même compte-t-il sortir. Par la grande porte ou de manière catastrophique comme tous ses prédécesseurs à la magistrature suprême ? Qu’on le veuille ou non, le chef de la Transition perd peu à peu l’équilibre. Il est en train de perdre progressivement ses pouvoirs. C’est normal, étant donné que de l’avis de nombreux juristes, il n’est plus chef de l’Etat, logiquement, depuis le 27 mai dernier.

12/06/2013

Kidôr'dine

L’idée est relancée. Le sommet à quatre déjà évoqué dans la résolution de la réunion du FFKM en début mai fait son chemin. Il y a toutefois beaucoup de non-dits sur le sujet, malgré la ferme volonté des chefs d’églises du FFKM d’aller de l’avant. Un sommet entre les quatre chefs de mouvance présuppose en effet un retour au pays de l’ancien président déchu, Marc Ravalomanana. Un retour au pays rejeté par Andry Rajoelina et ses partisans depuis plus de quatre ans. Mais il n’y a pas que le retour de l’ancien président qui risque de poser problème.

13/06/2013

Kidôr'dine

Personne ne veut endosser l’échec de l’organisation de l’élection présidentielle malgache. C’est ce qui explique la valse-hésitation, à tous les niveaux, sur la détermination de la date définitive du scrutin actuellement. C’est une véritable patate chaude. Tous les responsables évitent de se fixer sur la question. Que ce soit au niveau de la Communauté internationale ou au niveau des dirigeants locaux, la prise de décision n’est pas facile. Le Premier ministre, Jean Omer Beriziky, s’est limité à interpeller le ministre de l’Intérieur qui a voulu effectuer un forcing sur ce report.

14/06/2013

Kidôr'dine

L’option de la rue est de plus en plus prisée, face à la stagnation de la situation politique. Dans les réunions entre des responsables d’associations et de partis politiques, cette alternative est souvent évoquée. C’est plus que logique quand on constate que depuis tout ce temps où l’on a parlé de « sortie de crise », il ne s’est jamais passé rien de concret. Les événements se sont succédé mais aucun n’a vraiment permis de mettre un terme à la zizanie. On s’est contenté de tourner en rond.

15/06/2013

Kidôr'dine

C’est sidérant de constater le mal qu’un homme peut perpétrer dans l’unique but de rester « président » d’un pays où la majorité de la population ne souhaite plus que son départ. Bachar Al Assad n’a pas hésité à massacrer plusieurs dizaines de milliers d’innocents pour pouvoir rester à la barre, en Syrie. On parle désormais de plus de 90.000 morts dans ce conflit qui dure depuis plus de deux ans. Il a réalisé un pire massacre par rapport à son père, Hafez Al Assad, qui a tué 30.000 personnes pour mater une rébellion qui lui a été hostile. Tout cela, uniquement pour parvenir à se maintenir au pouvoir. Un véritable massacre à grande échelle. Tel père, tel fils.

17/06/2013

Kidôr'dine

Le nombre de pauvres augmente à Madagascar. C’est une réalité admise par tous les organismes internationaux partenaires de la Grande Ile. D’une manière générale, on se limite à dire que cette catastrophe socioéconomique est due à la crise politique qui tarde à être résolue, plus de quatre ans après le début de la lutte de pouvoir qui continue de faire couler beaucoup d’encre. Très peu de monde a osé montrer du doigt directement le régime Rajoelina.

18/06/2013

Kidôr'dine

En attendant une réaction plus vigoureuse de la part des opposants au régime actuel, le chef de la Transition, Andry Rajoelina, pourra dormir sur ses deux oreilles. Le report des élections semble inévitable. C’était prévisible. Les véritables motifs seront plutôt techniques. Car il est matériellement impossible de tout préparer en un mois. Mais personne ne veut encore l’admettre de manière solennelle. Cela ne tardera sans doute plus à être officialisé, malgré tout, puisqu’il va falloir bientôt se rendre à l’évidence, à quelques jours du début de la campagne électorale.

19/06/2013

Kidôr'dine

Les Malgaches comptent sur Dieu maintenant pour sauver le pays. Les regards sont tournés vers les cieux. Certains n’hésitent pas à parler de « damnation » qu’il va falloir exorciser. Cette semaine sera ainsi riche en événement cultuel pour la nation. Le groupement des catholiques qui militent pour l’avènement de la Justice (V2KMF), une entité de fidèles catholiques proches de l’opposition, organise une messe à Ambohitrimanjaka, ce jeudi 20 juin.

20/06/2013

Kidôr'dine

Le CST n’en a pas fini avec la pagaille politique et juridique. Les jugements du Tribunal administratif ou du Conseil d’Etat ne suffiront plus à mettre un terme à cet imbroglio. Car, au fond, c’est la question politique qui reste à régler. Si c’est encore possible. La bataille politique a en effet atteint toutes les institutions de la Transition et tous les domaines possibles à travers le pays. Ses impacts se ressentent partout en tous cas. Et ce n’est pas à coup de baguette magique que l’on va tout résoudre en un instant. Au contraire, cela va de plus en plus gagner du terrain.

21/06/2013

Kidôr'dine

C’est sans doute le summum de l’ineptie, au cours de ce régime transitoire. La volonté de remplacer le président de la Transition par 35 membres du gouvernement relève de la pure folie. D’autant que le projet de loi y afférant viole de manière flagrante la Constitution que l’on croit encore valide actuellement. Le président de la Transition, comme il l’a récemment dit, est un champion de karate. Un champion ne peut être remplacé par n’importe qui.

22/06/2013

Kidôr'dine

Madagascar va célébrer dans quatre jours la proclamation officielle de son indépendance, en 1960. La fête sera au rendez-vous. Des concerts sont au programme et la parade militaire aura lieu comme à l’accoutumée au stade de Mahamasina. Le décorum sera respecté comme d’habitude. Mais le fond de la question ne sera pas évoqué. Malheureusement. 53 ans après la proclamation solennelle de l’indépendance de la Grande Ile, le pays est-il vraiment indépendant ? On ne cherche plus à comprendre. Nous avons un président ressortissant malgache, et une armée nationale. Cela semble suffire.

24/06/2013

Kidôr'dine

La réunion du groupe International de contact sur Madagascar coïncidera avec la fête nationale malgache du 26 juin. Si les responsables du GIC étaient au courant à temps de cette curieuse coïncidence, ils auraient sans nul doute modifié la date de la réunion. C’est en effet sidérant d’apprendre que les partenaires étrangers de la Grande Ile vont prendre des décisions capitales sur l’avenir du pays, et cette réunion se tient le jour de la célébration de la pseudo-indépendance du pays. Il est clair que la célébration n’est que de façade. En raison de la crise, non résolue quatre ans et demi après le 26 janvier 2009, toutes les grandes décisions sur Madagascar seront prises en dehors du territoire.

25/06/2013

Kidôr'dine

Les Malgaches vont célébrer demain la cinquième fête nationale dirigée par le président de la HAT. Les partisans de Marc Ravalomanana, en particulier, et ceux qui s’opposent, en général, au régime transitoire n’y ont pas pensé un seul instant en 2009. Certains avaient même souhaité le départ d’Andry Rajoelina, de gré ou de force, avant le 26 juin 2009. Il y avait une petite chance de « neutralité » de la célébration de la fête nationale, cette année. Mais on savait depuis le début que c’était un leurre.

27/06/2013

Kidôr'dine

On peut se demander qui sera le dernier vassal à rester auprès du président de la HAT quand la situation tournera mal. Tout n’est plus que question de temps en effet. Compte tenu de son entêtement, Andry Rajoelina finira sans nul doute comme tous les anciens dirigeants renversés de Madagascar. Avec ses problèmes avec la Communauté internationale, il risquerait même de connaître des problèmes supplémentaires. Surtout quand on constate que la plupart des dirigeants africains qui s’entendent mal avec l’ensemble de la Communauté internationale finissent, tôt ou tard, à la barre d’un tribunal international.

28/06/2013

Kidôr'dine

Ce n’était plus une véritable surprise. Le Groupe International de Contact sur Madagascar mise sur les sanctions ciblées pour faire fléchir les trois candidats qui font l’objet d’une contestation actuellement. Les élections présidentielles seront sans doute renvoyées aux calendes grecques. Les débats tournent désormais autour des sanctions internationales qui vont toucher Andry Rajoelina, Didier Ratsiraka et Lalao Ravalomanana, ainsi que leurs proches. Les élections, on verra. Aller aux urnes ou maintenir la pression ? Le choix a été fait.

29/06/2013

Kidôr'dine

Le Sommet à quatre, tant prôné par les chefs d’église du FFKM aura sans doute lieu tôt ou tard. Il reste à définir les modalités et les circonstances de sa mise en œuvre. L’impasse politique actuelle oblige en effet les principaux concernés à trouver une nouvelle issue de secours. Raison pour laquelle les Chefs d’église y tiennent plus particulièrement. Didier Ratsiraka, Albert Zafy, Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina doivent se rencontrer. Peu importe le moment et le contexte. Ces quatre individus ont joué un rôle majeur dans l’évolution de la crise actuelle et dans les crises passées, dans la Grande Ile.

01/07/2013

Kidôr'dine

Le FFKM maintient la date du 4 juillet prochain pour l’organisation de la rencontre entre Marc Ravalomanana, Didier Ratsiraka, Albert Zafy et Andry Nirina Rajoelina. Cette date a été retenue, mais la concrétisation de la rencontre, dénommée depuis un certain temps « Sommet à quatre », relève d’un véritable mystère. La question cruciale concerne le retour au pays de l’exilé d’Afrique du Sud. En effet, le régime Rajoelina a toujours rejeté l’idée d’un retour de Marc Ravalomanana dans la Grande Ile. De même, les militaires qui l’ont aidé à prendre le pouvoir en 2009 sont contre ce retour.

02/07/2013

Kidôr'dine

Ce n’est pas très étonnant que des contrôles systématiques sur des étrangers installés à Madagascar soient effectués par les autorités. D’autant que de nombreux ressortissants étrangers sur la Grande Ile se trouvent en situation irrégulière. Mais quand ce contrôle concerne plus particulièrement un garde du corps d’une candidate à l’élection présidentielle, on a du mal à croire que la politique n’y soit pas pour quelque chose. Qu’on le veuille ou non, la convocation de Jean Marc Koumba à la Brigade des Recherches de la gendarmerie relève de l’intimidation politique.

03/07/2013

Kidôr'dine

Le président de la Transition a-t-il finalement admis la nécessité de lâcher du lest ? Le Sommet des quatre Chefs d’Etat démarre aujourd’hui, avec ou sans Marc Ravalomanana. Mais le retour de l’exilé d’Afrique du Sud n’est sans doute plus qu’une question de temps. Plus rien n’empêchera en effet la tenue du Sommet initié par les chefs d’église du FFKM. Un sommet préparé depuis longtemps. Reste à définir peut-être, durant quelques heures, les modalités du retour au pays de l’ex-président. Mais avec ou sans Ravalomanana, le sommet va avoir lieu. C’est déjà acquis. L’impasse a eu raison de tous les acteurs de la crise malgache. Certains ont voulu résister jusqu’au bout.

04/07/2013

Kidôr'dine

Tous les rapports effectués au cours des derniers mois par des organismes internationaux, ou par des groupes de réflexion au niveau national, réitère la difficulté de la situation socioéconomique dans la Grande Ile. Tout le monde reconnaît également qu’en matière politique, c’est l’impasse. Les élections auront lieu un jour mais personne n’est en mesure de préciser quand elles vont se tenir.

05/07/2013

Kidôr'dine

Des Malgaches ont rêvé de faire tomber le régime Rajoelina depuis quatre ans. Mais il n’en fut rien. Entre temps, les Egyptiens ont fait tomber deux présidents. Il n’est pas facile de juger de l’opportunité ou non de la seconde révolution survenue au pays des Pharaons. La Communauté internationale préfère jouer la prudence. Mais, quoi qu’il en soit, tout était plutôt rapide. Et beaucoup de Malgaches n’en reviennent pas. Ils sont sidérés et rêvent d’une réussite pareille. Les Egyptiens ont applaudi leur armée. Il ne faut pas oublier que cette armée a été toujours populaire.

06/07/2013

Kidôr'dine

Plus rien n’est prévu à court terme pour garantir la sortie de crise. Le FFKM est contraint d’attendre, à la suite de l’impossibilité de la tenue d’un sommet entre les trois anciens présidents de la République et l’actuel chef de la Transition. La CENIT ne proposera pas tout de suite de nouveau calendrier. Les Malgaches doivent attendre. La seule certitude concernant la crise politique est que l’élection présidentielle n’aura pas lieu le 24 juillet prochain. Elle n’aura pas lieu non plus le 23 août. Tout le reste relève du flou artistique.

08/07/2013

Kidôr'dine

Toutes les entités impliquées dans la recherche de solution à la crise politique malgache déploient des efforts pour sortir de l’impasse. Le FFKM se mobilise et il a pu convaincre un grand nombre d’association et de partis politiques. Actuellement, d’autres entités soutiennent également cette démarche, pour ne citer que la SADC qui, à travers le président de la Tanzanie, assurant la présidence tournante de la troïka, a fait savoir à Andry Rajoelina, dans une récente lettre officielle, qu’elle juge la démarche « opportune ».

09/07/2013

Kidôr'dine

Les chefs d’église du FFKM ne vont point abandonner le processus qu’ils avaient initié depuis quelques mois. Le Sommet des quatre chefs d’Etat malgaches ne pouvait se tenir, les 3 et 4 juillet, en raison de l’impossibilité pour Marc Ravalomanana de retourner au pays, mais le FFKM planche déjà sur un nouveau plan pour la réussite de la rencontre. Des concertations se tiennent discrètement à plusieurs niveaux, afin de réaliser la réunion entre Andry Rajoelina, Didier Ratsiraka, Albert Zafy et Marc Ravalomanana. C’est cette rencontre qui permettra, d’après la philosophie du FFKM, de « réconcilier » les principaux acteurs de la crise politique malgache.

10/07/2013

Kidôr'dine

Il y a anguille sous roche. La venue d’une forte délégation de la Communauté Internationale à Madagascar n’est sans doute pas fortuite. Des émissaires de la SADC sont dans nos murs actuellement. La délégation est composée notamment des deux Mozambicains, Joaquim Chissano, et Leonardo Simao. La COI a également envoyé son Secrétaire Général, Jean Claude de l’Estrac. Et l’Union Africaine a dépêché, Ramtane Lamamra, Commissaire pour la Paix et la Sécurité. Pourquoi autant de monde en une seule journée ? C’est rare en effet qu’autant de délégation de la Communauté Internationale débarque ainsi dans la Grande Ile.

11/07/2013

Kidôr'dine

L’échec des Makis de Madagascar au stade de Mahamasina lors de la demi-finale de la Coupe d’Afrique des Nations est à l’image de tout le pays et de son président de la Transition, venu pourtant en grande pompe, accompagné de quelques collaborateurs, assister au match. L’espoir était permis au début. Mais, finalement, c’était une illusion. En tout cas, Madagascar n’ira pas au Mondial de Rugby de 2015 à Londres. Pas cette fois-ci. L’espoir suscité par le score était pourtant grand, au début, quand les Makis de Madagascar ont mené 18 à 3, face à une équipe zimbabwéenne qui paraissait dépassée par les événements et impressionnée par les supporters Malgaches du stade de Mahamasina.

12/07/2013

Kidôr'dine

Des fonctionnaires sont mécontents. Ils montent au créneau. La présence à Madagascar d’une délégation de la Communauté Internationale n’y changera rien. Les médiateurs arrivent et s’en vont, mais le quotidien des Malgaches est le même. Les fonctionnaires tiennent à exprimer leur ras-le-bol. Ce n’est pas la première fois que des agents de l’Etat formulent ainsi une revendication. Quelques centaines de personnes se sont rassemblées devant le ministère de la Fonction publique pour exprimer leur mécontentement. Depuis le début de la Transition, en 2009, c’est bien la énième fois que des agents de l’Etat manifestent de la sorte. En tout cas, le ministère de la Fonction publique a été complètement paralysé. Et c’est toujours ainsi.

13/07/2013

Kidôr'dine

A l’allure où vont les choses, le pays ne sortira pas sitôt de la crise politique. Les Malgaches auraient pu s’en ficher complètement si cette interminable lutte de pouvoir n’avait pas influé sur leur vie quotidienne. Mais tout le monde sait bien que la crise a des conséquences néfastes sur le revenu des ménages et sur la qualité de vie de la population. Malheureusement. Sans les quelques entreprises qui parviennent encore à créer des emplois et à contribuer à améliorer la vie quotidienne d’une certaine catégorie de la population, la situation aurait pu être encore plus dangereuse.

15/07/2013

Kidôr'dine

En 2009, la place de la démocratie a été inaugurée en grande pompe. En 2013, il est interdit à des politiciens d’organiser des rassemblements dans un lieu privé. Qui se sent morveux se mouche. Chacun a sa façon de voir et de comprendre ce qu’est la liberté.

16/07/2013

Kidôr'dine

Certains en sont-ils venus à apprécier la drogue pour oublier les effets de la crise ? La question se pose. La recherche d’une certaine exaltation est peut-être nécessaire. Cela permet d’oublier, au moins pour un temps déterminé, les vicissitudes de la vie. Quand on constate que plus d’une tonne de cannabis a été sur le point d’être mis sur le marché tananarivien, en une seule cargaison, on ne peut qu’en conclure que la consommation a connu une hausse importante.

17/07/2013

Kidôr'dine

C’était prévisible. On n’a pas de calendrier électoral précis à l’issue de l’Assemblée générale de la CENIT. Il y a peu de chance que les élections soient maintenues pour cette année. C’est le flou total. La présidentielle n’aura pas lieu le 24 juillet. On le savait déjà. Elle n’aura pas lieu non plus le 23 août.

18/07/2013

Kidôr'dine

Quatre ans et demi d’errements. C’est beaucoup trop. Le pays n’a fait que tourner en rond durant cette transition dévastatrice. On a constaté toute sorte d’ineptie. Le summum de cette folie transitoire a été sans doute la tentative de désigner 34 chefs d’Etat en adoptant une loi bidon qui octroie de manière collégiale la fonction du président à tous les membres du gouvernement.

19/07/2013

Kidôr'dine

Le régime le plus impopulaire de Madagascar a finalement tenu un mandat entier. Les Malgaches et la Communauté Internationale semblent avoir quelque peu oublié que sans le coup d’Etat de 2009, une élection présidentielle s’est déjà tenue dans la Grande Ile en 2012. Le second mandat de Ravalomanana devait prendre fin l’an passé.

20/07/2013

Kidôr'dine

C’est curieux d’apprendre que l’une des principales villes industrielles de la première puissance économique mondiale est déclarée officiellement en faillite. Détroit, la ville phare des industries automobiles des Etats-Unis a croulé sous les dettes et décide de reconnaître sa « banqueroute ». Mais la reconnaissance de cette « faillite» permettra à la ville de se ressaisir, car les négociations sur les dettes et la recherche de nouveaux financements seront déclenchés. Les autorités américaines n’en rougissent pas.

22/07/2013

Kidôr'dine

Les Malgaches vont devoir, tôt ou tard, revenir dans la rue pour exprimer leur mécontentement. La coupe n’est peut-être pas encore entièrement pleine. Mais, cela ne saurait tarder. Et les citoyens vont de nouveau faire entendre leur voix. « Tsy maintsy mipoaka ny sarom-bilany ». On l’a dit à plusieurs reprises, depuis plusieurs décennies. Le poème militant de Georges Andriamanantena, alias Rado, a été écrit en 1975. Il a évoqué le sursaut d’un peuple en colère après des années de musèlement et de répression (« Sarony tsindrio aza avela hivoaka ny rano mandroatra ! Fa torak’izany ny hevi-bahoaka tsy avela hitroatra. Farany mantsy tsy maintsy mipoaka ny sarom-bilany. Tsy maintsy mandrodana koa ny vahoaka raha maimbo ny ràny»).

23/07/2013

Kidôr'dine

Des manifestations politiques ont été organisées dans la capitale et d’autres sont déjà programmées. Malgré quelques balbutiements, tout ceci exprime un profond sentiment de ras-le-bol. L’explosion de quelques grenades lacrymogènes dans le centre de la capitale signifie toujours que le pays, après quatre ans et demi de crise politique, n’a pas encore retrouvé le chemin du véritable apaisement. Quand un régime politique sent le besoin de se faire protéger par des hommes en armes, c’est que la véritable stabilité politique est loin d’être une réalité.

24/07/2013

Kidôr'dine

Les Malgaches auraient dû choisir leur président de la République aujourd’hui, puisque le 24 juillet a été la date initialement prévue pour le premier tour de l’élection présidentielle. Mais actuellement, même un nouveau calendrier électoral n’est pas fixé. C'est-à-dire que l’on ne saura pas à bref délai le jour exact de l’élection.

25/07/2013

Kidôr'dine

La situation politique dans la Grande Ile connaît une nouvelle effervescence en raison d’une interminable crise qui tarde à être résolue. La grogne monte d’un cran chez les acteurs politiques. Plusieurs groupements se sont mobilisés pour dénoncer et pour contester les actions et les initiatives du régime de Transition. La Cellule de crise a haussé le ton. Ses membres ont appelé à une mobilisation pour faire tomber Andry Rajoelina qu’ils jugent incapable de résoudre les maux du pays.

26/07/2013

Kidôr'dine

C’est inquiétant de voir l’échec des révolutions et des arrangements politiques dans de nombreux pays d’Afrique. L’Egypte digère mal actuellement les difficultés de l’alternance que l’on croyait démocratique, il y a un an seulement. La Côte d’Ivoire a réussi, grâce à l’armée française notamment, le changement à la tête du pays, mais au fond, le conflit politique n’a pas été résolu et pourrait ressurgir à l’approche des prochaines élections.

27/07/2013

Kidôr'dine

Ils ne comptent pas en rester là. Même si le sommet entre les quatre chefs d’Etat malgaches n’avait pas lieu comme prévu au début de ce mois de juillet, les chefs d’église du FFKM ne souhaitent pas abandonner le processus qu’ils ont initié. Ils n’ont pas tort, puisque depuis qu’ils ont décidé de s’écarter de la médiation en 2009, la situation a connu l’enlisement. La Communauté Internationale a fait de son mieux mais les médiateurs ont été dépassés par la fourberie des acteurs politiques malgaches. Les accords de Maputo et d’Addis Abeba ont été un coup d’épée dans l’eau.

29/07/2013

Kidôr'dine

Les Maliens ont voté. Les imperfections et les incertitudes sont toujours réelles, mais un peu moins de sept millions de Maliens étaient attendus dans les isoloirs hier. Il va falloir patienter encore pour savoir si cette élection présidentielle va permettre de résoudre définitivement la crise dans ce pays encore fragilisé par la menace terroriste et par les divergences de point de vue politique. D’autant que le Nord du pays est toujours assez instable et que la population locale n’a pas participé massivement à l’élection.

30/07/2013

Kidôr'dine

Le régime Andry Rajoelina a complètement failli à sa mission. C’est le rôle d’un Etat de garantir la sécurité des biens et des personnes dans une République « normale ». Mais le régime transitoire a complètement raté sa mission dans ce domaine particulier. Le phénomène d’insécurité reprend ainsi de plus belle dans les zones rouges de Madagascar. Et pas seulement dans les zones rouges. Les vols de zébus sont toujours monnaie-courante.

31/07/2013

Kidôr'dine

La situation politique est toujours dans l��impasse alors que le ras-le-bol se fait sentir de plus en plus, un peu partout à travers le pays. Le calme règne, mais, a priori, il s’agirait d’un calme avant la tempête. La répression a des limites, partout ailleurs dans le monde, et en tout temps. Pour être tranquille au trône, il ne suffit pas toujours de menacer des opposants essoufflés et en mal d’organisation pour contrer un régime déjà honni par la majorité de la population.

01/08/2013

Kidôr'dine

C’est inquiétant de voir que le phénomène d’insécurité est impossible à juguler à travers le pays. Des centaines de dahalo continuent de terroriser des villages du Sud du pays, comme si aucune opération n’a été menée sur cette partie de l’île. La situation continue d’empirer. Les affrontements viennent de faire une trentaine de victimes à Esira. Rien n’a changé. En tous cas, une amélioration de la situation n’est pas perceptible.

02/08/2013

Kidôr'dine

C’est étonnant de voir que le GIC s’acharne sur la CES sans toucher mot des autres institutions de la Transition actuelle qui ont pratiquement failli à leur mission. La restructuration de la CES a été effectuée. Mais une question se pose : est-ce la solution au blocage actuel ? C’est le scepticisme qui prévaut, étant donné que, du moins théoriquement, la nouvelle CES n’est pas une institution de recours. Autrement dit, il est impossible, juridiquement parlant, pour les nouveaux membres de la CES de revoir la liste des candidats à l’élection présidentielle.

03/08/2013

Kidôr'dine

La Communauté internationale a opté pour une méthode à la hussarde pour imposer une élection présidentielle cette année à Madagascar. Les représentants du GIC ne voulaient pas rentrer bredouille. Ils n’ont pas imposé les sanctions aux trois candidats qu’ils contestent mais ils sont parvenus à imposer une élection sans eux. Le GIC s’attend à ce que la nouvelle CES publie une nouvelle liste des candidats, sans Lalao Ravalomanana, Andry Rajoelina, Didier Ratsiraka et sans les autres candidats qui désirent se retirer de la course.

05/08/2013

Kidôr'dine

La course à la nouvelle Cour Electorale Spéciale a déjà commencé, même si, pour le moment, on ne sait pas exactement ce que devront faire les prochains membres de cette institution restructurée. En tout cas, la mission de la nouvelle CES constitue une source de débat passionné chez des juristes et au sein de nombreux groupements politiques malgaches.

06/08/2013

Kidôr'dine

Il est au pouvoir depuis 32 ans. Officiellement, Robert Mugabe a remporté dès le premier tour l’élection présidentielle au Zimbabwe. Et cerise sur le gâteau, il a été aussitôt félicité par son homologue Sud-Africain, Jacob Zuma. Car l’Afrique du Sud, un pays ami, et voisin, tout en étant le fer de lance de la médiation dans la crise politique zimbabwéenne, a joué un rôle clé pour aboutir à cette consultation électorale.

07/08/2013

Kidôr'dine

C’est aujourd’hui que les magistrats Malgaches vont désigner leurs représentants au sein de la nouvelle Cour Electorale Spéciale. Finalement, les candidats étaient suffisamment nombreux. Les raisons peuvent être multiples. On peut le deviner facilement. Certains en ont assez de l’impasse actuelle et souhaitent contribuer à la recherche de solution durable à la crise politique malgache. D’autres, peut-être, s’intéressent au prestige et pensent plutôt aux avantages matériels que cette nouvelle fonction leur procurera.

08/08/2013

Kidôr'dine

On a du mal à croire. Admettre que Madagascar soit le pays le plus pauvre de la planète n’est pas toujours facile. Les estimations de la Banque Mondiale sont souvent considérées comme de simples propos pour aider les dirigeants du pays et la population à se secouer. Mais à y voir de plus près, on ne peut qu’admettre la réalité des difficultés. Une catégorie de la population vit la même situation depuis plusieurs décennies.

09/08/2013

Kidôr'dine

Les Malgaches sont mal lotis en matière de service public. D’autant qu’une partie de ces services normalement assurés par l’Etat, a été confiée au secteur privé. Plusieurs domaines sont concernés par cette anomalie flagrante. Le transport en commun, par exemple, est loin de servir convenablement la population dans les centres urbains. Très peu de zones sont desservies à des heures tardives. La qualité de service laisse également à désirer.

10/08/2013

Kidôr'dine

Depuis quatre ans, on a parlé de préparatifs des élections à Madagascar. L’élection présidentielle était censée se tenir vers fin 2009, mais il n’en fut rien. Jusqu’à présent, on continue d’évoquer ces élections qui tardent à se concrétiser. Presque à chaque discours de présentation de vœux, le chef de la Transition, Andry Nirina Rajoelina, parle d’année électorale. Mais les Malgaches ne sont pas allés aux urnes pour choisir leur dirigeant jusqu’à présent. Les élections sont à chaque fois reportées.

12/08/2013

Kidôr'dine

On a l’impression que tout se décide au hasard dans la recherche de solution à la crise politique malgache. On a en effet tout tenté au cours des dernières années, mais aucune solution définitive n’avait été adoptée. Le pays a tourné en rond depuis quatre ans et demi. Et se trouve désormais dans un cul-de-sac.

13/08/2013

Kidôr'dine

La nouvelle Cour Electorale Spéciale a été mise en place. C’était une étape indispensable à la suite de la pression de la Communauté Internationale. Mais la désillusion ne tardera certainement pas à frapper les esprits. Car l’équipe des médiateurs étrangers, qui ont préféré finalement jouer le rôle d’un cabinet d’arbitrage, a été naïve de croire que la restructuration de la CES constitue une panacée afin de débloquer la situation. La restructuration de la Cour Electorale n’est, en vérité, qu’un leurre.

14/08/2013

Kidôr'dine

Les Malgaches attendent vainement depuis quatre ans et demi la fin de la crise politique. Mais la situation n’évolue guère dans le bon sens. On est plutôt ébahi de constater que les Maliens, eux, ont réussi à élire un président, 17 mois après le coup d’Etat de mars 2012, alors que Madagascar est resté dans une impasse, après quatre ans et demi de Transition dévastatrice.

16/08/2013

Kidôr'dine

Les observateurs internationaux et nationaux ont les regards braqués vers Ambohidahy actuellement. Ils attendent une panacée émanant des juges électoraux, mais ils risquent d’être déçus. Pour la énième fois, on se trompe sur la tentative de trouver une issue à la crise malgache.

17/08/2013

Kidôr'dine

Les Malgaches sont restés indolents face à la situation politique qui continue de s’enliser. Les regards sont braqués vers Ambohidahy, où la nouvelle Cour Electorale Spéciale vient de s’installer. Mais les citoyens ne sont persuadés de rien. Ils sont convaincus qu’aucun miracle ne viendra des juges électoraux. Ils pourront prendre les décisions qu’ils désirent prendre mais la solution ne viendra pas d’eux.

19/08/2013

Kidôr'dine

Il faudra encore du temps pour que les étrangers qui côtoient les Malgaches parviennent à mieux les connaître et à bien les comprendre. Leurs initiatives vont ainsi naturellement à l’encontre des véritables intérêts des Malgaches. En encourageant la Cour Electorale Spéciale remaniée à revoir la liste des candidats à l’élection présidentielle, la Communauté Internationale a cru bêtement qu’elle va pouvoir relancer le processus électoral, et garantir un climat apaisé pour la désignation du futur président du pays.

20/08/2013

Kidôr'dine

On a pensé, quelque part, que l’exclusion des trois candidats à l’élection présidentielle contestés par la France et la SADC allait déboucher sur un scrutin accepté par la majorité des Malgaches. Certains ont pensé que cette initiative permettra d’apporter une solution durable au blocage du processus électoral dans la Grande Ile. Mais, finalement, tous les acteurs qui ont imposé cette solution irréfléchie vont se rendre compte de leur bévue.

21/08/2013

Kidôr'dine

Avec un peu de chance, les Malgaches auront finalement la possibilité de voter cette année. Chissano sera là pour tout arranger. Le nouveau calendrier électoral ne tardera sans doute pas à être fixé. L’équipe de Béatrice Atallah n’attendait que ce moment fatidique pour pouvoir commander, enfin, l’impression du fameux bulletin unique, dans le cadre d’un processus, finalement, inique. Saluons en tout cas cette parfaite « victoire de la pensée coloniale ». Les Malgaches seront convoqués aux urnes.

22/08/2013

Kidôr'dine

La Communauté Internationale va certainement faire le forcing pour la concrétisation d’une élection présidentielle dans les prochains mois. La CENIT a affirmé depuis quelque temps qu’elle est techniquement prête, et qu’elle n’attendait que la décision définitive sur la liste des candidats.

23/08/2013

Kidôr'dine

C’est fait. Le nouveau calendrier électoral est connu aussitôt les candidats gênants éliminés. Les Malgaches devraient voter le 28 octobre prochain. Ce fut un calendrier tiré au forceps. Les membres de la Communauté Internationale voulaient à tout prix que l’élection se fasse le plus tôt possible, une fois Lalao Ravalomanana éliminée de la course. Il était en effet impensable pour une partie de la Communauté Internationale d’admettre un(e) Ravalomanana au pouvoir.

24/08/2013

Kidôr'dine

Ils ont remporté une importante bataille. Ceux qui ont pris le pouvoir par la force en 2009 ne sont pas inquiétés de quoi que ce soit actuellement. Au contraire. Ce sont ceux qui en ont été chassés qui continuent à trinquer. La mouvance Ravalomanana se contente actuellement des strapontins qu’ils ont obtenus à la suite de la signature de la Feuille de Route. Dans le contexte actuel, les partisans de l’ancien président n’ont pas grand-chose à espérer.

04/09/2013

Kidôr'dine

On peut dire que les véritables vacances commencent maintenant. L’air est aux relaxations car l’ambiance du faux printemps des zones tropicales a déjà gagné l’esprit de ceux qui ont travaillé dur depuis le début de l’année, et qui ont plus que besoin des vacances bien méritées. Elle a été quelque peu altérée par l’appréhension des étudiants qui devront encore passer des examens, mais voilà que le baccalauréat s’est déroulé dans le calme, le climat est plus que jamais porté à la détente. D’ailleurs, J. Nantenaina, notre éditorialiste devrait bien profiter des plages de quelques sites touristiques du littoral Est en ce moment, car il faut dire, il l’a bien mérité lui, ce repos, après une année et quelques mois d’existence de votre journal.

04/09/2013

Kidôr'dine

Qui des 33 candidats validés par la Cour électorale spéciale, occupera le poste de premier Président de la 4ème République ? La réponse, nous le saurons au terme du second tour du scrutin présidentiel, du moins quelques jours après, le temps que les résultats des votes des bureaux éloignés parviennent à la CENIT et que la CES prononce le verdict des urnes. Jusque là, aucun de ces prétendants n’a dévoilé ses plans d’action pour faire le ménage dans une société en proie de la plus grande désordre dont l’état d’esprit et le fonctionnement ressemble à ceux de la population de la jungle.

04/09/2013

Kidôr'dine

Il est tout de même sidérant de constater que c’est devenu une pratique courante d’agir hors délai légal dans ce foutu pays. Le temps accordé par la loi pour faire une chose tend à ne plus être respecté. Mais la tentative est parfois payante et donne accès à des privilèges inespérés. « Tsapatsapa vodin’akoho, raha tsy tay, atody » (en voulant savoir si la poule va pondre, on risque de toucher la fiente). Ce fut le cas lorsque Rajoelina a déposé sa candidature à la course à la magistrature suprême, deux jours après l’échéance et que la CES première version a validé. Il a fallu l’injonction sinon l’ingérence de la Communauté internationale, accompagnée de menace de gel de financement du processus électoral et des sanctions ciblées pour que la partie malgache corrige les erreurs.

04/09/2013

Kidôr'dine

Derrière la querelle politique qui peine à trouver une issue idoine, des réalités agaçantes commencent à ressurgir et font tapage. On parle de ces pratiques qui mettent en péril une République malgache trop jeune pour vanter une démocratie comme son principe de base, la transparence son essence. Des pratiques inconvenantes qui font de la caisse publique, une vache à lait pour les resquilleurs en col blanc, la sécurité publique un laboratoire à ciel ouvert pour des méthodes sanguinaires, un pays le théâtre des scènes dangereuses dans lesquelles, les malfrats sont les principaux acteurs au devant de la scène.

05/09/2013

Kidôr'dine

Finalement, d’après les éléments d’information qui nous sont parvenus, l’attaque des dahalo à Soaloka dans le District de Miandrivazo depuis lundi dernier, a fait état de plusieurs morts dans les deux camps, c'est-à-dire du coté des dahalo où les sources officielles dénombrent près de 14, et 3 parmi la population.

05/09/2013

Kidôr'dine

Le chef de délégation de la mouvance Ravalomanana avait raison quand il a avancé que des élections sans la participation de la mouvance Ravalomanana pour sortir le pays de la crise est inconcevable. Et pourtant c’est la triste réalité à laquelle les partisans de « dada » devraient se conformer. L’ultime tentative de Marc Ravalomanana étant un échec, il ne reste donc plus à Mamy Rakotoarivelo et consorts que de se préparer aux législatives s’ils ne veulent pas que la traversée du désert soit à son comble.

05/09/2013

Kidôr'dine

Les états-majors politiques semblent dans le désarroi. Ceux qui ont décidé de participer aux élections se préparent activement, mais, au final, personne n’est sûr à 100% que le scrutin aura lieu à la date indiquée par la Commission Electorale Nationale Indépendante de la Transition. Personne n’est entièrement persuadé que la campagne électorale démarrera effectivement le 24 septembre, c'est-à-dire dans trois semaines.

06/09/2013

Kidôr'dine

Tous les Malgaches qui ont la quarantaine actuellement ont entendu les mêmes propos depuis des décennies. Quand on revient sur les discours prononcés par le colonel Ratsimandrava en février 1975, on a l’impression qu’il s’adresse à des Malgaches de l’année 2013. C’est dire que les mêmes problèmes reviennent dans ce pays, et restent tout simplement insolubles au fil des années. Le colonel Ratsimandrava parlait de solidarité, de lutte contre la pauvreté et d’insécurité.

06/09/2013

Kidôr'dine

La Grande Ile est malade. On l’a dit depuis fort longtemps. Tous les régimes politiques et tous les présidents qui se sont succédé à Madagascar ont été conscients de cette maladie. Mais, au final, personne n’est parvenu à définir un remède efficace. A un certain temps, on ne parlait même plus de maladie mais de pourriture.

06/09/2013

Kidôr'dine

Il faut sans doute s’inquiéter de la recrudescence de la violence qui mine le pays actuellement. La réaction de la foule dans la ville d’Ambilobe avait suscité l’inquiétude. Les gens voulaient se faire Justice eux-mêmes et ils furent comblés puisque les forces de police étaient contraints de leur livrer un présumé malfrat très vite lynché par la foule. Le bras de fer entre les forces de l’ordre et la population a entraîné un véritable chaos. La police a fait usage d’armes à feu, face à la colère de la foule. Ce n’est pas la première fois que ce genre d’incident survient durant la période actuelle de la Transition. La situation a connu une véritable dégradation en peu de temps.

07/09/2013

Kidôr'dine

Un tel candidat, rassembleur, un autre de l’unité, un autre encore d’ouverture, etc… A voir tous ces titres que les journaux attribuent à tous ces candidats, on a l’impression que lors du scrutin, l’électorat aura l’embarras du choix, tant ils sont tous attrayants (… izay mivoaka toa babany avokoa).

07/09/2013

Kidôr'dine

Un pas de plus vers les élections peut-être. La réunion initiée par le FFKM en début mai a préconisé le report des élections, mais, aujourd’hui, les chefs d’église ne s’opposent plus à la tenue du scrutin à la suite de l’échec du Sommet entre les quatre chefs d’Etat de la Grande Ile. La machine est peut-être en marche, malgré l’incertitude. Seul le camp Ravalomanana reste persuadé que les élections ne vont pas avoir lieu cette année. Il n’a pas forcément tort, mais a priori le forcing est en marche.

09/09/2013

Kidôr'dine

Les élections ont cette fois-ci beaucoup plus de chance de se tenir. Notamment, à la suite du forcing de la Communauté Internationale en général et de la SADC en particulier, qui a soigneusement mis en œuvre le plan du Quai d’Orsay. Le premier tour de l’élection présidentielle malgache du 25 octobre aura également plus de chance de se tenir en raison de la non-objection du FFKM qui a auparavant préconisé le report du scrutin.

10/09/2013

Kidôr'dine

« Les ordres doivent être exécutés sans hésitation ni murmure ». On le dit souvent. Mais on dit aussi que « le refus à des ordres illégaux est un devoir ». Ce qui est sûr est que le respect de la légalité et l’obligation d’obéir aux ordres des supérieurs ont constitué un prétexte idéal pour les militaires afin de soutenir jusqu’au bout le régime dévastateur de la Transition à Madagascar.

11/09/2013

Kidôr'dine

La campagne électorale devait démarrer dans douze jours exactement. La précampagne bat son plein effectivement. Mais personne n’est toujours sûr que le calendrier électoral soit maintenu. Surtout à un moment où la population tananarivienne notamment s’attend à l’explosion de la prochaine bombe artisanale de plus en plus fréquente, ces derniers temps. En effet, le lien entre les attentats à la bombe et l’élection du 25 octobre reste un véritable mystère. Plus d’uns soupçonnent actuellement que ces incidents ne servent de prétexte pour annuler le scrutin du 25 octobre.

13/09/2013

Kidôr'dine

Pas grand monde ne fait confiance aux autorités actuelles pour mener jusqu’au bout le processus électoral en cours. Le projet de réconciliation et le pacte de non agression initiés par le FFM n’emballent pas tous les candidats à la prochaine élection présidentielle. La méfiance des candidats retenus à la course à la magistrature suprême à l’égard des autorités en place a été manifestée à diverses occasions. Si seulement le tiers de ces candidats a répondu à l’appel du FFM, c’est que la réticence est évidente.

14/09/2013

Kidôr'dine

Madagascar est convoité. C’est une certitude. Par rapport à des conflits survenus dans d’autres pays, pour ne citer que la Syrie, la crise malgache paraît minime. Mais sur le continent africain, Madagascar est resté un enjeu majeur.

17/09/2013

Kidôr'dine

C’est sans doute l’une des meilleures preuves de la mentalité pacifiste des Malgaches. Ils choisissent les urnes à la place des armes. Il y a de plus en plus de chance en effet actuellement que les élections présidentielles se tiennent cette année à Madagascar, comme convenu avec la Communauté Internationale. Le principal opposant à ce scrutin a finalement accepté de jouer le jeu. Car l’ancien président Marc Ravalomanana, après avoir prôné le boycott pendant un certain temps, soutient finalement un candidat en lice dans la course à la magistrature suprême, en la personne de Jean Louis Robinson.

17/09/2013

Kidôr'dine

L’observateur attend, sinon avec intérêt, du moins avec curiosité le début de campagne électorale accordée par la loi. Avec 33 candidats en lice, ce départ promet d’être passionné. Il faudrait vraiment un arrangement naturel et une entente logique des prétendants et de leurs partisans pour que la confusion ne prenne le dessus. On peut d’ores et déjà imaginer la pagaille qui pourra en découler. La répartition des places publiques autorisées à accueillir les meetings électoraux va certainement faire tourner en bourrique les responsables auprès des diverses communes de la Grande Île, car il est question de gérer à la fois le dispatching et la sécurité.

18/09/2013

Kidôr'dine

A moins de quarante jours de l’élection présidentielle, la sensibilisation sur l’usage du bulletin unique n’a pas réellement démarré, notamment dans les milieux ruraux de Madagascar. Il est difficile de croire que l’usage de ce bulletin sera aussi aisé que l’on croit pour la majorité des Malgaches, même dans les grands centres urbains.

19/09/2013

Kidôr'dine

Qu’il est simple de procéder à l’arrestation de quelques suspects quand une bombe explose à Antananarivo. Qu’il est simple également d’affirmer que la victime qui a manipulé la bombe appartient à un parti politique donné. Et qu’il est simple par la suite de conclure que le commanditaire des attentats à la bombe est donc le chef du parti politique en question. Si la vie était aussi simple, tous les problèmes de ce pays auraient pu être déjà réglés depuis fort longtemps. Mais les faits sont têtus. En 2010, on avait agi de la même manière.

20/09/2013

Kidôr'dine

C’est sans doute la dépravation la plus totale de la pratique politique dans la Grande Ile. Les partis au pouvoir ont trouvé une meilleure façon d’y rester, en soutenant des candidats « multiples » à l’élection présidentielle, au lieu de se limiter à faire voter pour un candidat donné. C’est ainsi que le parti AVI s’affiche auprès de cinq candidats à l’élection présidentielle. Le but est de pouvoir rester, d’une façon ou d’une autre, à la barre à l’issue de l’élection présidentielle à venir. Le parti TGV vient de lui emboîter le pas. Car un congrès national extraordinaire a été l’occasion pour le parti d’Andry Rajoelina de prendre une nouvelle position par rapport aux élections. Il a été en effet annoncé au terme du congrès que les membres du parti sont autorisés à soutenir deux candidats à la course à la magistrature suprême.

21/09/2013

Kidôr'dine

Les candidats se ruent actuellement vers les zones qui comptent un nombre élevé d’électeurs. Il est actuellement complètement impossible de faire la différence entre la période de précampagne et celle de la véritable campagne électorale dans la Grande Ile.

23/09/2013

Kidôr'dine

Le cas devrait bien travailler les méninges quelque part. L’obligation de neutralité pour un chef ou un membre d’institution, recommandée par la feuille de route, même à la veille d’une élection où l’enjeu est important, ne peut empêcher quelques responsables de s’afficher aux cotés d’un candidat, tellement la cupidité et le désir de faire perdurer les privilèges dérivés d’une sinécure, sont plus fort. L’acte est compréhensible pour certains étant donné qu’en politique, il faut se distinguer pour faire bonne figure tout en ayant en tête les visées électoralistes, les législatives et les communales.

24/09/2013

Kidôr'dine

Depuis quatre ans, on attendait ce moment. La campagne électorale démarre enfin officiellement sur l’ensemble du territoire malgache. Depuis 2009, en effet, on parlait d’une élection qui devrait déboucher sur la fin de la crise politique à Madagascar. Chaque année qui commençait était annoncée « une année électorale ». Mais le doute accompagnait toujours systématiquement les annonces. Les faits ont donné raison à ceux qui étaient sceptiques depuis le départ. Car même pour cette année 2013, l’élection présidentielle annoncée en début d’année a été reportée par deux fois.

25/09/2013

Kidôr'dine

Le début de la campagne électorale marque un nouveau tournant dans la recherche de solution à la crise politique malgache. Mais tout le monde continue de se poser des questions. Tous les acteurs politiques, et notamment les candidats à l’élection présidentielle du 25 octobre, sont-ils tous prêts à accepter le verdict des urnes ? Une autre question se pose également : les élections seront-elles véritablement transparentes ? Au cours des dernières décennies, il y a toujours eu en effet des contestations, d’une manière ou d’une autre, à l’issue d’une élection présidentielle à Madagascar.

26/09/2013

Kidôr'dine

C’est un jeu sans règlementation. Beaucoup d’observateurs ont cette impression, en ce début de la campagne électorale. Les dés sont-ils pipés ? Les doutes persistent sur la capacité des autorités à organiser un scrutin vraiment crédible. On n’a pas l’impression actuellement que le Code électoral a un sens pour la majorité des candidats à l’élection présidentielle du 25 octobre pour leur équipe de soutien respective. C’est un match qui n’est pas arbitré. C’est en tout cas l’impression générale qui se dégage de l’analyse de la situation.

27/09/2013

Kidôr'dine

Les candidats à l’élection présidentielle sont partis à la conquête de la population, dans le but d’engranger le maximum de voix lors du scrutin du 25 octobre. C’est normal. On ne peut en vouloir à personne puisque les candidats ont la ferme volonté de conquérir ou de reconquérir le pouvoir. Mais le comble est que, à côté, un certain nombre de questions restent en suspens. Le prix du riz qui augmente, personne ne voulait en parler.

28/09/2013

Kidôr'dine

Le scrutin présidentiel, bien que l’organisation soit loin d’être parfaite et que toutes les conditions pour sa bonne tenue, ne sont pas réunies, notamment l’insécurité dans certaines régions et l’imperfection de la liste électorale, va refléter, du moins lors des premières tendances, l’aspiration et le penchant du peuple.

30/09/2013

Kidôr'dine

Tous les candidats à l’élection présidentielle qui rameute la foule parviennent tous à réunir du monde. C’est le constat que l’on peut faire de ces six premiers jours de la campagne électorale. Sont-ils tous aussi populaires ? On peut se poser la question quand, au fil des jours, on voit autant de gens réunis dans un meeting ou un concert gratuit organisé par un candidat au scrutin du 25 octobre. Ce n’est pas la peine de tenter d’apporter une réponse claire à cette question fâcheuse.

01/10/2013

Kidôr'dine

Des questions restent toujours sans réponse au sujet de l’élection présidentielle à venir. Voila déjà une semaine que les 33 candidats tentent, chacun à leur manière, de convaincre la population à cocher dans la bonne case lors du scrutin du 25 octobre. Le temps passe vite pour eux. C’est sûr que 30 jours ne leur suffiront point pour convaincre 7 millions d’électeurs répartis sur environ 592.000 km2.

02/10/2013

Kidôr'dine

Le régime de Transition dispose de suffisamment d’argent pour payer les militaires mais il n’a pas d’argent pour payer les étudiants de l’université d’Ankatso. Depuis quelques jours, ces étudiants attendent le paiement de leur bourse d’étude, en vain. Ils attendent depuis longtemps. Et c’est toujours ainsi. Pour satisfaire les hommes en treillis, la HAT a tout fait. Dorénavant, on va vendre les stocks de bois de rose pour disposer de suffisamment d’argent afin de financer la sécurisation des élections. C’est une façon de parler, mais la réalité plus simple est que l’argent des bois de rose sera destiné aux militaires.

03/10/2013

Kidôr'dine

C’est tellement sidérant de voir à quel point les gens peuvent être avides de pouvoir ici bas. Qu’est ce qu’ils ne feraient pas pour garder le pouvoir ou pour y parvenir ? Les fous du pouvoir, il y en a de plus en plus. Et ils sont de plus en plus tatillons.

04/10/2013

Kidôr'dine

On a vendu Air Force One. On va vendre les stocks de bois de rose. Tant qu’il y a quelque chose à vendre, le régime transitoire survivra. La superficie de Madagascar est de 587.000 km2. Il reste encore beaucoup de chose à vendre. Une partie de l’île a été vendue progressivement. Le phénomène d’accaparement de terre est une réalité permanente. Des centaines de milliers d’hectares ont été déjà mis à la disposition de multinationale. Si c’est une démarche qui va contribuer au développement du pays et au bien-être de la population, personne n’aurait rouspété.

05/10/2013

Kidôr'dine

L’Etat malgache n’est plus capable d’asseoir son autorité sur l’ensemble du territoire national. Les gens ont souvent l’impression qu’il n’existe plus d’autorité légitime dans le pays et que, par conséquent, chacun a plutôt tendance à agir à sa guise, à se faire justice soi-même et, finalement, à semer la pagaille un peu partout. Tous les récents incidents sécuritaires survenus dans différentes localités du pays ne pouvaient survenir si les autorités de l’Etat avaient été reconnues comme telles.

07/10/2013

Kidôr'dine

Ce ne sera pas facile pour le prochain président de Madagascar de redresser la situation laissée par cinq années de Transition dévastatrice. Le prochain élu devra en effet trouver des solutions miracles à tous les maux du pays. Avec 600.000 enfants déscolarisés, il faut trouver les moyens et les arguments nécessaires pour faire revenir autant d’élèves sur le chemin de l’école.

08/10/2013

Kidôr'dine

Voila déjà deux semaines que les candidats à l’élection présidentielle ont essayé de convaincre les électeurs à voter pour eux, le 25 octobre prochain. La différence des moyens, financiers et matériels, est énorme entre les candidats. A dire vrai, certains sont carrément en train de jouer les figurants à l’occasion de cette campagne électorale. Quelques candidats émergent du lot. Ils déploient une véritable machine de guerre et mettent le paquet pour occuper le terrain autant que possible. Ils disposent du nécessaire cet effet. Des milliards d’Ariary sont en jeu.

09/10/2013

Kidôr'dine

On est à presque mi-chemin des propagandes et chaque candidat se démène comme il peut pour séduire l’électorat. Ils usent tous des moyens et imaginations possibles et concevables pour attirer le plus de foule pour faire bonne impression et pour influencer les autres camps. Des moyens financiers stupéfiants pour certains que l’opinion ne manque pas de s’interroger sur leur origine mais que les détenteurs s’en fichent comme leur premier million. En fait, rien ne garantit que ces déplacements massifs aillent fixer le choix pour eux.

11/10/2013

Kidôr'dine

Ça risque de faire mal, si tout ne se passe pas comme prévu. Ça sent déjà la poudre cette campagne électorale. Après les escalades verbales, on peut s’attendre à tout. Les autorités et la CENIT ont sans doute intérêt à ce que les élections soient totalement neutres, crédibles et transparentes, et que les résultats reflètent exactement la volonté de la majorité des Malgaches.

11/10/2013

Kidôr'dine

Non, les Malgaches en général et les acteurs de la crise politique en particulier ne se sont pas encore réconciliés, quatre années et demie après le coup d’Etat de 2009, et à la veille d’une élection présidentielle qui risque, il faut le reconnaître, d’être controversée. Le ton qu’arbore actuellement la campagne électorale constitue la preuve de cette « réconciliation » inachevée, ou pas du tout entamée.

12/10/2013

Kidôr'dine

C’est le cadeau du régime de Transition aux Malgaches. Ce lundi 14 octobre sera journée chômée et payée, en mémoire de la proclamation de la première République malgache, le 14 octobre 1958. La décision, on se souvient, a été prise en Conseil de gouvernement en début d’année. C’est naturellement une initiative qui a fait la joie des écoliers et des employés de bureau qui bénéficient ainsi d’un long week-end inespéré en ce début de la saison de pluie sur les hautes terres.

15/10/2013

Kidôr'dine

Tous les candidats qui se croient « favoris » à l’élection présidentielle doivent se méfier. Chacun d’eux avait réussi à réunir une foule immense, là où ils étaient passés, moyennant souvent espèces sonnantes et trébuchantes, et à grand renfort de concert gratuit animé par des artistes de renom. C’est quelquefois ridicule de voir les tams-tams médiatiques effectués par les candidats après avoir réuni une foule immense à un endroit donné, alors que les gens étaient venus à la fois pour s’informer et pour se divertir.

16/10/2013

Kidôr'dine

La majorité des Malgaches sont mécontents à l’égard du régime de Transition depuis longtemps, mais ils n’ont pas trouvé le meilleur moyen d’exprimer leur colère. La situation politique n’a pas évolué au cours des dernières années, et il fallait attendre la période électorale pour qu’un petit brin d’espoir de changement soit à l’ordre du jour. Le changement, il y en aura.

17/10/2013

Kidôr'dine

En 2007, un vote sanction sévère à l’égard du régime Ravalomanana a conduit Andry Rajoelina à la mairie de la capitale. Ce n’est pas que les Tananariviens avaient été plus particulièrement séduits par l’ancien DJ. Ils voulaient faire passer un message à Marc Ravalomanana. De son côté, au lieu de finir son mandat tranquillement en tant que premier magistrat de la ville des mille, Andry Rajoelina a opté pour un coup d’Etat pour parvenir au sommet de l’Etat.

18/10/2013

Kidôr'dine

Il est sans doute temps pour les Malgaches de se débarrasser d’un régime qui a conduit le pays vers une situation de désastre en un peu moins de cinq ans de régime. Depuis 2009, le régime de Transition n’a engendré qu’insécurité, misère et chômage. Sans parler de la dégradation du peu d’infrastructures dont le pays disposait au cours des dernières décennies.

19/10/2013

Kidôr'dine

Dans une semaine, on saura à peu près, qui seront les deux candidats qui vont s’affronter lors du second tour de l’élection présidentielle à Madagascar. Les premières tendances seront en tous cas déjà connues. La suite des événements aussi sera déjà esquissée. Si le scrutin se déroule sans incident, le décompte des voix, dès la nuit du 25 octobre, permettra d’avoir une certaine idée de ce qui se passera par la suite.

21/10/2013

Kidôr'dine

Désormais, le pays risque d’être scindé en deux. Il y en a ceux qui iront voter le 25 octobre prochain, et il y en a ceux qui s’y opposent fermement. C’est la fissure. Même l’ancienne alliance des « Trois mouvances » n’a plus sa raison d’être actuellement. C’est une autre fissure.

22/10/2013

Kidôr'dine

Le langage des observateurs d’élection est pratiquement le même partout où ils vont. Ils sont à Madagascar depuis quelques jours et prévoient d’effectuer les rapports préliminaires environ 72 heures après le jour du vote, le 25 octobre. Depuis longtemps, les anomalies aux élections présidentielles à Madagascar et en Afrique n’ont pas empêché les observateurs internationaux d’accepter le verdict des urnes.

23/10/2013

Kidôr'dine

Certains électeurs se plaignent de ne pas figurer dans la liste électorale. Ils ne pourront pas voter le 25 octobre. Ils ont le droit de se plaindre. Car, qu’on le veuille ou non, il y a une part de responsabilité des autorités et de la CENIT dans ce manquement. Mais la responsabilité est sans doute partagée. Les simples citoyens, s’ils ont un minimum de sens de responsabilité citoyenne, avaient le devoir de vérifier depuis bien longtemps s’ils figurent dans la liste électorale ou non. Mais curieusement, certains ont attendu quelques jours avant la date du scrutin pour daigner vérifier auprès du fokontany alors que la liste électorale a été arrêtée bien avant.

24/10/2013

Kidôr'dine

Le rideau est tombé sur la campagne électorale du premier tour de l’élection présidentielle. Les candidats qui ont fait montre de combativité attendent, dans les urnes, les retombées de leurs efforts et de leur dépense. Il peut y avoir des surprises. Ce ne sont pas forcément ceux qui ont dépensé le plus qui vont nécessairement arriver en tête de la course à la magistrature suprême. Une frange de la population pourrait, peut-être, changer d’avis à coup de tee-shirt et de goodies, mais pas toute la population.

26/10/2013

Kidôr'dine

Le régime HAT ne survivra sans doute pas au raz-de-marée des anti-Rajoelina à l’occasion du premier tour de l’élection présidentielle. Le régime de Transition, version Andry Nirina Rajoelina, compte ses derniers jours. Le compte à rebours a sans doute commencé. C’est un message supplémentaire que les Tananariviens ont adressé à l’équipe au pouvoir, et en particulier à Andry Rajoelina.

28/10/2013

Kidôr'dine

La liste électorale doit être revue et corrigée. Tout avis contraire à cette proposition serait de la provocation pure et simple. Pourtant, même une frange de la Communauté Internationale qui a imposé l’élection présidentielle malgache n’est pas favorable à une révision de la liste électorale que tout le monde connaît trop imparfaite pour garantir une élection véritablement crédible. La Mission d’observation de l’Union Européenne « ne considère pas qu’une nouvelle révision de la liste électorale soit opportune à ce stade ».

29/10/2013

Kidôr'dine

La situation la moins enviable pour un président est sans doute celle d’être haï par la majorité de son peuple. Quand cela survient, le candidat soutenu, tacitement ou explicitement, par le président en exercice, à l’occasion d’une élection, a naturellement du plomb dans l’aile, et la majorité des électeurs jettent leur dévolu sur un candidat d’opposition. Toutes sortes de difficulté peuvent alors arriver au président. Si la situation tourne mal, il risque de finir en exil. Et ses biens risquent d’être dilapidés.

30/10/2013

Kidôr'dine

Au premier tour de l’élection présidentielle, la liste électorale a divisé les Malgaches en deux catégories : ceux qui peuvent voter et ceux qui ne peuvent pas aller aux urnes. Actuellement, la liste électorale continue de diviser les Malgaches et la Communauté Internationale. Il y en a ceux qui estiment qu’une retouche est incontournable.

31/10/2013

Kidôr'dine

Personne n’aura le droit de protester. C’est en tout cas l’opinion des principaux chefs des forces de l’ordre à Madagascar. Les fraudes électorales sont en train de se dérouler maintenant exactement, à un moment où certains procès-verbaux sont encore dans la nature.

02/11/2013

Kidôr'dine

Depuis 2009, le régime Rajoelina s’est toujours vanté de pouvoir payer encore les fonctionnaires et de pouvoir faire fonctionner l’administration publique en général. C’est un régime qui n’a jamais admis que les moyens pour fonctionner se faisaient de plus en plus rares. La HAT a pu artificiellement survivre en prenant de l’argent dans le futur pour survivre dans le passé.

04/11/2013

Kidôr'dine

Les soupçons de fraude électorale continuent de susciter des vagues. Mais, pour le moment, c’est plutôt le silence radio du côté de l’opposition. On attend. Il n’y a pas de véritable mobilisation puisque, pour le moment, on se focalise déjà sur le second tour de l’élection présidentielle qui va avoir lieu dans un mois et demi.

05/11/2013

Kidôr'dine

C’est sidérant cet article sur le président de la Transition dans le numéro du mois de novembre 2013 du magazine Jeune Afrique. On ne parle pas seulement du président mais également de la première dame, et de sa faiblesse pour le pouvoir et « pour l’argent ».

06/11/2013

Kidôr'dine

La bataille des urnes a pris fin. Il y a peu de chance que les résultats partiels publiés par la CENIT connaissent encore un véritable chamboulement. Trois candidats émergent du lot, à savoir Jean Louis Robinson, Hery Rajaonarimampianina et Hajo Andrianainarivelo. Ce sont les trois candidats qui peuvent espérer le remboursement de leur caution de 50 millions d’Ariary après avoir franchi le cap des 10% des suffrages.

07/11/2013

Kidôr'dine

Tout ce qui est détruit à Madagascar est rarement reconstruit, dans les normes. L’université de Madagascar qui se dégrade depuis plusieurs années ne retrouve plus son aspect d’antan. Les routes construites au début de l’indépendance du pays, et qui se sont dégradées au fil des ans, n’ont pas été réhabilitées à temps. Et le palais de la Reine incendié, il y a déjà 18 ans, n’est plus redevenu le musée qu’il fut auparavant.

08/11/2013

Kidôr'dine

Le top du départ a été donné. La prise de position par rapport au second tour de l’élection présidentielle a commencé. Tous les états majors-politiques sont en train de s’y pencher. De même, les candidats malheureux au premier tour s’y mettent aussi. Certains ont besoin d’un peu plus de temps pour prendre la décision finale, mais cela ne saurait trop tarder. Le temps presse. Et la campagne électorale démarre dans 20 jours exactement, puisque le début de la propagande est prévu le 28 novembre prochain. Il est temps de choisir son camp.

09/11/2013

Kidôr'dine

Un nouveau pas a été franchi dans la démarche qui doit mener vers une sortie de crise dans le pays. Les résultats provisoires du premier tour de l’élection présidentielle sont dorénavant connus. Les résultats définitifs et officiels ne vont pas tarder puisque la campagne électorale devra démarrer le 28 novembre prochain. Tout le monde attend la suite des événements. Les regards sont d’abord tournés vers Ambohidahy.

11/11/2013

Kidôr'dine

C’est dans 40 jours que le second tour de l’élection présidentielle va se tenir. Cela paraît court, compte tenu de l’enjeu. Mais, en réalité c’est un très long chemin. Beaucoup de choses peuvent se passer avant la date fatidique du 20 décembre. Les semaines à venir pourraient réserver pas mal de surprise. L’attente de la publication des résultats officiels du premier tour de l’élection présidentielle s’avère ainsi pénible.

12/11/2013

Kidôr'dine

La disqualification est une épée de Damoclès qui risque de tomber sur le désormais confirmé candidat d’Etat, Hery Rajaonarimampianina. Les propos du président de la Transition, Andry Rajoelina, dans le journal le Monde, le handicapent sérieusement. Au lieu de s’en réjouir, Hery Rajaonarimampianina est plutôt embarrassé par le soutien solennel que lui a apporté Andry Nirina Rajoelina.

13/11/2013

Kidôr'dine

La course à la magistrature suprême nous réserve encore pas mal de surprises. Certains étaient peut-être allés trop vite en besogne en évoquant tout de suite un second tour qui va opposer Jean Louis Robinson du parti Avana à Hery Rajaonarimampianina, le candidat soutenu « en coulisse » par le parti au pouvoir et par le président de la Transition. En vérité, rien n’est encore définitif. Les résultats publiés par la CENIT ne sont que provisoires.

14/11/2013

Kidôr'dine

A l’allure où vont les choses, on se demande bien qui restera autour du candidat Hery Rajaonarimampianina lors du second tour de l’élection présidentielle du 20 décembre. Le soutien officialisé par Andry Rajoelina à son ancien ministre des Finances a plutôt fait des dégâts dans le camp du Hery Vaovao. Au lieu de donner un coup de pouce au camp Rajaonarimampianina, cet appui officiel a plutôt créé des remous et a mis du plomb dans l’aile du candidat arrivé en seconde position lors du premier tour.

15/11/2013

Kidôr'dine

Les candidats qui n’iront pas au second tour de l’élection présidentielle prennent tout leur temps, avant de prendre une décision sur la suite du processus électoral. Si pour certains, le choix a été vite fait, pour d’autres il nécessite une réflexion plus approfondie. C’est le cas pour les candidats qui arrivent dans le peloton de tête. Leur avenir politique, et leur avenir tout court, dépend en effet de leur choix à l’occasion du second tour de l’élection présidentielle. A priori, en tous cas, pas grand monde ne souhaite se trouver dans le camp d’Andry Rajoelina, c'est-à-dire le camp des putschistes.

16/11/2013

Kidôr'dine

Comme de nombreux autres pays africains qui ont connu leur « révolution » au cours des dernières années, Madagascar vit une instabilité politique sans précédent. Presque cinq ans après le début de la crise politique malgache, le pays ne retrouve pas la véritable stabilité. La Libye, la Tunisie et la Centrafrique sont embourbées dans des cafouillages politiques difficiles à résoudre.

18/11/2013

Kidôr'dine

Ils sont en train de chercher tous les moyens d’empêcher la tenue du second tour de l’élection présidentielle. Quitte à placer un nouveau farfelu à la tête de l’Etat. L’essentiel pour eux, c’est de pouvoir empêcher l’élection d’un nouveau président de la République en début 2014. La cerise sur le gâteau serait que l’ex-DJ parvienne à garder le pouvoir pour quelques mois supplémentaires, voire quelques années de plus. C’est un projet effrayant pour la majorité des Malgaches qui aspirent désormais à un minimum de stabilité politique et qui, surtout, souhaitent vivement le départ définitif des putschistes du pouvoir.

19/11/2013

Kidôr'dine

Pourquoi l’assassinat d’un candidat aux législatives en pleine période électorale ? Personne n’a la réponse précise pour le moment, mais la conclusion des uns et des autres est claire : il y a anguille sous roche. La situation politique s’envenime et semble connaître progressivement la tournure d’une véritable guérilla. Il est difficile, à l’allure où vont les choses, de déterminer jusqu’où pourrait aller cette escalade de la violence.

20/11/2013

Kidôr'dine

Il est temps de mettre un terme à cinq années de braderie à Madagascar. La gouvernance Rajoelina a été marquée par toute sorte de trafics. Mais ceux qui ont perpétré ces « crimes » envers la nation souhaitent encore, à travers les élections, perpétuer le désastre. C’est une attitude logique pour des gens qui avaient l’habitude d’amasser des milliards durant quelques années. La soif d’argent n’a pas de limite. Plus on en a, plus on veut en avoir.

21/11/2013

Kidôr'dine

Les présidents assassinés restent généralement dans le cœur des gens. A quelques exceptions près. L’Amérique s’apprête à commémorer le triste assassinat du 35e président des Etats-Unis, John Fitzgerald Kennedy. Le premier président américain qui n’était pas issu de la franc-maçonnerie, et le premier président catholique également, a été officiellement mort sous les balles de Lee Harvey Oswald.

22/11/2013

Kidôr'dine

Les prochaines semaines risquent d’être chaotiques pour les Malgaches. Le régime de Transition tente actuellement de mobiliser tous les moyens à ses dispositions pour remporter la dernière bataille politique, qui serait décisive pour le contrôle du pouvoir dans la Grande Ile pour les prochaines années. Le président de la Transition, Andry Rajoelina, a fait feu de tout bois pour dominer l’échiquier politique.

23/11/2013

Kidôr'dine

La véritable course à la magistrature suprême commence avec la proclamation des résultats définitifs du premier tour de l’élection présidentielle par la Cour Electorale Spéciale. C’est le moment pour Robinson Jean Louis et Hery Rajaonarimampianina d’affûter les armes. Les Quartiers Généraux s’animent déjà, quelques heures après la cérémonie d’Ambohidahy qui a confirmé les deux poulains de Marc Ravalomanana et d’Andry Rajoelina au second tour de l’élection présidentielle. Les réunions se multiplient. Certains QG des autres candidats éliminés au premier tour connaissent aussi paradoxalement le branle-bas de combat.

25/11/2013

Kidôr'dine

Certains continuent de parler du « changement » qui aurait été initié lors de la « révolution orange » de 2009. Ils se demandent qui d’entre Jean Louis Robinson et Hery Rajaonarimampianina pourrait véritablement incarner ce « changement ». Et c’est sur cette base que leur décision sur le second tour de la présidentielle sera fixée. D’autres y voient une ineptie. Ils parlent de « changement en pire » depuis que le régime putschiste a pris le pouvoir en 2009. Le blindé qui a enfoncé le portail d’Ambohitsorohitra et l’ancien DJ entouré de militaires brandissant leur kalachnikov pour pénétrer dans le palais présidentiel, restent gravés dans les mémoires.

26/11/2013

Kidôr'dine

Ce n’est pas donné à tout le monde de réussir son coup d’Etat. Certains parviennent à prendre le pouvoir par la force après leur putsch. Mais ils auront tout le mal du monde à redresser leur pays. Ils garderont ainsi l’image de vulgaires putschistes qui ont conduit leur pays dans le chaos. Toutes proportions gardées, le désastre centrafricain et la crise malgache sont plutôt similaires.

27/11/2013

Kidôr'dine

A l’allure où vont les choses, il y a peu de chance que les élections futures soient une garantie de quiétude pour le pays. Au contraire. La campagne électorale va démarrer dans trois jours. Tous les candidats aux élections législatives et les deux candidats à l’élection présidentielle qui ont été admis au second tour s’y préparent activement. Les partisans du président de la Transition Andry Rajoelina et les candidats soutenus par le régime seront au Coliseum d’Antsonjombe le 1er décembre.

28/11/2013

Kidôr'dine

La discipline de parti est morte. C’est un principe qui n’a plus aucune signification désormais, dans la Grande Ile. Diverses formations politiques en pâtissent actuellement. Les factions se multiplient. L’ancien parti présidentiel, TIM, n’est pas le seul concerné par cette pagaille. On ne sait plus désormais à qui appartient le parti.

29/11/2013

Kidôr'dine

Les putschistes sont toujours rattrapés par leur passé. Mais cela n’empêche pas d’autres putschistes en puissance de commettre un coup d’Etat dans le futur. Il faudra du temps pour que l’Afrique soit exorcisée du démon des coups d’Etat. Avant le coup d’Etat d’Andry Rajoelina, à Antananarivo en 2009, certains putschistes avaient connu la décadence dans certains pays du continent.

30/11/2013

Kidôr'dine

Tous les présidents déchus d’Afrique étaient, au cours des dernières années, contraints à l’exil. Il y avait Ben Ali, François Bozizé, ATT, et, auparavant, Mobutu etc. C’était le seul moyen pour eux d’éviter le triste sort d’un certain Thomas Sankara ou d’un certain Kadhafi. Sur ce point, Madagascar n’a pas fait exception. Les deux derniers présidents de la République élus du pays ont passé des années en exil après leur chute.

02/12/2013

Kidôr'dine

Le camp des putschistes misent actuellement sur l’obtention de la majorité au sein du parlement afin de peser de tout leur poids lors de la prochaine législature au cas où leur candidat à l’élection présidentielle ne passe pas. Supposons que Hery Rajaonarimampianina est battu à l’issue du scrutin du 20 décembre, et que les députés issus du camp Rajoelina sont majoritaires au sein de la nouvelle Assemblée Nationale, il faudra bien s’attendre à un nouveau panier à crabes. Et à une nouvelle forme de crise politique et institutionnelle.

03/12/2013

Kidôr'dine

Les passagers sont sidérés en voyant toutes les affiches de parfaits inconnus qui se sont porté candidats aux élections législatives. Le début de la campagne électorale a été la meilleure occasion de connaître l’identité des candidats. Mais pas plus. Chaque coin de rue est désormais envahi par les affiches et les banderoles des candidats députés. On en voit de toutes les couleurs. Des sportifs, des entrepreneurs, des apprentis politiciens et des artistes s’y sont mis. Tout comme lors du premier tour de l’élection présidentielle, les candidatures sont tellement multiples que les électeurs semblent avoir du mal à s’y retrouver.

04/12/2013

Kidôr'dine

C’est sidérant d’entendre les promesses du camp des putschistes à l’occasion de la campagne électorale actuelle. Que ce soit pour la présidentielle ou pour les élections législatives, ils continuent de promettre la lune. Dans les bas quartiers, Rajaonarimampianina joue le jeu. Car, la promesse électorale n’engage que ceux qui y croient. Ces quartiers qui avaient été ignorés pendant cinq ans se voient, du coup, devenir le principal centre d’intérêt du candidat.

05/12/2013

Kidôr'dine

Partout dans le monde, on se bat pour acquérir plus de liberté. C’est juste une question de temps. Chaque pays devra connaître son combat pour la liberté. La majorité des citoyens exigera, tôt ou tard, la liberté économique, la liberté d’expression, la liberté d’opinion, la liberté de réunion, puis la liberté de choisir leurs dirigeants. Bref, la liberté démocratique. C’est un penchant naturel pour un peuple de souhaiter plus de liberté.

06/12/2013

Kidôr'dine

Madagascar n’a connu la moindre progression en matière de lutte contre la corruption au cours des dernières années. Au contraire. Le rang du pays en matière d’indice de perception de la corruption, d’après le classement de l’ONG Transparency International, n’a cessé de dégringoler dangereusement depuis le coup d’Etat de 2009.

07/12/2013

Kidôr'dine

Les candidats aux élections législatives qui se présentent sous la bannière des pro-Rajoelina mobilisent les grands moyens pour se faire élire. Tout est permis pour eux. Ils distribuent des équipements nécessaires à la vie quotidienne de la population, ils promettent de l’argent s’ils sont élus et ils usurpent les missions dévolues à la mairie. La fin justifie les moyens. Chacun veut sa part du gâteau.

09/12/2013

Kidôr'dine

Jamais un ou des candidats à une consultation électorale dans la Grande Ile n’a mobilisé autant de moyens que les dirigeants actuels pour récupérer le pouvoir par la voie des urnes. A Majunga, le président de la Transition et les candidats qu’il soutient ont organisé une « big fiesta » comme Andry Rajoelina a le talent de le réaliser comme au temps des « Live » au palais des sports de Mahamasina. A quelques exceptions près, tous les artistes de renom à Madagascar ont accepté de jouer le jeu, moyennant évidemment espèces sonnantes et trébuchantes.

10/12/2013

Kidôr'dine

C’est le grand cirque dans le camp du pouvoir à l’approche du 20 décembre. Les élections législatives jumelées avec le second tour de l’élection présidentielle constitueront un tournant dans l’histoire politique du pays. Car ce sera une étape charnière. Ce sera normalement une occasion de mettre un terme à la crise politique malgache.

12/12/2013

Kidôr'dine

Il reste une semaine pour les candidats finalistes à la présidentielle pour convaincre les électeurs. C’est une bataille décisive pour la sortie de crise, ou en vue d’une ultime bataille postélectorale qui va déterminer le dernier vainqueur de la crise politique malgache qui aura ainsi duré cinq ans.

13/12/2013

Kidôr'dine

Les Malgaches sont heureux que les militaires français, présents depuis longtemps sur leur territoire, n’aient pas à intervenir directement dans la crise politique qui sévit dans le pays, à l’exception de ces quelques présences à Ivato et Ambohijatovo pour mater les manifestations de l’opposition. Ailleurs, l’ancienne métropole était appelée à jouer le rôle du gendarme.

14/12/2013

Kidôr'dine

La période de pluie, comme tous les ans, est à l’origine de la verdure perceptible dans les environs de la ville d’Antananarivo. Les Malgaches essaient de voir les choses du bon côté. Ils s’attendent également à une bonne récolte dans les mois à venir. Mais il n’y a pas que les bonnes choses. La saison des pluies, ce n’est pas forcément la joie pour tout le monde. C’est la gadoue un peu partout.

16/12/2013

Kidôr'dine

La crise politique a fait perdre au pays, environ 8 milliards de dollars d’après les estimations de la Banque Mondiale. C’est une somme colossale que la Grande Ile aura du mal à récupérer, tant que la situation politique n’évolue pas dans le bon sens. Ce manque à gagner se traduit en partie par la baisse des recettes fiscales enregistrées par l’administration au cours des dernières années. La majorité des Malgaches ont de moins en moins d’argent, et ils paient de moins en moins d’impôt.

17/12/2013

Kidôr'dine

Dans quatre jours, les Malgaches vont choisir leur futur président et leurs députés. S’il y a des électeurs qui n’ont pas encore déterminé leur choix, il ne reste plus que quelques jours. Mais, sans nul doute, la majorité de ceux qui comptent se rendre aux urnes savent déjà la case qu’ils vont cocher, dans l’isoloir le 20 décembre. Le choix n’est pas, en effet, trop difficile. Ceux qui choisissent le camp des putschistes vont placer leur confiance en une équipe qui a incarné la régression au cours des dernières années.

18/12/2013

Kidôr'dine

C’est dans deux jours que les Malgaches vont s’exprimer dans les urnes afin de désigner le futur président du pays. L’opposition qui a vécu l’oppression durant les dernières années, compte se mobiliser jusqu’à la victoire qui lui semble désormais à portée de main. De son côté, les dirigeants de la Transition, qui ne souhaitent pas lâcher le pouvoir, ont l’intention de se battre jusqu’au bout.

19/12/2013

Kidôr'dine

Les Malgaches devront choisir leur président demain. Le second tour de la présidentielle sera le moment pour la population de désigner celui qu’il désire diriger le pays dans les années à venir. Tous les électeurs ont sans nul doute déjà arrêté leur choix depuis fort longtemps. La campagne électorale qui a duré trois semaines n’était qu’un passage obligé pour les candidats.

21/12/2013

Kidôr'dine

Le second tour de l’élection présidentielle malgache a été encore marqué par de nombreuses anomalies. Les entités concernées avaient pourtant eu le temps de rectifier le tir. Certains bureaux de vote devaient patienter pour disposer de la liste électorale sur laquelle les électeurs devraient émarger après avoir accompli leur devoir de citoyens. En outre, le problème de la liste électorale à proprement parler est revenu.

23/12/2013

Kidôr'dine

Confrontation. Ce sera de nouveau le mot le plus en vogue dans les prochains jours ou les prochaines semaines. On parlera de nouveau de confrontation des procès-verbaux du second tour de l’élection présidentielle du 20 décembre. La confrontation des PV permettra sans doute d’éviter la confrontation tout court, par la suite. La différence entre les résultats à la disposition des parties prenantes aux élections ainsi que des entités qui ont organisé le scrutin est tellement énorme que la recherche de la vérité et du juste-milieu sera difficile.

24/12/2013

Kidôr'dine

Le pays retrouvera-t-il la stabilité durable après le feuilleton électoral en cours ? On n’en sait rien pour le moment, mais ce qui est sûr est que, au moins, une pilule doit être avalée. L’un ou l’autre des deux camps en lice devra avaler la pilule de la défaite. Et tout le monde devra attendre par la suite sa réaction. Qu’on le veuille ou non, le candidat perdant va réagir.

26/12/2013

Kidôr'dine

Les Malgaches ont passé la fête de Noël de manière respectable et honorable. Ils en ont l’habitude. Pour rien au monde, les habitants des grandes villes de la Grande Ile ne laisseront passer inaperçu la fête de la nativité. Ce serait inimaginable pour eux. Trêve ou pas trêve. Crise ou pas crise, la fête doit avoir lieu. A l’église, au temple, et à table, sinon dans la rue aussi.

27/12/2013

Kidôr'dine

Il fallait s’y attendre. La contestation des résultats partiels du scrutin du 20 décembre a commencé. Ce sont les candidats aux élections législatives, à Morondava, qui ont démarré le mouvement. Une fois n’est pas coutume. C’est une ville de province qui a ouvert le bal de la contestation. La capitale attend son heure. Antananarivo est généralement une ville paisible durant les fêtes mais tout peut basculer d’une semaine à l’autre. Il ne faut pas oublier que le candidat du régime a été battu dans la ville des mille. Au moins dix points séparent les deux finalistes de l’élection présidentielle à Antananarivo. Ce qui n’est pas du tout à minimiser.

28/12/2013

Kidôr'dine

Les prochaines semaines seront marquées par diverses formes de contestation des résultats des élections jumelées du 20 décembre. Le début de l’année 2014 risque d’être chaotique, alors que c’est censé l’année de sortie de crise pour le pays. Les dés étaient pipés depuis le début. La Communauté internationale était trop naïve de croire qu’une élection à la va-vite et tirée au forceps puisse garantir une véritable stabilité politique et une sortie de crise durable à Madagascar.

30/12/2013

Kidôr'dine

Ce fut une catastrophe. La démocratie, une fois de plus, a été bafouée. L’Afrique n’est pas près de changer. La crise de 2009, qui continue jusqu’à présent et qui risque de continuer tout au long de l’année de 2014, a bien montré que les Malgaches sont, finalement, des Africains. Toutes les tares du continent, en matière de démocratie, sont une réalité sur la Grande Ile :

31/12/2013

Kidôr'dine

Il n’y a plus la moindre chance désormais que la nouvelle année soit politiquement sereine. L’année 2014 démarrera avec un conflit électoral. Cela rappelle tout simplement, toutes proportions gardées, l’année tumultueuse de 2002, marquée par six mois de bras de fer postélectoral. Tout le monde redoutait déjà une situation conflictuelle, en constatant les préparatifs des élections de 2013. Il était quasi impossible d’éviter le bras de fer.

03/01/2014

Kidôr'dine

C’est avec la publication, ce 3 janvier, des résultats provisoires du second tour de l’élection présidentielle que les activités politiques de la Grande Ile démarrent pour la nouvelle année 2014. Un démarrage en trombe, on le devine. Car ce début d’année sera marqué par d’importants événements politiques. Avec, à la clé, la fin de la crise politique malgache. La fin de la crise ? Malgré les incertitudes, l’espoir n’est pas définitivement mort.

04/01/2014

Kidôr'dine

Personne n’est actuellement sûr de la possibilité pour le pays de retrouver la véritable sérénité souhaitée depuis longtemps. Le suspens est entier malgré la proclamation des résultats complets mais provisoires du second tour de l’élection présidentielle du 20 décembre. Avec quelque 300 requêtes déposées auprès de la Cour Electorale Spéciale, on peut se demander si les juges électoraux ne devraient pas prendre beaucoup plus de temps pour pouvoir tout étudier et analyser en profondeur.

06/01/2014

Kidôr'dine

A l’issue du processus électoral malgache, le pays court le risque d’être dirigé par un président mal élu. Très mal élu. Et ce, après avoir été dirigé par un président non élu durant cinq ans. Tout a l’air d’être mal parti. Tout simplement. Ce n’est pas de cette manière que le pays va sortir de façon durable de la crise politique. Quelque soit l’identité du président élu qui sera annoncée par la Cour Electorale Spéciale dans les prochaines semaines, ce sera un président qui a été désigné par moins du quart de l’électorat malgache, quand on prend en compte les adultes en âge de voter qui avaient été omis de la liste électorale, en raison de l’incompétence de la CENIT. Moins du quart des électeurs, c’est pratiquement trop peu pour s’assurer d’une stabilité politique durable.

07/01/2014

Kidôr'dine

On reparle de nouveau de lundi noir. Les partisans de l’opposition seraient en train de préparer une journée d’émeutes sanglantes. Les forces de sécurité pro-régime se sont mobilisées pour tenter de juguler une éventuelle pagaille. Au final, il n’en fut rien. Les partisans de l’exilé d’Afrique du Sud étaient cantonnés plutôt sagement dans l’enceinte du Magro Behoririka.

08/01/2014

Kidôr'dine

Après le combat des urnes, le pays avance vers une nouvelle bataille. C’est une bataille classique mais, cette fois-ci, beaucoup plus intense. C’est un combat sans pitié qui est, en effet, mené par les deux camps impliqués dans les récentes élections, au niveau de la Cour Electorale Spéciale actuellement. Mais pas seulement au niveau des juges d’Ambohidahy, mais aussi sur le plan international.

09/01/2014

Kidôr'dine

Des Français assassinés sauvagement à Nosy Be… Un artiste interdit de visa en France, car originaire de Nosy Be ? Ensuite, une chanteuse qui fait un scandale devant le Consulat de France après un autre refus de visa, alors qu’elle allait se rendre au chevet de son enfant… Des Français de plus en plus nombreux à vouloir s’installer à Madagascar, car amoureux du pays ou de ses enfants… Et puis, une explosion de grenade sur une station Total en périphérie d’Antananarivo.

10/01/2014

Kidôr'dine

Le rideau est presque tombé sur les élections présidentielles malgaches. On attend les résultats définitifs de la Cour Electorale Spéciale qui est en train d’examiner des centaines de requêtes qui pourraient avoir d’importants impacts sur les derniers chiffres qu’elle va publier. Mais une fois le président connu, on pourra se poser la question essentielle :

11/01/2014

Kidôr'dine

La CENIT a publié les résultats provisoires des élections législatives. Les députés de Madagascar seront incontestablement issus d’horizons divers. Outre les élus des différents camps politiques impliqués de près ou de loin dans la crise politique malgache, une kyrielle de députés indépendants vont envahir l’Assemblée Nationale. Le prochain défi pour les formations politiques de grande taille, et les personnalités politiques qui désirent encore jouer un rôle conséquent, consistera à courtiser et à rallier les députés indépendants à leur cause.

13/01/2014

Kidôr'dine

C’est rare qu’un président Africain accepte de démissionner après avoir pris conscience de l’échec de sa gouvernance. Les Malgaches étaient beaucoup moins chanceux, sur ce plan. Les Centrafricains de Bangui ont fêté le départ de Michel Djotodia qui a aussitôt choisi l’exil au Bénin après sa démission.

14/01/2014

Kidôr'dine

Un mort de plus sous le régime de Transition qui va bientôt prendre fin. Jusqu’aux derniers jours de la HAT, le régime putschiste a encore fait des victimes. Le sang continue de couler. Cela fait cinq ans que les dirigeants de la Transition sont en place. Depuis mars 2009, juste avant la prise du pouvoir par les mêmes dirigeants, le sang a déjà coulé. Cinq ans après, le sang coule toujours. La « gâchette trop facile » a marqué plus particulièrement ce régime.

15/01/2014

Kidôr'dine

Est-ce une nouvelle année de crise sociopolitique aiguë qui est en train de commencer pour le pays ? On est en droit de se poser des questions quand on constate les récents événements et les autres événements qui se préparent actuellement. D’abord, la mort d’au moins un étudiant à Mahajanga, tombé sous les balles des militaires, suscite la polémique. Pourquoi, en 2014, des membres des forces de sécurité usent-ils d’armes à feu pour faire face à des manifestants non-armés ? C’est impensable. La réaction des militaires était incompréhensible.

16/01/2014

Kidôr'dine

C’est demain, théoriquement, que la Cour Electorale Spéciale statuera sur l’issue de l’élection présidentielle à Madagascar. Théoriquement, car les juges électoraux ont encore une journée et une nuit pour prendre la décision finale, ou ne pas la prendre. La CES n’est plus crédible. Les Malgaches en sont convaincus.

17/01/2014

Kidôr'dine

Le 17 janvier est un jour mémorable. En 2009, ce fut déjà le cas puisque c’est le jour que le maire de la capitale de l’époque, un certain Andry Rajoelina, avait choisi pour inaugurer la place dite « de la démocratie » à Ambohijatovo. Ce fut le déclenchement d’un processus qui a abouti à un coup d’Etat qui a fait tomber Marc Ravalomanana a u mois de mars.

18/01/2014

Kidôr'dine

On attendait ce moment depuis des années. Il fallait un nom. C’est maintenant chose faite. Le pays a finalement un président « élu », d’après les résultats définitifs du second tour de l’élection présidentielle publiés par la Cour Electorale Spéciale, hier. La messe a été dite. Mais pas entièrement. Elle a été loin d’être parfaite pour nous faire croire que la crise est vraiment derrière nous. L’absence de l’un des deux finalistes était déjà un mauvais signe. Mais il n’était pas le seul absent.

20/01/2014

Kidôr'dine

La coïncidence est plutôt inquiétante. Pourquoi des milliers de munitions ont été dérobés pratiquement au moment où le pays est censé entrer dans une nouvelle ère, avec l’élection d’un nouveau président de la République ? Les faits sont souvent têtus. Mais on n’y peut rien. Il ne s’agit pas en effet, par exemple, de trois ou quatre cartouches qui peuvent peut-être servir à quelques bandits malheureux à braquer un grossiste ou une banque.

21/01/2014

Kidôr'dine

Le rideau est peut-être tombé sur le feuilleton de l’élection présidentielle malgache. Mais derrière le rideau, il va encore se passer beaucoup de chose. Dans le public, on applaudit, ou on siffle, c’est selon. La Communauté internationale salue l’élection du nouveau président et les chancelleries préfèrent, pour le moment, adopter le même langage. A savoir que le pays est, enfin, sortie de la crise. Tout le monde préfère s’en tenir à cette conviction.

22/01/2014

Kidôr'dine

Il n’y a pas eu de signe de cambriolage ou d’effraction à la Base aéronavale d’Ivato, alors que quelque 5000 munitions avaient été bel et bien subtilisées dans cette caserne qui continue de faire parler d’elle. Cela équivaut tout simplement à une véritable bombe à retardement. La BANI fait de nouveau parler d’elle.

23/01/2014

Kidôr'dine

Le verdict est bel et bien tombé. Hery Rajaonarimampianina est le nouveau président de la République. Il a officiellement gagné à l’élection présidentielle malgré le petit écart qui le sépare de Robinson Jean Louis. Ce dernier aura beau protester à cause des anomalies qu’il n’est pas le seul à avoir constaté, mais la décision de la Cour Electorale Spéciale 2 est irrévocable. Il doit s’y plier, content ou pas content.

24/01/2014

Kidôr'dine

C’est théoriquement le dernier jour de la Transition. Il continue à gesticuler mais Andry Rajoelina doit quitter le pouvoir qu’il a confisqué depuis presque cinq ans. La majorité des Malgaches attendaient ce moment depuis longtemps même s’il n’y avait pas eu beaucoup de signe d’euphorie à l’annonce de l’élection par la CES du candidat du HVM en tant que président de la République.

25/01/2014

Kidôr'dine

Le nouveau président, qui bénéficie plus particulièrement actuellement d’un état de grâce malgré les récentes contestations des résultats des élections, devra faire face à de nombreux défis, dès ce jour. Hery Rajanonarimampianina sera investi président à Mahamasina. On attend son premier discours solennel.

27/01/2014

Kidôr'dine

La majorité de la classe politique souhaite accorder une période d’état de grâce au nouveau président investi, Hery Rajaonarimampianina. Une frange importante de l’opposition a finalement accepté le verdict de la Cour Electorale Spéciale. Des leaders de l’opposition admettent l’investiture du nouveau président même s’ils avaient initialement rejeté la victoire électorale de celui-ci.

28/01/2014

Kidôr'dine

Le nouveau président de la République confirme sa volonté de mettre en place un gouvernement d’union pour remettre le pays sur les rails du développement et de la concorde nationale. C’est une image de rassembleur que Hery Rajaonarimampianina veut transmettre à ses compatriotes et auprès de la Communauté internationale, dès le jour de son investiture et pour sa première sortie à Antsiranana en fin de semaine. Un gouvernement d’union nationale est dans l’air.

29/01/2014

Kidôr'dine

Le début de l’année est marqué par un certain nombre de hausse de prix. Le prix des carburants a connu une nouvelle augmentation. Maintenant, on parle aussi de possible hausse du prix de l’eau et de l’électricité. Tout naturellement, le prix des autres biens et services va augmenter.

30/01/2014

Kidôr'dine

Les Africains tiennent à sauver l’honneur. L’Union Africaine devait être au premier rang des entités qui reconnaissent le retour à l’ordre Constitutionnel dans la Grande Ile. C’est ainsi que le président nouvellement investi a été invité à assister au premier Sommet ordinaire de l’organisation panafricaine de 2014.

31/01/2014

Kidôr'dine

Les premières décisions importantes prises par le premier Conseil des ministres dirigé par le nouveau président, Hery Rajaonarimampianina, lui a permis de donner le ton. Les premières initiatives avaient plutôt suscité l’espoir. Le démantèlement des organes trop rattachés à l’image de la Transition et du régime putschiste était nécessaire.

01/02/2014

Kidôr'dine

C’est sidérant de réécouter des discours politiques prononcés à Madagascar, il y a quarante ans. On s’aperçoit, ensuite, qu’aujourd’hui, on parle des mêmes faits, des mêmes ambitions et des mêmes objectifs jamais atteints, jamais accomplis. En 1972, on parlait de néocolonialisme. On continue d’en parler actuellement.

03/02/2014

Kidôr'dine

Il n’y a rien à attendre de la part de ceux qui ont gravité autour du régime de Transition au cours des dernières années. Tout ce qui intéresse ces gens là c’est de trouver les moyens de revenir au pouvoir, par tous les moyens. Quitte à saboter le président récemment investi, Hery Rajaonarimampianina, qui est pourtant issu de leur propre camp, il y a encore quelques mois.

04/02/2014

Kidôr'dine

Les résultats définitifs des élections législatives seront connus cette semaine. C’est devenu une urgence d’avoir une idée de la configuration de la future Assemblée Nationale, compte tenu du contexte politique actuel. Le nouveau président a en effet visiblement hâte de disposer d’un nouveau Premier ministre et d’un nouveau gouvernement. Il a raison.

05/02/2014

Kidôr'dine

On ne peut pas faire du neuf avec du vieux. Tout le monde le sait et le dit souvent. Cet adage sied parfaitement aujourd’hui au contexte politique malgache. Et plus particulièrement au nouveau président de la République, Hery Rajaonarimampianina. Le « Hery Vaovao » ou « Force Nouvelle » est déjà à l’épreuve. Ce n’est pas avec du « vieux » qu’il pourra réaliser quelque chose de « nouvelle ». Il doit faire table-rase du passé récent.

06/02/2014

Kidôr'dine

Qu’il est loin le temps où la Grande Muette était effectivement muette. Il y avait des Chefs de l’état-major général de l’armée et des Commandants de la gendarmerie qui étaient à peine connus du public. Ils travaillaient discrètement et on les voyait rarement. Leur principe était de rester dans l’ombre, car ils étaient là pour exécuter les décisions de leur chef hiérarchique. Pas plus. Mais depuis que les forces de sécurité étaient de plus en plus influencées, voire manipulées, par les politiques, notamment durant la période transitoire, et depuis le coup d’Etat de 2009, l’attitude des chefs militaires a complètement changé.

07/02/2014

Kidôr'dine

Le début de la Quatrième République, avec un nouveau président, et une nouvelle Assemblée nationale, n’est pas très rassurant. Il faut l’avouer. Quand cela démarre avec une demande d’interprétation d’un article de la Constitution, en vue de la nomination du futur Premier ministre, c’est tout simplement inquiétant.

08/02/2014

Kidôr'dine

Les Malgaches attendent l’avènement du changement promis à maintes reprises. Il n’a jamais été question de véritable changement dans la Grande Ile. Tout reste à vérifier dans les prochains mois, avec l’avènement d’un nouveau régime. En 2009, on a promis le changement, comme lors de tous les précédents événements politiques majeurs dans le pays.

10/02/2014

Kidôr'dine

Depuis des décennies, le langage commun des hommes politiques et des dirigeants à Madagascar reste focalisé autour du mot développement. Réconciliation, c’est sans doute l’autre mot qui revient le plus souvent également. Tous les discours politiques, notamment en période de crise dans la Grande Ile comportent ces deux mots.

11/02/2014

Kidôr'dine

Les institutions de Bretton Woods s’apprêtent à reprendre la coopération avec Madagascar. Le FMI et la Banque Mondiale voudraient bien aider le pays à faire quelques petits pas en avant, après cinq années de marasme et de léthargie. Le nouveau régime aura sans nul doute besoin d’argent. Le nouveau président de la République et son équipe n’hésiteront pas un seul instant à reprendre les négociations avec les bailleurs de fonds traditionnels.

12/02/2014

Kidôr'dine

On attend des mesures drastiques de la part du nouveau président en ce qui concerne les grands dossiers qui ont marqué la vie politique et socioéconomique du pays au cours des dernières années. Mais ces décisions importantes tardent à venir. Il est vrai que le nouveau locataire d’Iavoloha est quelque peu handicapé en attendant la formation d’un nouveau gouvernement, mais il faut avouer que l’attentisme commence à exacerber plus d’uns.

13/02/2014

Kidôr'dine

A peine le feuilleton sur l’élection présidentielle clos que la course au siège redémarre. On ne parle que de cela depuis quelques temps. Le palais de Mahazoarivo est trop convoité. Des dizaines de noms avaient été citées durant les derniers jours. Les recalés ont choisi de se lancer par la suite dans la course au perchoir. C’est également un poste convoité.

14/02/2014

Kidôr'dine

C’est navrant de voir et d’entendre les hommes politiques se chamailler à propos de la désignation du futur Premier ministre. Il est clair qu’ils sont là pour les sièges. Compte tenu de la complication de la situation socioéconomique du pays, les partis politiques devraient plutôt se renvoyer la balle et éviter de se lancer dans cette course effrénée à Mahazoarivo. C’est, en effet, un chantier immense qui attend le prochain Premier ministre.

15/02/2014

Kidôr'dine

Nouvelle République oblige. Nouvelle Constitution étant. Le pays est contraint d’avancer lentement, trop lentement, alors que tout relève plutôt du domaine de l’urgence après les cinq années de léthargie du régime de la HAT.

17/02/2014

Kidôr'dine

Il y a un risque que les nouveaux dirigeants du pays soient préoccupés à gérer une nouvelle crise politique. La bataille pour le contrôle des différentes institutions du pays, sans parler de la nécessité du partage de pouvoir, au niveau des ministères de souveraineté, s'avère rude actuellement.

18/02/2014

Kidôr'dine

Non, le changement n’est pas encore à l’ordre du jour. Il va falloir arrêter de raconter des bobards. Il n’y a pas eu de décision importante pour redresser la situation socioéconomique du pays. Le phénomène d’insécurité tend à s’aggraver. C’est la même rengaine depuis la « fin » de la Transition. On connaîtra l’identité du nouveau Premier ministre dès cette semaine normalement. Il aura du pain sur la planche. L’incurie et les gabegies actuelles ne sont pas nécessairement imputables au nouveau président, tant que le nouveau gouvernement n’est pas en place. On n’attend plus donc que la nomination du futur Premier ministre.

19/02/2014

Kidôr'dine

L’actuel président de la République se trouve plutôt dans une mauvaise passe. Hery Rajaonarimampianina est peut-être un bon technicien, un expert comptable barré de divers diplômes. Mais c’est un très mauvais politicien. Comme tous ses prédécesseurs, il est mal entouré. C’est probablement une équipe d’incapables qui le conseille. Et l’homme accumule actuellement les échecs, sur le plan politique. Depuis son investiture, le 25 janvier dernier, le nouveau président de la République s’est fait berné par son entourage et par l’équipe sortante de la présidence qui continue à lui rendre la vie difficile.

20/02/2014

Kidôr'dine

Le contexte actuel est favorable à une prolongation de la Transition, version Andry Rajoelina. Depuis fin 2009, on parlait, dans les rangs de l’opposition, de Transition sans Andry Rajoelina. Mais c’est l’inverse qui est en train de se réaliser. C’est une prolongation de la Transition qui se profile à l’horizon actuellement. Mais une Transition sans l’opposition.

21/02/2014

Kidôr'dine

L’élection des membres du bureau de l’Assemblée Nationale a une fois de plus dénoté la superpuissance du groupement MAPAR et de ses alliés au sein des instituions de la Quatrième République. Le MAPAR a décidé de se tailler la part du lion, en briguant les six postes de vice-présidents de la Chambre Basse.

22/02/2014

Kidôr'dine

Beaucoup de remue-ménage dans le microcosme politique. Des déclarations fracassantes, à gauche, et des décisions importantes, à droite. Toute la classe politique se mobilise. Les dirigeants travaillent jour et nuit. Mais, rien ne change dans le concret. Car le plus grand oubli de la classe politique et de la classe dirigeante du pays a été la population.

24/02/2014

Kidôr'dine

Ce sera une mission difficile qui attend le nouveau chef du gouvernement. Jean Omer Beriziky redeviendra normalement un simple citoyen comme les 20 millions de Malgaches à partir de cette semaine. De même, ses ministres devront réapprendre à vivre comme tout le monde, même si, certes, certains ont les porte-monnaie beaucoup plus garnis qu’avant le coup d’Etat de 2009 qui leur a permis d’accéder au pouvoir et de s’enrichir illicitement, au vu et au su de tout le monde. Dans un sens, le gouvernement de Beriziky avait accompli sa mission.

25/02/2014

Kidôr'dine

Depuis des décennies, on parle de lutte contre la pauvreté à Madagascar, sans jamais pouvoir changer la situation sur le terrain. Tous les dirigeants qui se sont succédé au pouvoir en ont fait un leitmotiv, sans jamais réussir. De même, ils ont tous évoqué la notion de développement. Mais Madagascar est pratiquement resté le même depuis ces années, quand on se penche sur les statistiques mondiales et sur le rapport des bailleurs de fonds traditionnels.

26/02/2014

Kidôr'dine

Théoriquement, le Premier ministre sera connu ce jour. Un Conseil des ministres devrait se tenir ce mercredi, comme d’habitude, et ce sera sans doute le moment de connaître l’identité du nouveau locataire de Mahazoarivo. On a mis du temps pour arriver au stade actuel. Cela fait un mois que le nouveau président de la République est investi, mais il était pratiquement immobilisé depuis. Car les embûches étaient nombreuses avant la désignation du nouveau Chef du gouvernement.

27/02/2014

Kidôr'dine

C’était de nouveau la panique hier du côté d’Ampefiloha. Un simple sac à dos abandonné ou une sacoche laissée quelque part suffit pour créer la psychose. Depuis l’indépendance du pays, les Malgaches n’ont jamais vécu autant d’hystérie.

28/02/2014

Kidôr'dine

Les Malgaches ont assez attendu. Les gens commencent à s’énerver. Il n’y a eu aucun mouvement, pouvant susciter l’espoir, au cours des derniers temps. La lassitude était réelle. Après un mois de blocage, le nouveau président a décidé de prendre le taureau par les cornes. Il était temps. Hery Rajaonarimampianina devait faire le ménage.

01/03/2014

Kidôr'dine

Une journée riche en événement, puis une autre comme toutes les autres. Les décisions importantes, prises par le président, ont suscité l’espoir. Beaucoup avaient l’impression que le changement sera, peut-être, à l’ordre du jour. Mais d’autres ont encore l’air plutôt sceptiques et ils continuent de scruter l’attitude du nouveau président avant d’adopter une position définitive.

03/03/2014

Kidôr'dine

La décision de maintenir le gouvernement Omer Beriziky était incontournable, compte tenu du blocage concernant la nomination du nouveau Premier ministre de la Quatrième République. C’est une solution provisoire, qui s’avérait inéluctable.

04/03/2014

Kidôr'dine

L’on s’achemine, a priori, vers le formatage complet du microcosme politique, dans la Grande Ile. Et pour preuve, personne n’est apte à identifier, actuellement, les entités politiques du camp de l’opposition et celles qui se rangeraient, normalement, dans le giron du pouvoir. Cela paraît d’ailleurs choquant pour certains observateurs qui pensaient que les perdants de la dernière élection présidentielle devraient se ranger, naturellement, dans les rangs de l’opposition.

05/03/2014

Kidôr'dine

Tant qu’un nouveau gouvernement n’est pas en place, on aura l’impression que le pays n’est pas véritablement sorti de l’auberge, malgré l’élection d’un nouveau président de la République. Le Premier ministre de la Transition, Jean Omer Beriziky, est toujours en place actuellement.

06/03/2014

Kidôr'dine

Les dirigeants malgaches ont bafoué depuis des décennies les droits élémentaires de la population d’avoir une vie décente. Leurs efforts n’ont jamais été focalisés sur l’amélioration des conditions de vie de la population.

07/03/2014

Kidôr'dine

Les mesures prises à l’endroit de prétendus trafiquants de bois de rose provoquent des rumeurs folles et des polémiques. Ces mesures avaient été prises au nom de l’impunité. Mais on peut toutefois se demander si les personnes inquiétées actuellement étaient les seules à se faire des milliards grâce à ce trafic.

08/03/2014

Kidôr'dine

Les multinationales n’en font qu’à leur tête. Elles nous vendent de l’essence pourrie. Mais elles continuent à engranger des milliards de bénéfice. Depuis quelques jours, il a été impossible de dissimuler le scandale.

10/03/2014

Kidôr'dine

Le paysage n’a pas changé. Pas du tout. Le changement n’est toujours pas perceptible à l’œil nu. Il suffit de sortir dans la rue pour se rendre compte que la situation est la même qu’il y a quatre ans, pour l’instant. On voit toujours ces jeunes gens qui vous tendent la main après avoir tenté, avec les moyens du bord, de boucher le trou béant au milieu de la rue.

12/03/2014

Kidôr'dine

Antananarivo n’est plus ce qu’elle a été. C’est épatant de voir des photos anciennes de la ville et d’apercevoir comment la capitale a changé au fil des années. C’est, peut-être, à juste titre que certains observateurs suggèrent actuellement la création d’une nouvelle capitale. Ce serait le seul moyen de libérer Antananarivo de son fardeau actuel et, sans doute, de ses tonnes d’ordures ménagères. Le nouveau PDS, Ny Hasina Andriamanjato, prend officiellement ses fonctions.

12/03/2014

Kidôr'dine

Le phénomène est impossible à juguler jusqu’à présent. Les « voleurs de terre » ne s’arrêtent jamais. Ils occupent souvent des terrains appartenant à l’Etat. Mais souvent, ils n’hésitent pas à s’attaquer à des propriétés privées. Ils occupent illégalement des terrains appartenant à autrui.

13/03/2014

Kidôr'dine

Les acteurs économiques ont émis une série de desiderata au nouveau président. Le secteur privé malgache ne souhaite plus jouer le simple rôle de figurant dans le développement économique du pays. Raison pour laquelle, en rencontrant Hery Rajaonarimampianina, les représentants de quelques groupements patronaux ont présenté vingt mesures qu’ils jugent incontournable si on veut relancer l’économie du pays.

14/03/2014

Kidôr'dine

Les proches du général Raoelina demandent aux autorités de se pencher sur le cas de l’ancien Directeur de la sécurité présidentielle, et de voir de plus près le cas de tous les prisonniers politiques encore incarcérés actuellement.

15/03/2014

Kidôr'dine

Après cinq ans de vache maigre, Madagascar va reprendre progressivement sa coopération avec les institutions de Bretton Woods. Une reprise de coopération qui coïncide avec le premier déplacement du nouveau président, Hery Rajaonarimampianina, aux Etats-Unis, où, il aura l’occasion de s’entretenir avec des cadres du FMI et de la Banque Mondiale.

17/03/2014

Kidôr'dine

Il n’y a pas véritablement d’opposition au nouveau régime issu de l’élection de fin 2013 dans le pays actuellement. C’est plutôt une situation cocasse mais c’est la réalité que le pays est en train de vivre. Toutes les entités politiques qui ont concouru au cours de la consultation populaire semblent se trouver au sein de la mouvance présidentielle.

18/03/2014

Kidôr'dine

On reparle de nouveau de partenariat public privé actuellement. C’est un concept qui est en vogue dans le monde depuis les dernières décennies. Mais qui a été ignoré complètement par le régime de Transition, sous Andry Rajoelina, étant donné que c’est son principal ennemi politique, Marc Ravalomanana, qui a pour la première fois véhiculé le concept dans la Grande Ile. A travers la donation de véhicules tout terrain à la présidence de la République, une société privée asiatique relance le partenariat public privé à Madagascar.

19/03/2014

Kidôr'dine

L’invasion acridienne frappe de nouveau certaines régions de la Grande Ile. C’est un danger permanent qui risque d’occasionner d’importants dégâts dans le pays. Mais la situation semble ne pas tellement émouvoir le nouveau régime à Antananarivo. Actuellement, la population et les autorités locales à Miandrivazo et à Morondava lancent un appel de détresse.

20/03/2014

Kidôr'dine

Le voyage présidentiel au pays de l’oncle Sam est loin d’être un franc succès. Le président malgache n’a pas obtenu rendez-vous avec le Secrétaire d’Etat, John Kerry. Finalement, il devait se contenter d’avoir un entretien avec l’ambassadrice des Etats-Unis auprès des Nations Unies, Samantha Power, qui serait également conseillère du président américain, Barack Obama.

21/03/2014

Kidôr'dine

Le nouveau PDS de la capitale affiche la ferme volonté de réussir sa mission. Enlever les centaines de tonnes d’ordures ménagères dans les coins de rue d’Antananarivo, réhabiliter les chaussées, assurer l’éclairage public et garantir la sécurité urbaine constituent une mission difficile. Mais c’est son principal défi actuellement. Tout cela relève pourtant du domaine des remèdes d’urgence pour une capitale laissée à l’abandon depuis des années.

22/03/2014

Kidôr'dine

Il est urgent que les nouveaux dirigeants de la Grande Ile donnent un signe de leur capacité à changer les conditions de vie de la population. Le débat est, depuis quelques jours, faussé par les discussions politiques et les péripéties diplomatiques de Hery Rajaonarimampianina. Et tout le monde, au sommet de l’Etat, semble avoir si facilement oublié que le plus urgent pour les Malgaches sera l’amélioration de leur vie de tous les jours.

24/03/2014

Kidôr'dine

Certains hommes politiques devront s’adapter à leur nouvelle vie, dans les prochains mois. Il n’y a pas de place pour tout le monde au sein d’un gouvernement. Tous ceux qui ne sont pas élus récemment députés ne seront pas intégrés au sein de l’Exécutif. En clair, certains devront se préparer à une longue traversée du désert.

25/03/2014

Kidôr'dine

Comme tous les autres présidents malgaches de retour au pays, Hery Rajaonarimampianina a fait des promesses alléchantes à la population. Il a parlé de quelque 300 millions de dollars disponibles de suite pour le pays après avoir rencontré des représentants des bailleurs de fonds. Les dirigeants malgaches avaient l’habitude d’évoquer la disponibilité d’une somme colossale pour le pays.

26/03/2014

Kidôr'dine

Personne ne s’attendait à ce froid subit survenu bien avant la saison hivernale sur les hautes terres. Cela survient à une semaine où la situation politique devrait connaître un nouveau tournant. Le temps qu’il fait ne va sans doute pas influer sur le cours des événements. Seuls les superstitieux admettent une éventuelle corrélation entre les deux. Mais ce qui est sûr est que ce subit coup de froid a coïncidé à de sérieux coup de gueule de la part d’une frange de la classe politique.

27/03/2014

Kidôr'dine

Les représentants de la Communauté Internationale vont de nouveau se réunir pour constater et évaluer l’évolution de la situation politique dans la Grande Ile. Et ce, à l’issue d’un processus électoral, tiré au forceps, en fin 2013, et après l’investiture d’un nouveau président il y a deux mois de cela. On entend de nouveau parler du Groupe international de Contact sur Madagascar, le GIC-M.

28/03/2014

Kidôr'dine

Le véritable problème de Madagascar c’est de devoir, à chaque crise, refaire tous les efforts déjà accomplis auparavant et qui ont abouti à quelques résultats satisfaisants. Les crises politiques cycliques qui engendrent systématiquement des crises économiques, dans la Grande Ile, n’ont jamais été véritablement bénéfiques pour la population en général. A chaque fin de crise, tout est à refaire.

31/03/2014

Kidôr'dine

La commémoration des événements de 1947 a été marquée par la division cette année. Pour la première fois, un président de la République a été interpellé par une foule qui a brandi une banderole en marge de la cérémonie de dépôt de gerbe au Mausolée. Une attitude qui a plutôt choqué, étant donné qu’un moment de recueillement en l’honneur de ceux qui avaient perdu leur vie pour la nation méritait plutôt l’unité et la sérénité.

01/04/2014

Kidôr'dine

Une nouvelle fois, le temps morose de ce début de semaine reflète la morosité de la situation générale que le pays est en train de vivre depuis des mois, voire des années. Le cyclone Hellen, bien qu’affaibli, laisse derrière lui d’énormes dégâts. L’ouest du pays mettra du temps à se relever de la situation. Ce sont des choses qui arrivent régulièrement dans la Grande Ile. Et cela ne peut pas empêcher un Chef d’Etat de se rendre à un sommet international d’une importance capitale pour un pays qui a sérieusement besoin de soutien financier afin de mettre en œuvre sa nouvelle politique de redressement.

02/04/2014

Kidôr'dine

Finalement, le président malgache devait s’en aller. La réunion qui commence ce jour à Bruxelles est d’une importance capitale pour le pays. On attend qu’il ramène dans ses bagages des documents essentiels qui serviront pour relancer les activités économiques dans la Grande Ile. Les gens n’attendent que cela. D’autant que Hery Rajaonarimampianina ne va sans doute pas se limiter à assister au Sommet UE-Afrique.

03/04/2014

Kidôr'dine

Juste un peu plus de 300 km. C’est la distance qui sépare Bruxelles de Paris. Pour ceux qui souhaiteraient prendre la route, environ trois heures d’horloge permettent de relier les deux capitales en voiture. Le président malgache, malgré un emploi du temps chargé au Sommet Union Européenne-Afrique à Bruxelles, est sans doute au courant de la célérité de la nomination du nouveau Premier ministre et de la rapidité de la formation du nouveau gouvernement à Paris.

04/04/2014

Kidôr'dine

On continue de parler de Feuille de route de sortie de crise actuellement. Une frange de la Communauté Internationale relance l’idée de la mise en œuvre complète du document signé par les partis politiques malgaches en septembre 2011. Si l’on remet la question sur le tapis, c’est que, quelque part, des acteurs se sont sentis finalement lésés.

05/04/2014

Kidôr'dine

Le Sommet de l’UE-Afrique a pris fin. Ce fut l’occasion pour Hery Rajaonarimampianina de rencontrer diverses personnalités, dont le président français, François Hollande, le président sénégalais, Macky Sall, Ban Ki Moon et bien d’autres responsables Européens et Africains. C’est également l’occasion d’entrer en contact avec la presse internationale.

07/04/2014

Kidôr'dine

La présidente de la CENIT, Atallah Béatrice, est en déplacement à l'extérieur dans le cadre d'un partage d'expérience en matière d'organisation d'élections au sein des pays francophones. C’est une initiative de l’OIF. Ce "partage d'expérience" la conduira notamment au Canada et en Jordanie. On peut naturellement se poser des questions quant au véritables tenants et aboutissants de ce genre de rencontre internationale quand on se remémore les irrégularités lors des dernières élections dans la Grande Ile.

08/04/2014

Kidôr'dine

Beaucoup espèrent que la Grande Ile puisse bientôt se redresser après ces cinq années de crise dévastatrice. Les nouveaux dirigeants du pays auront-ils la capacité d’y arriver ? C’est la question qui se pose actuellement. En effet, la situation du pays n’est pas aussi pire que ce que d’autres nations avaient connu. C’est étonnant de voir les progrès effectués par le Rwanda au cours des dernières années, après le génocide de 1994 qui a fait environ 800.000 morts.

09/04/2014

Kidôr'dine

Ce qui devait arriver arriva. Les criquets migrateurs se trouvent désormais à quelques dizaines de kilomètres de la capitale. C’est un très mauvais signe. C’est également le corollaire de plusieurs années de laxisme. Le nouveau régime est confronté à un problème auquel il ne s’attendait point. Beaucoup croyaient que le principal problème actuel du pays concerne le blocage sur la nomination du nouveau Premier ministre. Mais un autre nœud gordien vient désormais s’imposer.

10/04/2014

Kidôr'dine

Des connaisseurs estiment que plus de 60% de l’économie malgache sont maîtrisées par 1% de la population dans la Grande Ile. Les mêmes connaisseurs spécifient que ce 1% de la population englobe, d’une manière générale, quelques grandes familles malgaches d’entrepreneurs, des descendants d’anciens colons, des familles karàna et chinois autrefois apatrides, et ayant acquis la nationalité malgache et/ou française au cours des dernières décennies.

11/04/2014

Kidôr'dine

Deux personnes placées sous mandat de dépôt à Toamasina à la suite d’une affaire d’amputation de la main d’un présumé voleur de moto scooter. La photo a fait le tour des réseaux sociaux depuis quelques semaines. Le concerné a perdu la vie après avoir perdu trop de sang. Quand les moyens de communication relaient la cruauté, on se croirait dans un autre monde.

12/04/2014

Kidôr'dine

Le pays a un nouveau Premier ministre depuis hier. C’est un fait. Tout le monde n’est pas d’accord. C’était prévisible. La levée de bouclier a commencé dès hier même. C’était également prévisible. Car, qu’on le veuille ou non, tout a mal commencé pour cette nouvelle équipe dirigeante. Le président a sans doute jeté son dévolu sur Kolo Roger parce que c’était celui qui traînait le moins de casseroles parmi les « candidats » en lice. Mais une question se pose, malgré tout :

14/04/2014

Kidôr'dine

La nomination de Kolo Roger en tant que Premier ministre a plutôt suscité la réticence dans certains milieux. Les plus sceptiques font remarquer l’absence de celui-ci de Madagascar depuis trente ans. Certains évoquent également son âge plutôt avancé, car l’homme a 71 ans alors que la mission qui l’attend est plus que difficile. Comment un homme qui avait à peine connu le pays au cours des dernières années peut-il parvenir à trouver les solutions aux véritables maux du pays ? C’est la question qui revient souvent.

15/04/2014

Kidôr'dine

Il y a des histoires qui se ressemblent étrangement. Le Madagascar est un navire britannique qui a disparu en mer en 1853, alors qu’il a quitté Melbourne, en Australie, avec une centaine de passagers et une importante cargaison d’or. On a estimé à environ l’équivalent de 100 millions d’euros actuels la valeur de la cargaison d’or embarqué à bord du Madagascar. La disparition du navire est considérée comme « mystérieuse » depuis plus d’un siècle et demi.

16/04/2014

Kidôr'dine

C’est aujourd’hui que le nouveau Premier ministre va prendre officiellement son poste au palais de Mahazoarivo. Il va en finir avec la consultation à l’hôtel. Car le palais est désormais à sa disposition. C’est bien plus rassurant. Et moins gênant. Le palais de Mahazoarivo est d’autant plus beaucoup mieux sécurisé, avec un accès limité. On n’aura plus cette grande foire bruyante et dérangeante qui a plus particulièrement marqué le hall du Colbert au cours des derniers temps.

17/04/2014

Kidôr'dine

Ça y est. C’est désormais un nouveau Premier ministre qui est à Mahazoarivo. C’est un pas de plus de franchi. C’est déjà une bonne chose aussi que le Premier ministre entrant soit conscient des difficultés de sa mission. « C'est une lourde responsabilité qui m'attend, j'en suis conscient. Les Malgaches attendent des résultats concrets, j'en suis convaincu » a annoncé en substance le nouveau locataire de Mahazoarivo.

18/04/2014

Kidôr'dine

Le combat va probablement cesser, faute de combattants. La scission au sein du groupement MAPAR oblige tout un chacun à réfléchir sur ses futures initiatives. L’isolement politique n’est plus très loin pour l’ancien président de la Transition. Dans les prochaines semaines, Andry Rajoelina va devoir prendre des décisions fermes. Pour le moment, son baroud d’honneur concernant la nomination du nouveau Premier ministre ne veut plus rien dire.

19/04/2014

Kidôr'dine

Ceux qui croyaient en une possibilité de « changement » et à l’avènement d’une véritable force « nouvelle » avec l’avènement de Hery Rajaonarimampianina à la présidence et la nomination de Kolo Roger à Mahazoarivo ne savent plus à quel saint se vouer. En effet, les deux hommes comptent faire du neuf avec du vieux.

22/04/2014

Kidôr'dine

Le gouvernement de Kolo Roger a déçu par sa composition. C’est le sentiment général qui s’est dégagé chez des simples citoyens à la suite de la formation de la nouvelle équipe. Les parfaits inconnus ne rassurent guère tandis que les vieux caciques de la politique qui avaient été sélectionnés ont tout simplement déçu. Il n’y aura toutefois pas de contestation majeure dans l’immédiat.

23/04/2014

Kidôr'dine

C’est le temps de la passation au niveau de tous les départements ministériels. C’est la première occasion en or également pour les nouveaux ministres de dévoiler leurs premières intentions. C’est ainsi que l’on entend toute sorte de promesses. Car les ministres prennent généralement le temps de dévoiler l’essentiel du programme de leur département respectif. Les promesses sont souvent mirobolantes.

24/04/2014

Kidôr'dine

Les nouveaux dirigeants malgaches peuvent souffler. La consécration internationale est désormais une réalité pour Hery Rajaonarimampianina et son Premier ministre ainsi que les nouveaux membres du gouvernement. Les Américains affichent enfin la volonté de reprendre la coopération avec les nouveaux dirigeants à la suite de la nomination du nouveau Premier ministre et après la formation du nouveau gouvernement.

25/04/2014

Kidôr'dine

Dans un pays en transition démocratique, la relation entre le nouveau président et l’ancien est généralement compliquée. Abdoulaye Wade avait du mal à regagner Dakar. Son avion ayant été « bloqué » à Casablanca au Maroc. Les autorités, dans la capitale sénégalaise, et les représentants de l’ancien président se rejettent la responsabilité de ce blocage. C’est une histoire compliquée.

26/04/2014

Kidôr'dine

C’est la véritable image d’une bataille de Polochon que l’on a actuellement à l’Assemblée Nationale de Tsimbazaza. La Chambre basse ressemble désormais à une chambre à coucher partagée par des dizaines de garnements. On ne s’y retrouve plus. L’objectif des uns et des autres est déjà connu. Et pour y parvenir, tous les coups sont permis. C’est la raison du désordre total constaté au cours des deux derniers jours.

28/04/2014

Kidôr'dine

Le microcosme politique connaîtra indéniablement une transformation dans les prochains jours. Les partis politiques sont en train de prendre position, notamment au niveau de l’Assemblée Nationale. Le MAPAR est plus que jamais divisé depuis la décision de certains d’entre eux de rejoindre le camp Rajaonarimampianina. L’exclusion de ceux qui ont décidé d’intégrer le nouveau gouvernement malgré l’opposition de l’ancien président de la Transition ne changera sans doute pas grand-chose.

29/04/2014

Kidôr'dine

Le nouveau gouvernement doit adopter des mesures qui vont promouvoir la liberté politique, la liberté d’expression et d’opinion dans le pays. On attend avec impatience les premières mesures que les nouveaux dirigeants vont prendre dans ce sens. On se souvient, en effet, que le régime HAT s’est plus particulièrement distingué par des mesures arbitraires qui ont porté atteinte à la liberté d’expression, à la liberté d’opinion et à la liberté de réunion dans le pays.

30/04/2014

Kidôr'dine

Les revoilà les dahalo qui, par centaine, attaquent et pillent les villages dans la partie Sud du pays. Comme toujours, ce sont les localités qui disposent d’important cheptel bovin qui sont ciblées. Il est difficile pour des citadins malgaches d’imaginer une centaine d’hommes, dont la plupart sont armés de kalachnikov, s’en prendre aux villages reculés du pays. Pourtant, c’est une réalité vécue dans le sud de Madagascar. Devant ce genre de situation, la population ne peut souvent rien faire que d’abdiquer.

02/05/2014

Kidôr'dine

Il n’y a aucune amélioration de la situation d’insécurité dans la partie Sud de Madagascar actuellement. Le nombre des morts rend apparemment insensibles les autorités centrales à Antananarivo. Les habitants de la capitale eux-mêmes ne prennent pas non plus conscience de la gravité de la situation au Sud du pays. Car tout cela semble loin des yeux.

03/05/2014

Kidôr'dine

Il faut appeler un chat un chat. C’est par un forcing que les membres du bureau permanent de l’Assemblée Nationale conduits par Christine Razanamahasoa étaient parvenus à leur place. Et ce sera par un autre forcing qu’ils en seront dégagés d’ici quelques temps. Car les autres députés, requinqués depuis le basculement de quelques députés issus du MAPAR, comptent désormais les déboulonner par tous les moyens.

05/05/2014

Kidôr'dine

C’est une nouvelle page qui vient d’être tournée dans l’histoire politique de la Grande Ile. Hery Rajaonarimampianina avait, a priori, achevé de faire le grand ménage au sommet de l’Etat. Il a remplacé tous les principaux responsables civils et militaires qui auraient pu encore rappeler aux simples citoyens le régime HAT. C’est ainsi qu’il est finalement parvenu à chambouler la donne au niveau du parlement en renversant les membres du bureau de l’Assemblée Nationale proches de l’ancien Chef de la Transition, Andry Rajoelina.

06/05/2014

Kidôr'dine

Des éléments des forces de l’ordre ont été mobilisés pour protéger éventuellement l’Assemblée nationale hier du côté de Tsimbazaza. Des rumeurs sur d’éventuelle mobilisation de la foule ont en effet circulé. Certains s’attendaient ainsi à ce que les membres déchus du bureau permanent de l’Assemblée Nationale organisent une manifestation aux alentours de la Chambre basse.

07/05/2014

Kidôr'dine

Des nouvelles têtes sont dorénavant placées au commandement des forces de sécurité. Les principaux acteurs directs du putsch de 2009 sont plus ou moins écartés. Mais on constate toutefois que la véritable rupture, comme promis par les nouveaux dirigeants, n’avait pas lieu. Car le nouveau Commandant de la Gendarmerie a été l’adjoint du précédent, tandis que le nouveau chef de l’état-major général de l’armée a déjà occupé un poste de commandement juste après le coup d’Etat de 2009.

08/05/2014

Kidôr'dine

C’est rare que des responsables malgaches se penchent sur des questions relevant de la vie sociale de la population. Depuis longtemps, les dirigeants successifs de Madagascar étaient taxés de ne pas accorder suffisamment d’attention aux conditions de vie de la population et aux conditions sociales des Malgaches. Depuis longtemps, la population avait souhaité que les dirigeants accordent un peu plus d’importance à cet aspect essentiel de leur vie quotidienne. Pour la première fois, la question de la protection sociale réunit un grand nombre d’acteurs.

09/05/2014

Kidôr'dine

BNI et BICM. Deux banques, deux histoires. Le rachat de la première fait souvent penser à la faillite de la seconde. Même si les deux institutions financières ne sont pas comparables, les inquiétudes sont réelles de part et d’autre. La banqueroute d’une banque constitue toujours une catastrophe pour les déposants. Il est navrant de constater que, jusqu’à présent, aucune mesure spécifique n’a été prise à l’endroit des pauvres clients de la BICM qui attendrait une opération de liquidation.

10/05/2014

Kidôr'dine

Des opposants au nouveau régime revendiquent la réouverture de la place de la démocratie à Ambohijatovo. Pour la première fois, des personnalités politiques se revendiquent de l’opposition. Depuis quelques semaines, on s’est posé des questions sur cet aspect de la vie politique de la nation. Maintenant, on voit les prémices de la naissance d’une opposition.

12/05/2014

Kidôr'dine

Les aides en faveur de la grande Ile vont probablement reprendre progressivement. Au cours des derniers temps, le discours des principaux représentants de la Communauté internationale penche plutôt vers cette reprise. Le Fonds Monétaire International envisage déjà de débloquer, dans les prochains mois, la première aide d’urgence pour Madagascar. Un peu moins de 50 millions de dollars ont été promis. Cela met du baume au cœur des dirigeants malgaches.

13/05/2014

Kidôr'dine

Il est sidérant d’apprendre qu’une centaine de nos compatriotes ont trouvé la mort dans de nouveaux affrontements dans le Sud de Madagascar. Le règlement de compte entre des dahalo et des villageois reprend de façon inquiétante. Une nouvelle fois, le Sud paraît loin des yeux, et loin des préoccupations. La lutte de pouvoir atteint son paroxysme à Antananarivo. Mais, à des kilomètres de la capitale, des Malgaches s’entretuent et on ne sait pas vraiment quoi faire.

14/05/2014

Kidôr'dine

Madagascar ne devrait plus être ce qu’il a été au cours des dernières années. 2014 sera une année charnière pour le pays. Car ce sera probablement la première année de commercialisation du pétrole produit sur le territoire de la Grande Ile. C’est le gisement de Tsimiroro qui sera le premier concerné par cette commercialisation. C’est un événement exceptionnel, bien qu’il s’agisse a priori de vente locale pour commencer. Le pétrole lourd de Tsimiroro rapportera, en effet, des ressources supplémentaires au pays.

15/05/2014

Kidôr'dine

La partie Sud de Madagascar se meurt lentement, loin des yeux et loin du souci des dirigeants. Depuis longtemps, la population du Sud du pays vit dans une situation lamentable. On a l’impression que c’est une véritable damnation qui frappe cette partie de la Grande Ile. Depuis plusieurs dizaines d’années, on a parlé de la sécheresse qui prévaut dans les régions du Sud. Cela engendre naturellement une famine aiguë. Tout le monde se souvient encore du « kere » du début des années 90. A l’époque, le Premier ministre, Guy Willy Razanamasy, a mobilisé les Malgaches et la Communauté internationale pour venir en aide à la population du Sud.

16/05/2014

Kidôr'dine

Comme à chaque législature, les nouveaux députés souhaitent des salaires faramineux. Dans les travées de l’Assemblée Nationale, on a parlé hier d’un salaire de 5 millions d’Ariary et de divers avantages totalisant 5 millions d’Ariary également. Ce qui fait que, au total, les députés de Madagascar aimeraient gagner l’équivalent de 10 millions d’Ariary par mois. La proposition a peu de chance d’être acceptée par l’Exécutif. Mais on ne sait jamais.

17/05/2014

Kidôr'dine

Les récents événements qui se sont déroulés au pays laissent penser à un certain espoir de sortie de crise, et à un espoir de réussite pour la Grande Ile. Le vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique, Makhtar Diop, est en viste dans le pays actuellement. Cela fait longtemps que Madagascar n’a pas accueilli un haut responsable de cette institution financière internationale.

19/05/2014

Kidôr'dine

Toutes les tentatives de sortie de crise politique, dans la Grande Ile, avaient lamentablement échoué. C’est la réalité depuis des décennies. Il est sans doute temps de se demander pourquoi. A-t-on vraiment identifié les véritables problèmes ? C’est la question essentielle. Sans doute, au lieu de se pencher sur les vrais problèmes, on a plutôt préféré les éluder. Raison pour laquelle, après avoir essayé de résoudre une crise, le pays est généralement confronté à une nouvelle difficulté.

21/05/2014

Kidôr'dine

La reprise effective de la coopération avec les partenaires traditionnels de Madagascar peut être considérée comme une fin de la crise. Du moins sur le papier. Tous les bailleurs de fond ont admis le « retour de Madagascar dans l’ordre constitutionnel » et son « retour au sein des concerts des Nations ». Il s’agit d’expressions toutes faites pour faire comprendre que les aides des bailleurs de fonds peuvent reprendre. La récente visite d’un vice-président de la Banque Mondiale et l’annonce par l’Union Européenne de la reprise effective des aides donnent le coup d’envoi de la relance de la coopération avec les partenaires traditionnels de la Grande Ile.

22/05/2014

Kidôr'dine

Les aides promises à Madagascar mettent du baume au cœur des dirigeants du pays. L’Union Européenne et la Banque Mondiale figurent parmi les bailleurs de fond traditionnels qui ont récemment promis un appui financier conséquent. Sans oublier le Fond Monétaire international qui a également annoncé une aide d’urgence d’un peu plus de 47 millions de dollars.

23/05/2014

Kidôr'dine

Il n’y a pratiquement pas de réaction de la part des dirigeants en place concernant les litiges fonciers qui ont défrayé la chronique au cours des derniers jours dans la capitale. Cette lacune grave en termes de communication risque pourtant de coûter cher au régime. Les victimes des récentes opérations de démolition d’habitation font feu de tout bois actuellement. Les politiciens en mal de popularité, de leur côté, font tout pour attiser le feu. La récupération politique des récents événements ne s’est pas fait attendre.

24/05/2014

Kidôr'dine

Le président sud-africain va prêter serment ce jour. Jacob Zuma a été réélu sans difficulté après la victoire de son parti, l’ANC, lors des récentes élections législatives. Hery Rajaonarimampianina assiste à la cérémonie d’investiture. Des rumeurs circulent sur d’éventuelle rencontre entre lui et l’ancien président malgache, en exil en Afrique du Sud, Marc Ravalomanana. Rien n’est pourtant sûr, et cela ne voudrait rien dire non plus.

26/05/2014

Kidôr'dine

Devant quelques présidents africains, et des invités de marque, issus de différents horizons, Jacob Zuma a entamé officiellement son second mandat. L’Afrique du Sud vient de réaliser un pas de plus dans sa longue marche vers le perfectionnement de la démocratie. La nation Arc-en-ciel rencontre toujours beaucoup de difficulté, 20 ans après les premières élections démocratiques qui ont conduit Nelson Mandela au pouvoir, après plusieurs années de lutte pour l’égalité et la liberté pour l’ensemble du peuple sud-africain.

27/05/2014

Kidôr'dine

Le nouveau régime a visiblement beaucoup de mal à résoudre les problèmes du pays. Toutes les difficultés qui ont fait surface durant l'époque du régime de Transition subsiste toujours, quatre mois après l'élection d'un nouveau président de la République. On a tout simplement l'impression que peu de chose a évolué depuis l'avènement d'un nouveau chef d'Etat élu dans le pays.

28/05/2014

Kidôr'dine

Le véritable décollage économique du pays risque d’attendre. En tous cas, l’année 2014 n’est pas celle de la reprise, si on se base sur la situation des premiers mois de l’année. La Banque Mondiale a noté que sur quelque 640 milliards de dépenses de l’Etat, au premier trimestre de cette année, la moitié a été allouée au paiement des soldes des fonctionnaires tandis que 22% ont été destinés au service de la dette.

30/05/2014

Kidôr'dine

Les nouveaux dirigeants malgaches ne sont jamais à l’abri d’une mauvaise surprise. La publication d’images et d’interview de quelques citoyens du Sud du pays sur la situation d’insécurité dans cette partie de l’île et sur des présumées bavures des forces de l’ordre n’est pas très rassurante. L’image du nouveau régime va de nouveau subir un sacré coup.

31/05/2014

Kidôr'dine

Les élections communales auront lieu cette année, mais il reste à définir la date exacte. Le ministère de l’Intérieur et la CENIT sont d’accord sur le principe. Pour les élections à venir, le paysage politique va légèrement connaître une modification, à la suite de la venue sur scène d’un troisième larron dénommé HVM. Depuis 2007, on est plutôt habitué à un face-à-face entre le TIM et le TGV, dans la capitale, sous leur diverse facette. La situation pourrait éventuellement changer. Mais rien n’est garanti.

02/06/2014

Kidôr'dine

Le phénomène de vol de bovidés continue de faire des victimes dans différentes régions de Madagascar. La semaine passée, des centaines de bœufs avaient encore été volées par les dahalo dans la partie Sud-Est de Madagascar et à Morafenobe, sur la partie Ouest de l’île. Aucun régime n’a su véritablement maîtriser ce phénomène depuis des décennies. Quand il s’est porté candidat à l’élection présidentielle, en 1982, le patriarche Monja Jaona avait promis avec une facilité déconcertante de résoudre le problème épineux du vol de bœufs en très peu de temps.

03/06/2014

Kidôr'dine

Les exportations illicites des richesses naturelles de Madagascar ne se sont pas arrêtées au moment de la fin de la Transition politique dans le pays. La situation n’a pas du tout évolué depuis l’avènement d’un nouveau président dans le pays. On continue bel et bien de dilapider les trésors de la faune et de la flore malgache, malgré la volonté affichée des organisations pour la défense des biodiversités du pays de s’attaquer au fléau.

04/06/2014

Kidôr'dine

Depuis des décennies, on n’a cessé de parler de lutte contre la pauvreté dans le pays. Tous les dirigeants de Madagascar en ont fait un véritable cheval de bataille. Mais, au final, aucun n’a réussi à combattre le fléau. C’est une défaite cuisante que le pays et les dirigeants ont connu en la matière. La Banque mondiale était toujours là pour nous rappeler l’ampleur de la tâche qui nous attend. Elle a rappelé hier encore que la situation a plutôt empiré dans le pays, au lieu de s’améliorer.

05/06/2014

Kidôr'dine

La vie des institutions de la République, dans la Grande Ile, risque d’être réduite à des histoires d’argent et d’avantages matériels. Pratiquement tout le monde sait désormais que les discussions entre le Premier ministre Kolo Roger et les députés ont tourné autour d’une menace de motion de censure et d’octroi d’avantages colossaux. En clair, c’est le genre d’histoire « vous nous accordez les avantages que nous exigeons sinon nous n’hésiterons pas à adopter la motion de censure contre votre gouvernement ».

06/06/2014

Kidôr'dine

En termes de diplomatie, le nouveau régime a déjà accompli un grand pas en avant. Par rapport, au régime de Transition, l’actuel régime a été beaucoup plus chanceux. C’est parce que la Communauté Internationale ne pouvait pas se contredire elle-même. C’est elle qui a initié et appuyé les élections de fin 2013. Donc, elle était tenue d’accepter et de soutenir les dirigeants issus de ces consultations électorales.

07/06/2014

Kidôr'dine

On a de plus en plus de mal à comprendre l’offensive des dahalo dans les zones rouges de Madagascar. Ils sont de plus en plus équipés en armes que l’on ne trouve que dans les camps et les casernes des militaires. A Sakaraha, dans un village dénommé Ampitropitroka, des dahalo qui avaient volé une centaine de zébus étaient, comme à l’accoutumé, munis de fusils d’assaut.

10/06/2014

Kidôr'dine

L’unique domaine dans lequel le nouveau régime a pu obtenir des résultats concrets jusqu’à présent, c’est la diplomatie. Les nouveaux dirigeants malgaches ne pouvaient que réussir étant donné que la Communauté Internationale était prête à soutenir leurs démarches, une fois que le rideau était tombé sur le feuilleton des élections et que le nouveau gouvernement a été mis en place, en prenant en compte les suggestions émises dans les coulisses. A savoir une rupture vis-à-vis du régime putschiste.

11/06/2014

Kidôr'dine

La méthode du nouveau régime commence à susciter des interrogations. La mobilisation de mille membres des forces de l’ordre, pour tenter de régler le problème d’insécurité dans le Sud du pays, et l’enquête dont fait l’objet un officier célèbre du régiment des forces d’intervention laissent pantois des observateurs. En parallèle avec ces événements dans le pays, la reprise du contact avec les Israéliens pour d’éventuelle acquisition d’équipements pour les forces de sécurité a également étonné.

12/06/2014

Kidôr'dine

Le pays dépendra essentiellement du secteur de l’énergie pour se développer dans les prochaines années. Pourtant, ce secteur en particulier a connu des anomalies et des difficultés diverses au cours des derniers temps. Ces difficultés se sont matérialisées par les interminables délestages au niveau des différentes grandes villes du pays, ou encore par la sous-tension de l’électricité fournie par la Jirama dans de nombreux quartiers.

13/06/2014

Kidôr'dine

Les nouveaux dirigeants malgaches auront beaucoup de mal à redresser le pays après ces années de crise. Dans tous les domaines, on a l’impression que les difficultés sont quasi insurmontables. Raison pour laquelle, pratiquement aucun résultat tangible n’a été enregistré par la nouvelle équipe au pouvoir, presque six mois après l’investiture du nouveau président de la République. Ces histoires de proposition de vente de terrain à Israël, relayées par la presse, concernant 18 millions d’hectares de terre fertile dans la Grande Ile vont davantage compliquer la situation dans laquelle se trouve le nouveau régime.

14/06/2014

Kidôr'dine

Les nouvelles autorités prennent conscience de l’importance des infrastructures routières pour développer le pays. Le retour du financement de l’Union Européenne permet de relancer les grands chantiers qui ont été abandonnés au cours des cinq années de transition dévastatrice. Madagascar n’avait pas les moyens de relancer les travaux. Il était même difficile de procéder à l’entretien des routes et des autres infrastructures existantes. Le pays ne peut, pour le moment, se passer des aides extérieures. C’est prouvé.

16/06/2014

Kidôr'dine

Le président malgache a entamé au cours des derniers temps une série de déplacement à l’intérieur du pays et à l’étranger. Cela fait partie de son travail. Hery Rajaonarimampianina a le droit et le devoir de se rapprocher davantage de la population même s’il est loin d’avoir l’énergie et le temps de rééditer le « mada raid » de l’homme au chapeau de paille durant sa présidence, de 1993 à 1996.

17/06/2014

Kidôr'dine

Des experts, des universitaires, des étudiants, des membres de la société civile, des acteurs du secteur privé et des professionnels des médias se penchent actuellement sur les crises politiques et socioéconomiques qui frappent de manière récurrente la grande Ile. Il fallait se donner les moyens d’étudier de près ces moments qui ont marqué la vie postcoloniale du pays. L’initiative s’avère louable à un moment où le pays est censé sortir de la crise politique engendré par le coup d’Etat de 2009 alors que la situation semble stagner.

18/06/2014

Kidôr'dine

Les Malgaches ont une conception particulière de la notion de pays. Pour eux, la terre des ancêtres, le « tanindrazana », est le lieu où les aïeux sont enterrés et où l’on doit également être enterré. La terre des ancêtres a ainsi une valeur particulière pour les Malgaches. C’est ainsi que contrairement à ce qui se passe dans des pays développés, la construction de tombeaux est autorisée dans n’importe quelle zone du territoire national. Les Malgaches s’enterrent pratiquement partout. A tel point que les tombeaux sont visibles dans n’importe quel quartier et dans n’importe quelle propriété.

19/06/2014

Kidôr'dine

L’Etat malgache a du mal à honorer tous ses devoirs. Les nouveaux dirigeants ne vont pas l’avouer mais les difficultés sont réelles, malgré les différentes promesses de financement. La faillite de l’Etat se manifeste de diverses façons actuellement. Les représentations diplomatiques de Madagascar à l’étranger souffrent du manque de liquidité, d’autant que ce sont des services qui sont souvent budgétivores.

20/06/2014

Kidôr'dine

L’assainissement de la ville d’Antananarivo est en cours. Il est question maintenant de trouver les moyens de déplacer les marchands qui occupent les trottoirs du centre de la capitale. Cela entraine naturellement un bras de fer dont on a du mal à deviner l’issue. Il est compliqué de trouver un consensus à ce sujet épineux. Il faut reconnaître que les marchands ambulants sont des hors-la-loi qui dérangent la circulation des piétons et des automobilistes dans la ville des mille. Le simple principe du « trottoir aux piétons, du marché aux marchands, et de la rue aux automobilistes » a été violé depuis des décennies sans que l’on trouve la solution idoine.

21/06/2014

Kidôr'dine

Des simples citoyens sont sèchement abattus à travers le pays en raison de la violence des dahalo et des autres malfrats de tout acabit. Dans le Sud de Madagascar, le nombre des victimes ne cesse d’augmenter. Et ce, depuis des années. A l’ouest du pays aussi, dans le Menabe, dans la région du Bongolava et ailleurs dans les autres localités classées zones rouges, des paysans, des éleveurs et des commerçants sont la cible des bandits de grand chemin, et un certain nombre d’entre eux y trouve la mort.

23/06/2014

Kidôr'dine

La Jirama a énervé beaucoup de gens au cours des derniers temps. Si on effectue un sondage, le service fourni par la société nationale d’eau et d’électricité figurerait sans doute parmi les services publics les plus nuls aux yeux des simples citoyens. Les récriminations contre la nullité du service offert par la Jirama datent de plusieurs années. Pourtant, les principaux responsables de la société nationale d’eau et d’électricité restent les mêmes depuis des années également. C’est parce qu’au niveau des sociétés d’Etat, depuis toujours, ce ne sont jamais les résultats qui importent mais la distribution de privilèges.

24/06/2014

Kidôr'dine

Madagascar bénéficie d’une aide d’urgence d’un peu plus de 47 millions de dollars de la part du Fonds monétaire international. Les dirigeants du pays sont fiers du décaissement de cette aide. Car l’appui financier de cette institution de Bretton Woods a été gelé depuis le début de la crise politique malgache en 2009. Cette aide d’urgence met du baume au cœur des hommes qui gouvernent la Grande Ile, car, il faut l’avouer, dans un contexte de vache maigre, il s’agit d’une véritable bouffée d’oxygène.

25/06/2014

Kidôr'dine

La fête de l’Indépendance a été toujours une fête populaire dans la grande Ile à tout moment. Les Malgaches ont toujours su dissocier la politique politicienne de cette célébration plutôt particulière. Les habitants d’Antananarivo et de se environs étaient toujours venus en masse remplir le stade de Mahamasina, le 26 juin, sans jamais prendre en considération l’identité du président en exercice. De même, durant la parenthèse du début de la Troisième République, la population se rendait en grand nombre sur l’Avenue de l’Indépendance pour la parade militaire.

27/06/2014

Kidôr'dine

Une fête nationale devrait être une occasion de solidarité. Mais celle de cette année a été plutôt marquée par la division. Le nouveau président de la République, qui dirige pour la première fois les festivités du 26 juin, a sans doute eu raison de faire de la solidarité et de l’unité nationale son principal message.

28/06/2014

Kidôr'dine

Depuis hier, le président malgache entame un nouveau voyage à l’extérieur du pays. Il va rencontrer ce samedi le pape François. C’est le énième déplacement de Hery Rajaonarimampianina à l’étranger en cinq mois passés à la tête du pays. Ce voyage en Italie et au Vatican arrive à un moment où les chefs des églises protestantes à Madagascar semblent en froid avec le président qui est lui-même un protestant.

30/06/2014

Kidôr'dine

Le rideau est définitivement tombé sur la fête nationale du 26 juin. Dès cette semaine, tout un chacun doit prendre conscience que la parenthèse a été déjà fermée. Il va falloir revenir à la dure réalité de la vie quotidienne, à différents niveaux.

01/07/2014

Kidôr'dine

Lors de sa visite au Vatican, le président malgache n’a pas manqué d’inviter le pape François à se rendre à Madagascar. C’est une pratique courante pour les dirigeants qui se rendent au Saint-Siège d’inviter le pape en exercice. C’est, effectivement, une sorte de victoire diplomatique pour un chef d’Etat en exercice de pouvoir accueillir dans son pays le Saint-Père, même si cette occasion est généralement mise à profit par les opposants politiques pour dénoncer les anomalies et les abus des dirigeants en matière de gouvernance et de respect des droits humains.

02/07/2014

Kidôr'dine

On avait tendance à réduire la situation d’insécurité dans le pays à celle qui prévaut dans le Sud de Madagascar au cours des derniers temps. Pourtant, il est temps d’admettre actuellement que l’insécurité concerne l’ensemble du territoire. Même la capitale et ses environs n’ont jamais été épargnés par ce phénomène, en vérité.

03/07/2014

Kidôr'dine

Les nouvelles autorités du pays n’ont jamais avoué la réalité des difficultés financières vécue par l’Etat central. On feint d’ignorer ce qui finira pas être connu de tous. A savoir que l’Etat manque d’argent. C’est ainsi que les subventions destinées aux différentes communes de Madagascar n’ont pu être honorées par l’Etat depuis des années. Mais l’Exécutif malgache fait semblant d’ignorer ce grave problème.

04/07/2014

Kidôr'dine

La Quatrième République commence mal. Très mal. A l’allure où vont les choses, il y a peu d’espoir de retrouver la véritable stabilité politique et le développement économique à l’occasion de cette nouvelle République mise en place à la-va-vite consécutivement au coup d’Etat de 2009. Et qui a beaucoup de mal maintenant à susciter l’enthousiasme.

05/07/2014

Kidôr'dine

Depuis plusieurs décennies, des analystes évoquent la nécessité pour la Grande île de promouvoir le développement socioéconomique à partir de la base. C'est-à-dire au niveau du plus petit démembrement des collectivités décentralisées. C’est dans cette optique que le colonel Ratsimandrava tenait à promouvoir plus particulièrement la structure du « Fokonolona », en vue d’une sorte d’auto-administration par la population locale.

07/07/2014

Kidôr'dine

Le parti présidentiel est en train de se mobiliser. Le Hery Vaovao ho an’i Madagasikara met en place ses structures au niveau des collectivités. Ce qui ne devrait pas être difficile pour un parti au pouvoir qui attire naturellement la sympathie et la convoitise de tous les opportunistes politiques.

08/07/2014

Kidôr'dine

Une réunion du Groupe internationale de soutien à Madagascar (GIS) se tiendra incessamment dans la capitale malgache. Ce sera l’occasion pour la Communauté internationale de se pencher sur le cas de la Grande Ile. Saura-t-elle reconnaître son échec ? C’est la question qui se pose à un moment où Madagascar est censé sortir de la crise alors que la réalité semble bien différente.

09/07/2014

Kidôr'dine

Une liste noire des trafiquants notoires de bois de rose circule depuis quelques temps sur internet et plus particulièrement sur les réseaux sociaux. La plupart des personnalités citées dans la liste sont connues dans leur région d’origine. Certains individus sont connus au niveau national en raison des nouvelles responsabilités qu’ils occupent depuis quelques mois.

10/07/2014

Kidôr'dine

Toutes les semaines, on assiste à une série de nomination aux « hauts-emplois de l’Etat » en conseil des ministres. Le ballet continue, car divers postes sont encore laissés vacants, ou occupés provisoirement par les anciens responsables. Dans les sociétés d’Etat aussi, la nouvelle équipe au pouvoir a démarré depuis peu le grand ménage. Certains dirigeants de sociétés ou des membres du conseil d’administration nommés au cours des dernières années doivent laisser la place à d’autres nouveaux arrivants.

11/07/2014

Kidôr'dine

Les états-majors politiques se préparent, chacun à leur manière, aux élections communales à venir. Ce sera l’occasion d’une revanche, en une certaine manière, pour certains d’entre eux. Les membres du parti au pouvoir, le HVM, comptent marquer le coup, à leur façon. L’objectif pour eux, c’est de parvenir à faire élire le maximum de maires à travers le territoire national.

12/07/2014

Kidôr'dine

Jamais, dans l’histoire politique du pays, un régime n’a connu en si peu de temps de sévère traitement comme celui de Hery Rajaonarimampianina. L’opinion publique n’est guère tendre à l’endroit des nouveaux dirigeants. La moindre erreur de la part des tenants du pouvoir est exploitée à fond par leurs adversaires. Mais il n’y a pas grand monde pour défendre la cause de ce régime complètement cloué au pilori. Car, en vérité, depuis le début, il n’y avait jamais eu « le peuple » derrière Hery Rajaonarimampianina.

14/07/2014

Kidôr'dine

Les nouveaux dirigeants du pays sont de nouveau confrontés à un nœud gordien. Tout comme le régime de Transition, le régime Hery Rajaonarimampianina doit trouver les moyens de mettre un terme aux polémiques sur le retour de l’ancien président, Marc Ravalomanana. La ministre des Affaires étrangères, Razafitrimo Lala Arisoa, devait s’exprimer sur le sujet, quand elle a été questionnée par des journalistes en marge de la récente réunion du Groupe international de Soutien à Madagascar (GIS-M).

15/07/2014

Kidôr'dine

La présidence de la République vient de lancer son projet d’assainissement dans les bas quartiers de la capitale. Plus tard, d’autres localités seront concernées par ce projet. C’est la méthode HIMO (Haute intensité de mains d’œuvre) qui a été privilégiée pour la réalisation du projet. Ce qui permet à un certain nombre de personnes de bénéficier d’un minimum de revenu ou de nourriture durant quelques temps.

16/07/2014

Kidôr'dine

Les étudiants de l’université polytechnique de Vontovorona ont relancé des revendications non encore satisfaites depuis l’avènement du nouveau régime. Sous la période de la Transition, divers corps professionnels et des étudiants avaient formulé des revendications diverses. Mais pour la plupart d’entre eux, il n’y a jamais eu de réponse favorable de la part de l’Etat.

17/07/2014

Kidôr'dine

La presse risque, sous peu, d’être étroitement surveillée. La liberté d’information a été toujours une réalité dans la Grande Ile au regard des dispositions constitutionnelles du pays. Depuis la suppression de la censure en 1989, et depuis l’avènement de l’ère libérale dans le pays, la Constitution du pays a toujours prôné la liberté d’information, d’expression et d’opinion, c’est à dire la liberté de la presse.

18/07/2014

Kidôr'dine

L’opération « coup d’arrêt » est sur le point de prendre fin dans la partie Sud du pays. Mais il semble que les membres des forces de l’ordre eux-mêmes sont conscients de la nécessité d’une prolongation, car la situation sur le terrain n’a pas véritablement connu la sérénité requise. Et ce, malgré plusieurs semaines de traques des dahalo sur le terrain.

19/07/2014

Kidôr'dine

Il a de nouveau fait parler de lui. On parle de piratage informatique et d’accès illégal à la base de donné du ministère des Affaires étrangères. La formulation était très aléatoire, et comprenait des fautes syntaxiques flagrantes. On pouvait ainsi découvrir facilement le pot aux roses. Mais, n’empêche, beaucoup tombaient dans le panneau. Car le faux communiqué sur le retour au pays de l’ancien président comportait l’en-tête du ministère des Affaires étrangères.

21/07/2014

Kidôr'dine

On se demande bien comment les dirigeants du pays feront pour redorer le blason du nouveau régime. A mesure que le temps passe, les critiques et la réticence à l’égard de la nouvelle équipe au pouvoir semblent monter de plusieurs crans. Il y a peu de chance, à moins d’un revirement spectaculaire dans la manière de diriger le pays, que la situation puisse s’améliorer en faveur de l’équipe de Hery Rajaonarimampianina.

22/07/2014

Kidôr'dine

Depuis hier, deux journalistes ont été placés sous mandat de dépôt à la prison d’Antanimora. Ce sont les premiers journalistes emprisonnés sous ce nouveau régime. Lequel semble commettre les mêmes erreurs que le régime HAT. L’incarcération des deux journalistes coïncide pourtant avec le début d’un atelier d’échange sur le nouveau projet de code de la communication à Madagascar.

23/07/2014

Kidôr'dine

Les dernières heures étaient plus particulièrement marquées par la déception des journalistes malgaches à la suite de l’emprisonnement de deux des leurs pour une histoire concernant, une nouvelle fois, le trafic de bois de rose dans le pays. C’est un simple courrier de lecteur, signé en bonne et due forme, publié dans le journal Madagascar Matin, qui est à l’origine de ce nouveau scandale.

24/07/2014

Kidôr'dine

L’Etat semble avoir de plus en plus de mal à cacher ses difficultés financières. Les revendications non satisfaites actuellement prouvent le contraire de ce que l’on a tendance à faire croire à la population au cours des derniers temps. Les étudiants de l’Institut national de formation administrative (INFA) n’ont pas perçu leur bourse d’études depuis neuf mois. Les étudiants ont eu la promesse d’un paiement de trois mois de bourse à la suite d’une rencontre avec des représentants du ministère de la Fonction publique.

25/07/2014

Kidôr'dine

L’erreur des autorités risque de leur coûter cher. Mais le plus grave est que cela va coûter cher également à l’ensemble du pays. En emprisonnant deux malheureux journalistes à la suite de la publication d’un simple courrier de lecteur, le régime Rajaonarimampianina a plus particulièrement attiré l’attention de la société civile, des associations professionnelles internationales et de la Communauté internationale en général.

26/07/2014

Kidôr'dine

On se demande bien pourquoi les bêtises du régime Hery Rajaonarimampianina se succèdent actuellement. Le nouveau président de la République a du mal à gérer la crise désormais. L’emprisonnement des deux journalistes de Madagascar Matin à la suite de la publication d’un simple courrier de lecteur, a constitué le summum de la bévue de ce régime.

28/07/2014

Kidôr'dine

L’image du pays a été de nouveau ternie après l’emprisonnement arbitraire des deux journalistes. Cette incarcération n’était pas sans effet. Les efforts déployés pour essayer de redorer le blason d’un régime politique discrédité pendant une chaotique transition seraient sur le point de s’effondrer au bout de quelques jours.

29/07/2014

Kidôr'dine

Incontestablement la malédiction est tenace. Malgré tous les vœux pieux et les souhaits sincères de tous, la 4ème République a du mal à garder son cap. Il est inévitable que lorsqu’elle est composée d’une foule de moussaillons, d’avocats sans autre qualification que leur zèle de courtisans obséquieux, de prostitués de la politique politicienne et d’amateurs qui ignorent tout de la navigation, un équipage d’amateurs qui n’a aucune chance de réussir une traversée. Sinon celle du désert dans les jours prochains, si elle ne jette pas du lest… L’expert comptable qui est à la barre, seulement bien entendu familier des chiffres et… des lettres de crédits, apparemment n’a pas du tout le pied marin pour conduire à bon port le navire Madagascar.

30/07/2014

Kidôr'dine

Petit à petit la société civile commence à prendre conscience des risques d’un pourrissement de la situation nationale en général à Madagascar. Sous l’influence d’un mimétisme de circonstance dicté par une communauté internationale trop heureux de se débarrasser de cette épine qu’était le dossier du « Régime putschiste de 2009 », la population s’est contentée d’accepter le fait accompli.

31/07/2014

Kidôr'dine

On n’est jamais mieux servi que par soi-même et on peut ajouter encore que nul ne peut mieux trahir que sa propre maîtresse. Certains parlementaires semblent vouloir prendre en marche le train des débats sur la liberté d’expression. Avec cette disposition d’esprit de celui qui a raté quelque chose, ils s’engouffrent tête baissée dans les filets des dispositions d’une loi scélérate qui n’a été proposée que dans le seul but de brider une l’opinion publique qui commence à secouer le joug invisible mais combien réducteur de l’autocensure et de la soumission, longtemps assorties d’une muselière et d’œillères avilissantes.

01/08/2014

Kidôr'dine

Les dépêches des organes internationaux n’arrêtent pas depuis quelques temps d’alerter l’opinion sur les ravages et la menace très graves que représente ce fléau qui tue des centaines de personnes en Afrique. Il n’est pas exagéré que de tirer la sonnette d’alarme dès à présent, avant que ce mal terrible ne touche les rivages de Madagascar. Tel que rapportent les journaux et autres informations qui nous parviennent, la fièvre hémorragique d’Ebola est une maladie transmissible très dangereuse.

02/08/2014

Kidôr'dine

Les débats actuels sur l’opportunité ou les aléas de l’adoption d’une loi restrictive des droits et libertés fondamentaux ont fait monter d’un cran la tension déjà existante entre les dirigeants et les administrés en général et la société civile en particulier. Pris de court par l’initiative malvenue d’on ne sait quelle tendance obtuse au sein du pouvoir à propos du choix d’une loi que tout le monde considère comme scélérate, le paysage médiatique malgache est en pleine grogne.

04/08/2014

Kidôr'dine

Comment se fait-il qu’un pays considéré par le monde entier comme très riche et gâté par la nature puisse n’être que celui d’une majorité d’habitants qui vivent en dessous du seuil de la pauvreté ? C’est la faute à qui ? A une population qui n’a pas cessé de subir le diktat, les quatre volontés de ceux à qui elle croit avoir confié sa destinée ou tout simplement aux mauvais esprits qui, au lieu de se consacrer au bonheur du Peuple, n’ont fait qu’abuser de la naïveté et de la bonne foi de celui-ci.

05/08/2014

Kidôr'dine

La situation a de nouveau dégénéré à Majunga hier. La violence a de nouveau pris le dessus. Des voitures ont été incendiées et quelques boutiques saccagées. Ceux qui ont cru que l’affaire concernant l’université de Majunga est close se sont tout simplement trompés. Les étudiants ne sont pas satisfaits alors que les autorités ne les ont pas écoutés.

06/08/2014

Kidôr'dine

On parle de nouveau de réconciliation nationale actuellement. Les échecs des années précédentes n’ont pas empêché des membres de la société civile et de la société politique de relancer le débat. Un débat tout aussi interminable qu’inefficace malgré tout. Car depuis le début de la crise politique en 2009, et même bien avant, on n’a pas cessé d’évoquer la question sans jamais parvenir à déclencher le véritable processus. La réconciliation n’a jamais été effective.

07/08/2014

Kidôr'dine

On y voit un peu plus clair, à mesure que le temps passe. Le régime HVM cherche tous les moyens de ne pas organiser les élections communales avant la fin de cette année car le parti au pouvoir n’est pas tout à fait prêt à affronter les urnes. Les simples citoyens ne sont pas dupes. Et les observateurs avertis ont noté depuis longtemps la crainte du HVM à faire face au jugement de la population à travers les élections.

08/08/2014

Kidôr'dine

Le régime HVM va complètement à la dérive et aura sans doute de plus en plus de mal à gérer ses erreurs dans les mois à venir. Après le feuilleton scandaleux sur la loi sur la cybercriminalité qui porte atteinte gravement à la liberté d’opinion et d’expression, après le feuilleton sur l’emprisonnement des deux journalistes de Madagascar Matin, on en est actuellement au scandale de ce projet de loi sur la décentralisation et le projet scandaleux de subdiviser la capitale, Antananarivo, en six circonscriptions électorales différentes lors des prochaines élections communales.

09/08/2014

Kidôr'dine

On parle d’insécurité, on parle de mercenaires et on parle, dans le même temps, de reprise de la coopération avec les partenaires étrangers et les bailleurs de fond. Pourtant, quand on y regarde de plus près, on ne peut qu’émettre des doutes. Les autorités militaires parlent d’une tentative de déstabilisation dans la capitale. On parle de l’implication de politiciens ou d’anciens membres du gouvernement de la HAT.

11/08/2014

Kidôr'dine

Certains commencent maintenant à parler haut ce que beaucoup pense tout bas. A savoir que le pays, contrairement à ce qui été promis avant les élections bidon de 2013, n’est pas sorti de la crise politique. Il est difficile d’espérer pouvoir sortir du marasme sitôt quand on constate l’évolution de la situation. Les membres du Comité de suivi et de contrôle de la mise en œuvre de la Feuille de route ont récemment admis que le document signé en septembre 2011 n’a pas été entièrement appliqué, et que les difficultés politiques étaient réelles, à tel point qu’il était impossible de tout réaliser.

12/08/2014

Kidôr'dine

Quelqu’un, au sommet de l’Etat, porte-il la poisse ? On est en droit de se poser des questions, sans vouloir devenir superstitieux, quand on constate l’évolution de la situation à Majunga. A peine la décision de limogeage du président de l’université prise en Conseil des ministres que des manifestants descendent dans la rue pour contester le remerciement de Zafera Antoine Rabesa. Ceci étant, quel que soit la décision prise par les autorités concernant l’université de Majunga, il y aura des mécontents.

13/08/2014

Kidôr'dine

On attend avec impatience la réaction de l’ensemble des députés de Madagascar concernant le projet de loi sur la décentralisation qui fait l’objet d’une nouvelle session parlementaire extraordinaire actuellement. C’est avec une célérité exemplaire que l’Exécutif malgache a convoqué cette session, visiblement dans le but de faire adopter le projet de loi qui provoque pourtant la polémique.

14/08/2014

Kidôr'dine

C’est toujours difficile de redémarrer une activité depuis le début. Il n’est pas facile d’admettre que l’on doit recommencer un travail entier, même après un effort moindre. Pourtant, dans le contexte actuel, il semble incontournable pour le pays de recommencer à zéro. On n’est pas au bout du tunnel. C’est une certitude. La crise politique n’a pas été définitivement résolue, comme on avait tendance à le faire croire, à l’issue du processus électoral bidon de fin 2013.

16/08/2014

Kidôr'dine

C’est avec enthousiasme que la délégation présidentielle malgache a entamé un nouveau déplacement à l’étranger, notamment afin d’assister, hier, à la cérémonie de commémoration du débarquement de la Provence en France à l’occasion de la seconde guerre mondiale, et pour participer dès demain à Victoria Falls, au Zimbabwe, au 34e Sommet des chefs d’Etat de la SADC.

18/08/2014

Kidôr'dine

Le 34e Sommet ordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement de la SADC se déroule depuis hier à Victoria Falls, au Zimbabwe. Madagascar est représenté à cette rencontre qui sera clôturée aujourd’hui par le président de la République, Hery Rajaonarimampianina, accompagné de quelques membres du gouvernement.

19/08/2014

Kidôr'dine

On entend de nouveau parler actuellement de ce mot quasi magique pour abattre un régime. « La dictature désigne un régime politique dans lequel une personne ou un groupe de personnes exercent tous les pouvoirs de façon absolue… Le terme vient du latin dictatura qui désignait à l'époque de la République romaine une magistrature exceptionnelle qui attribuait tous les pouvoirs à un seul homme ». Telle est la définition donnée par l’encyclopédie en ligne Wikipédia sur le mot.

20/08/2014

Kidôr'dine

Les autorités civiles et militaires dans le pays ont tendance à la gâchette trop facile et à l’emprisonnement rapide. Les partisans de l’ancien président malgache, en exil en Afrique du Sud depuis sa chute en 2009, a lancé un ultimatum qui expire ce jour. Ils attendent la réponse définitive des dirigeants sur le retour de leur chef de file. La réponse est maintenant connue : Marc Ravalomanana ira en prison. La mouvance de l’ancien président ne peut qu’être déçue.

21/08/2014

Kidôr'dine

Personne n’ose même pas en parler actuellement au sommet de l’Etat. Beaucoup aimeraient pourtant savoir quelle proportion de la population accorde réellement sa confiance en l’actuel régime dirigé par Hery Rajaonarimampianina. Dans les rangs de ceux qui s’opposent d’une façon ou d’une autre aux dirigeants actuels, mais qui ne se définissent pas comme de vrais opposants, on est de plus en plus persuadé que le président actuel a été le plus impopulaire de tous les présidents malgaches, depuis l’indépendance du pays en 1960.

22/08/2014

Kidôr'dine

Le Sommet de la Commission de l’Océan Indien se déroule ce week-end à Moroni, la capitale des Comores. Madagascar y est naturellement présente. Le président français, François Hollande, assistera personnellement à cette rencontre qui réunira les Comores, Maurice, les Seychelles, Madagascar et la France à travers l’île de La Réunion.

23/08/2014

Kidôr'dine

On en parlait depuis très longtemps, mais la concrétisation du projet reste hypothétique. Le Sommet de la Commission de l’Océan Indien qui se déroule ce week-end à Moroni, aux Comores, constitue une nouvelle occasion de remettre la question sur le tapis. Ainsi, le conseil des ministres de la Commission de l’Océan Indien a débattu de la possibilité de faire de Madagascar le grenier de l’Océan Indien. C’est est un bon projet.

25/08/2014

Kidôr'dine

La gendarmerie prévoit de recruter quelque 1200 nouveaux éléments pour cette année. C’est une initiative louable, mais les chefs militaires sont toutefois convaincus que cela ne suffira pas pour rétablir la véritable sécurité sur l’ensemble du territoire malgache. La proportion du nombre des forces de l’ordre par rapport au nombre de la population reste faible. Non seulement la proportion est faible mais les forces armées sont trop mal organisées et trop mal exploitées pour que le pays puisse en tirer un maximum de bénéfice.

26/08/2014

Kidôr'dine

On parlait depuis longtemps, dans la Grande ile d’une autre équipe gouvernementale qui serait déjà en attente. Car le gouvernement conduit par Roger Kolo, depuis le 18 avril dernier, serait appelé à s’en aller au bout d’un laps de temps bien déterminé. Le nom des ministres qui seront appelés à céder leur siège serait déjà connu. On verra d’ici quelques temps si ces informations véhiculées dans les coulisses politiques sont fondées.

27/08/2014

Kidôr'dine

Le pays est complètement malade actuellement. De nombreux symptômes apparaissent progressivement. Le comble est que les dirigeants ne sont pas conscients de ce mal qui mine lentement le pays. Pourtant, pour qu’un malade puisse être soigné et guéri, il faut qu’il commence par admettre sa maladie. Il faut par la suite penser à un véritable processus de guérison, à un traitement adéquat.

28/08/2014

Kidôr'dine

Beaucoup de Malgaches se posent déjà la question si Hery Rajaonarimampianina va pouvoir terminer son mandat. Dans les conditions actuelles, il y a peu de chance. Certains prédisent déjà une chute imminente, tellement la gouvernance HVM est marquée par de nombreux foyers de tension et diverses maladresses. D’autres estiment que le compte à rebours a déjà commencé pour le régime. Hery Rajaonarimampianina serait déjà conscient qu’il va tomber dans un proche avenir. Toutefois, il lui reste plusieurs autres cartes pour sauver son régime.

29/08/2014

Kidôr'dine

C’est à un moment où l’on s’attendait le moins que les criquets migrateurs ont envahi, hier, le centre de la capitale, Antananarivo. Beaucoup de monde sortaient du bureau pour voir le ciel couvert par les sauterelles. Et, du coup, on ne parlait plus que de cela dans les forums sur internet et sur les réseaux sociaux. Chacun avait sa façon d’interpréter cet événement spécial.

30/08/2014

Kidôr'dine

Plus grand monde espère actuellement des résultats convaincants de la part de l’équipe au pouvoir. A mesure que le temps passe, la confiance s’effrite. Il n’y a rien d’étonnant à cela puisque les dirigeants ne donnent pas l’impression de maîtriser la situation. Au contraire. Au fil des mois, la situation sécuritaire dans le pays se dégrade da manière catastrophique.

01/09/2014

Kidôr'dine

Une nouvelle fois, c’est grâce à la ruse et au recours à la force que les autorités comptent mater définitivement le mouvement de revendication du personnel de la compagnie aérienne nationale, Air Madagascar. Tout le monde sait que l’actuel président du Conseil d’administration de la compagnie aérienne nationale est un proche collaborateur du président de la République. Il est donc plus que normal que les principaux dirigeants de la compagnie cherchent tous les moyens de mettre un terme au mouvement de revendication du personnel d’Air Madagascar.

02/09/2014

Kidôr'dine

Comme si de rien n’était, les bandits continuent de terroriser la population dans les périphéries de la capitale. Quatre attaques à main armée avaient lieu dans la localité d’Ambohidratrimo à la fin de la semaine passée. Face à ce genre de situation, les forces de l’ordre sont pratiquement invisibles. Et les autorités publiques n’ont rien à proposer aux citoyens.

03/09/2014

Kidôr'dine

La réaction des autorités militaires ne s’est pas fait attendre. Les enseignants FRAM qui manifestent depuis quelques temps devant le ministère de l’Education nationale ont été sérieusement menacés d’arrestation au cas où ils perturberaient l’ordre public. Le chef de la circonscription de la gendarmerie pour la région Analamanga a été clair. Des arrestations pourraient avoir lieu si les manifestants continuent à descendre dans la rue et à incendier des pneus pour perturber la circulation.

04/09/2014

Kidôr'dine

Actuellement, un autre ministre se trouve dans le collimateur de manifestants qui réclament le recrutement de quelque 75.000 enseignants temporaires au sein de la Fonction publique. Des associations qui soutiennent le mouvement des enseignants FRAM ont réclamé le départ du ministre de l’Education Nationale, Paul Rabary. Celui-ci est jugé incapable de résoudre les problèmes relatifs aux enseignants FRAM et incapable d’apporter des solutions efficientes pour le milieu de l’éducation en général.

05/09/2014

Kidôr'dine

Le mot est peut être trop faible et il faudrait trouver un autre en dépit du qualificatif « suprême ». En tout cas, en un rien de temps, les informations sur les avantages faramineux et exagérés des députés et, notamment, sur les privilèges des membres du bureau permanent de l’Assemblée Nationale ont fait le tour du monde à travers les forums sur internet et les réseaux sociaux.

06/09/2014

Kidôr'dine

Le parti présidentiel a du plomb dans l’aile. Plusieurs ténors du HVM se donnent des pieds et des mains actuellement pour trouver les moyens de convaincre la population sur sa crédibilité. Mais en vain. A mesure que le temps passe, les chances pour le HVM de devenir un grand parti politique s’amenuise.

08/09/2014

Kidôr'dine

La météo a pris au dépourvu au cours des derniers jours les habitants du centre de la Grande île. Les crachins et le vent frais rappellent la morosité vécue par le pays au cours des dernières années. Beaucoup avaient espéré la fin de l’hiver après quelques jours de beau soleil. Mais la situation s’est plutôt dégradée de façon inattendue. Cela rappelle l’espoir suscité par la fin du régime de Transition dans le pays, mais très vite effacé par les premières bévues et les premières incohérences du régime Hery Rajaonarimampianina.

09/09/2014

Kidôr'dine

Le livre de l’ex-compagne de François Hollande, Valérie Trierweiler, suscite la polémique non seulement en France mais dans le monde entier. « Merci pour ce moment » est sans doute le livre le plus célèbre du monde pour le moment, même si certains libraires refusent de le vendre en France. Et voila que celle qui vient de provoquer l’émoi dans l’Hexagone débarque sur la Grande Ile, et accueillie, semble-t-il, par une personnalité de la présidence de la République de Madagascar à son arrivée à l’aéroport d’Ivato.

10/09/2014

Kidôr'dine

On s’achemine vers une solution improvisée mais inefficace à la crise traversée par le pays actuellement. Le président de la République s’enferme dans son cocon, et des conseillers inefficaces continuent de lui raconter des bobards. Dans ces conditions, Hery Rajaonarimampianina va s’autodétruire progressivement dans son isolement.

12/09/2014

Kidôr'dine

Des transporteurs en colère et qui organisent une manifestation pour dénoncer l’insécurité sur la route nationale, c’est du jamais vu dans le pays. C’est un signe que les gens en ont assez de l’incapacité des dirigeants à assurer la sécurité des personnes et de leurs biens sur l’ensemble du territoire. Depuis quelques années, le phénomène d’insécurité a connu une aggravation sans précédent dans le pays. La situation a surtout empiré durant le régime de Transition. Beaucoup de Malgaches espéraient que l’avènement d’un nouveau régime allait changer la donne, mais il n’en est rien finalement.

13/09/2014

Kidôr'dine

Les événements des derniers jours démontrent à quel point les citoyens en ont assez de l’amateurisme et de l’inefficacité du régime HVM, au pouvoir depuis un peu moins de huit mois maintenant. Tout le monde commence à hausser le ton, à différents niveaux. Les opérateurs économiques ont, par exemple, saisi l’occasion du Salon de l’Industrie de Madagascar pour émettre quelques réserves sur la politique fiscale du nouveau régime.

15/09/2014

Kidôr'dine

On a l’impression actuellement que les partenaires étrangers de Madagascar se sont donné le mot afin de ne pas accorder toutes les aides nécessaires au véritable développement de la Grande ile. Quand on constate les aides promises par les bailleurs de fonds traditionnels, on ne peut qu’en conclure que la situation ne connaîtra pas une évolution importante à court terme. Et peut-être même pas à moyen terme.

16/09/2014

Kidôr'dine

La pièce de théâtre écrite en deux actes par Samuel Beckett en 1948 nous rappelle la situation dans le pays actuellement. Deux hommes sont en train de se parler, de discuter de tout et de rien et de gesticuler en attendant Godot. Mais, au final, Godot ne viendra jamais. En tout cas, il n’était pas venu au moment où on l’attendait. Godot peut être, dans le contexte malgache actuel, tout et n’importe qui. Les Malgaches attendent la fin de la crise qui n’est finalement pas venue à l’issue du processus électoral de 2013 et de 2014.

17/09/2014

Kidôr'dine

La grève des enseignants non fonctionnaires qui travaillent dans les écoles publiques se poursuit devant le ministère de l’Education à Anosy. Les grévistes ont refusé d’être intimidés par la présence récurrente des forces de sécurité sur les lieux et dans les environs de leur lieu de rassemblement. Maintenant, le meilleur moyen que les autorités ont trouvé pour casser le mouvement, c’est de diviser les enseignants. C’est de bonne guerre. Mais c’est une pratique qui devient de plus en plus lassant au cours des dernières années.

18/09/2014

Kidôr'dine

Les internautes étaient sidérés en visionnant sur la chaîne Youtube le comportement de cet énergumène qui a traité les gens autour de lui de tous les noms à Analakely. Pourquoi un ressortissant étranger parvient-il à se comporter de la sorte ? On aurait pu le considérer comme un simple dérangé qui devait se défouler sur les passants s’il n’était pas allé jusqu’à agresser le malheureux gardien de parking d’Analakely.

19/09/2014

Kidôr'dine

La visite du président malgache en France, en cette fin de semaine, sera une occasion de raffermir les relations entre les deux pays. Mais on se demande si la partie malgache va en tirer des profits réels. La relation entre les deux parties est au beau fixe. Les échanges commerciaux l’attestent. La présence française à Madagascar en constitue également une preuve. De même, la diaspora malgache en France s’agrandit malgré la hausse du nombre des expulsés de l’Hexagone.

20/09/2014

Kidôr'dine

Le gouvernement se penche déjà sur l’élaboration du projet de loi de finance 2015. Car la session budgétaire de l’Assemblée Nationale est prévue incessamment. Les tractations vont bon train. Les membres du secteur privé, grand pourvoyeur d’argent à l’Etat, ne souhaite pas devenir, une nouvelle fois, la vache à lait d’une administration en difficulté financière en raison de la crise des dernières années.

22/09/2014

Kidôr'dine

Le taux de réussite au baccalauréat constitue un baromètre essentiel pour évaluer la santé du système éducatif dans le pays. S’agissant plus particulièrement de la capitale, la baisse conséquente du taux de réussite paraît plutôt inquiétante. Un taux de réussite qui passe de 47,59% à 39,38%, soit une baisse de plus de 8 points, doit faire réfléchir tout un chacun. Il faut admettre que le taux de réussite d’un peu plus de 47% de l’année dernière n’est pas très convaincant. Le taux de réussite de cette année est ainsi plutôt inquiétant.

23/09/2014

Kidôr'dine

Les deux présidents malgache et français ont pris soin de ne pas évoquer publiquement la situation des îles Glorieuses, Juan de Nova, Bassas da India et Europa. Comme on pouvait s’y attendre, Hery Rajaonarimampianina et François Hollande ont préféré éviter les sujets qui fâchent, lors de leur rencontre à Paris. Le meilleur raccourci pour le président malgache c’est de proposer une « cogestion » de ces îles afin d’éviter un différend territorial avec l’ancienne Métropole.

24/09/2014

Kidôr'dine

Un militaire est actuellement inculpé dans une affaire de meurtre et de torture. On a du mal à accepter ce genre de scandale. Les faits se sont déroulés dans une localité du district d’Ambohidratrimo, au Nord-Ouest de la capitale. C’est un fait parmi tant d’autres dans lequel un membre des forces de l’ordre est impliqué dans un crime. Pourquoi ? La rubrique faits-divers des journaux malgaches, au cours des dernières années, a été marqué par des événements malheureux et souvent scandaleux qui impliquaient des hommes issus des forces de sécurité du pays.

25/09/2014

Kidôr'dine

La course à l’élection du président de l’ordre des journalistes de Madagascar est lancée solennellement avec l’annonce publique de la première candidature, celle de Lambo Tahiry. Ce jeune journaliste de la Gazette de la Grande Ile souhaite relancer l’idée d’une meilleure défense de la liberté de la presse dans le pays, tout en insistant sur l’importance d’une presse libre, respectant les règles et les principes de l’éthique et de la déontologie dans le métier.

26/09/2014

Kidôr'dine

Le service fourni par la société nationale d’eau et d’électricité laisse à désirer. A mesure que le temps passe, les usagers affichent leur déception et leur colère. La capitale, Antananarivo, par hypocrisie au sein de l’instance dirigeante de la Jirama et au sein de l’équipe au pouvoir, avait été plus ou moins épargnée par le délestage. Mais, aujourd’hui, on ne sait plus quel mensonge ou quel prétexte vont avancer les responsables de la société nationale d’eau et d’électricité et le ministère de l’Energie.

27/09/2014

Kidôr'dine

Le régime des « Forces nouvelles » semble déjà aux abois. Tous les indicateurs sont au rouge. Bientôt, Hery Rajaonarimampianina et ses collaborateurs se rendront compte que prononcer un beau discours à la tribune des Nations Unies et dépenser l’argent public dans des hôtels de luxe ne signifient pas grand-chose. Le plus important c’est de parvenir à résoudre les problèmes quotidiens de la population. Or, c’est loin d’être le cas actuellement.

29/09/2014

Kidôr'dine

Le délestage continue de provoquer la colère des citoyens à travers le pays. La négligence de la Jirama et l’incompétence des dirigeants risquent de leur couter cher, en argent et en termes de popularité. Le président de la République en personne sera le premier à subir les conséquences de la colère des Malgaches. Car, dans un pays d’Afrique, où un président est élu au suffrage universel direct, la population tient toujours le chef de l’Etat pour premier responsable de toutes les anomalies vécues au quotidien.

30/09/2014

Kidôr'dine

Les simples citoyens attendent toujours des résultats concrets de la part du nouveau régime. A son retour de l’étranger, le président malgache a promis une enquête sur la surconsommation de carburants au niveau de la société nationale d’eau et d’électricité. Il a donné l’impression de vouloir prendre en main personnellement le problème du délestage. Une lueur d’espoir était là. Mais, dès hier, pratiquement tout Tanà devait subir un nouveau black-out durant plusieurs heures.

01/10/2014

Kidôr'dine

Le mois qui vient de s’écouler a été riche en événement politique et socioéconomique. Ce mois d’octobre ne sera pas moins surprenant, consécutivement aux faits survenus durant septembre. Le dernier trimestre de l’année constitue la dernière ligne droite pour le régime HVM qui endure de plus en plus les critiques acerbes, venant de toutes parts, en raison de son manque de réactivité face aux difficultés vécues quotidiennement par la majorité des citoyens.

02/10/2014

Kidôr'dine

Toutes les propositions de solution sur le délestage à travers le pays ne sont finalement pas les mieux appropriées. En tout cas, il n’y a pas de proposition convaincante pour sortir de manière durable de ce scandale. Depuis des décennies, on parle de délestage dans la Grande Ile. Depuis longtemps, des techniciens ont avancé la nécessité de changer complètement de registre. Mais aucun dirigeant malgache n’a pris l’initiative de tout remettre en question.

03/10/2014

Kidôr'dine

La pauvreté a entraîné des événements inattendus dans le pays. Certains Malgaches sont pratiquement réduits en esclavage alors qu’ils ont aspiré à une vie meilleure. C’est le cas de quelques femmes malgaches parties en Chine, qui pensaient travailler là-bas mais qui ont été vendues à des Chinois pour être mariées de force dans certains cas.

04/10/2014

Kidôr'dine

L’actuel président de la République s’est entouré de nouveaux conseillers censés être assez expérimentés dans leur domaine respectif. Certains d’entre eux ont été des proches des anciens présidents malgaches, notamment, Marc Ravalomanana et Didier Ratsiraka. Certains ont été ministres au sein des précédents gouvernements.

06/10/2014

Kidôr'dine

La nouvelle carte politique dans le pays est en train de se redessiner, lentement mais sûrement. On avait depuis l’avènement du parti HVM au pouvoir une situation marquée par le flou artistique totale, dans le milieu politique. Car on ne savait plus quelle entité politique était dans l’opposition et quelle formation politique était au sein de la mouvance présidentielle.

07/10/2014

Kidôr'dine

Le nouveau régime est obligé de jouer à chaque fois le rôle des sapeurs pompiers, au sens propre comme au sens figuré. Très récemment, l’incendie mystérieux survenu au palais d���Ambohitsorohitra a sidéré plus d’uns.

08/10/2014

Kidôr'dine

Au cours des derniers jours, le président malgache a multiplié sa présence sur le terrain, dans les différentes régions du pays. On l’a vu dans diverses localités de la Grande Ile, pour inaugurer des réalisations de différents projets financés par des Ressources propres internes (RPI) ou par des bailleurs de fonds étrangers, ou encore pour la pose de première pierre d’un autre projet.

09/10/2014

Kidôr'dine

C’est la véritable honte pour le pays. Plus personne ne veut entendre parler ici des objectifs du Millénaire pour le développement. Il y avait une série d’objectifs établis au niveau de l’Organisation des Nations Unies pour le développement et adoptés par 193 pays dès l’an 2000. On parlait plus précisément de huit objectifs. Mais le plus facile à retenir à été celui de réduire de moitié la pauvreté avant 2015. Le premier objectif devait consister en effet à réduire l’extrême pauvreté et la faim.

10/10/2014

Kidôr'dine

On s’étonne quelque peu de voir régulièrement dans la liste des membres de la délégation présidentielle, en déplacement à l’étranger ou à l’intérieur du pays, le titre de « Dame de compagnie ». Il est normal qu’une Première dame dispose de quelqu’un pour l’accompagner. Un aide de camp, par exemple, peut contribuer à lui assurer un peu plus de confort.

11/10/2014

Kidôr'dine

Les maux qui minent le pays est trop profond actuellement qu’un simple remaniement ou un changement de gouvernement ne pourra jamais suffire. Pourtant, on a l’impression que des acteurs politiques sont convaincus actuellement que seul un remaniement peut apporter la solution à cette nouvelle crise.

13/10/2014

Kidôr'dine

Le suspens ne va peut-être plus durer longtemps. On saura dans les prochains jours si Hery Rajaonarimampianina veut maintenir à sa place son Premier ministre, Kolo Roger ou non. La semaine dernière, la ministre de la Culture, Vaonalaroy Randrianarisoa, porte-parole du gouvernement, a présenté le bilan de l’équipe de Roger Kolo. Un bilan qui serait positif, avec, notamment le retour des aides extérieures, la lutte contre l’insécurité et le recrutement de 10.000 enseignants.

14/10/2014

Kidôr'dine

On n’arrêtera sans doute pas de parler de cet événement d’hier pendant plusieurs jours à travers tout le pays. Le retour surprenant de Marc Ravalomanana a suscité beaucoup d’émotion. Chez ses partisans, toutefois, l’euphorie n’a duré que quelques heures seulement.

15/10/2014

Kidôr'dine

Le régime HVM devra se pencher plus particulièrement sur la suite à donner à l’affaire Ravalomanana dans les heures et les jours à venir. Sur le plan juridique, en effet, il sera difficile de continuer à défendre cette arrestation à l’allure d’un vrai kidnapping. Même au cas où il s’agirait d’un scénario monté de toutes pièces par les deux parties, il sera impossible de justifier la « garde-à-vue » prolongée de l’ancien président.

16/10/2014

Kidôr'dine

C’est le branle-bas de combat au niveau de la présidence de la République en raison des difficultés rencontrées dans la gestion du cas de l’ancien président rentré au pays de façon mystérieuse après cinq ans et demi d’exil. Les réunions d’urgence se multiplient à Ambohitsorohitra et à Iavoloha. A tel point que les va-et-vient commencent à énerver certains responsables.

17/10/2014

Kidôr'dine

Dirigeant hier, prévenu et prisonnier aujourd’hui ou demain. C’est un fait récurrent dans une République bananière où on lutte à mort pour arriver au pouvoir et où on est prêt à se battre comme des fous également pour ne pas avoir à quitter son trône. Certains anciens prisonniers impliqués dans les affaires politiques de 2002 se souviennent de leur situation, il y a douze ans, en constatant aujourd’hui le cas de l’ancien président, Marc Ravalomanana.

20/10/2014

Kidôr'dine

On s’y attendait quelque peu, avant le week-end. Les manifestants de samedi dernier qui tentaient de se réunir dans le centre de la capitale ont été chassés à coups de gaz lacrymogènes par les membres des forces de sécurité. Les partisans de Marc Ravalomanana, placé en résidence surveillée à Antsiranana, réclament actuellement la libération de l’ancien président. Le cafouillage du centre ville, qui a abouti à trois arrestations, était ainsi prévisible.

21/10/2014

Kidôr'dine

L’arrestation d’un ancien officier de police devenu kidnappeur a de nouveau provoqué l’émoi chez certains membres des forces de sécurité. Lesquels devaient mettre la main sur l’un des leurs. Celui-ci était d’ailleurs déjà radié auparavant du rang de la police nationale pour raison d’indiscipline. Il est par la suite naturellement devenu bandit.

22/10/2014

Kidôr'dine

La journée d’hier a été plutôt particulière. Des incendies ont éclaté à Besarety et à Faravohitra. Cela a nécessité une mobilisation des sapeurs pompiers. A un moment où la circulation commençait à être difficile dans le centre de la capitale. Ce genre de catastrophe éclate régulièrement dans la capitale, à chaque saison sèche marquée par une hausse de la température en attendant les premiers jours de la saison des pluies.

23/10/2014

Kidôr'dine

Le gouvernement Roger Kolo et l’ensemble de l’équipe présidentielle sont constamment menacés de destitution. A peine la session parlementaire a commencé et on parle déjà actuellement de l’éventualité d’une motion de censure à l’endroit du gouvernement, voire d’une motion d’empêchement à l’encontre du président de la République. Evidemment, ce n’est pas la première fois que l’on en parle au niveau de la Chambre basse. Là où les intérêts matériels priment souvent sur les intérêts de la nation, ces menaces sont constamment présentées afin d’obliger les leaders de l’Exécutif à mettre la main à la poche. Et c’est de cette manière que la menace pèse constamment sur l’Exécutif.

24/10/2014

Kidôr'dine

Le ministre de l’Energie a été finalement et logiquement relevé de ses fonctions. On s’y attendait, suite aux échecs récurrents de la gestion de ce département pourtant très sensible. On ne peut sans doute pas en vouloir au président de la République d’avoir pris cette décision. Les problèmes liés au délestage ont agacé tout le monde. Il fallait une fermeté exemplaire, car on ne peut pas indéfiniment sacrifier la population et l’économie du pays sur l’autel du laxisme et du manque d’innovation pour régler les véritables soucis des citoyens lambda.

25/10/2014

Kidôr'dine

L’argent roi aurait-il eu raison de la velléité de quelques élus de Tsimbazaza de censurer le gouvernement de Kolo Roger ? Personne ne dispose de preuves concrètes, car c’est généralement difficile d’en obtenir dans pareil cas, mais la majorité des observateurs politiques ont tendance à le croire actuellement. Autrement, il est difficile d’expliquer la volte-face de certains députés.

27/10/2014

Kidôr'dine

Les pratiques anciennes reprennent peu à peu. Il aura suffi d’un simple soupçon pour que l’on procède à l’arrestation de l’ancien garde du corps de l’ancien président, lui aussi, déjà en détention. D’après les indiscrétions, Jean Marc Koumba a été soupçonné d’avoir contribué à la concrétisation du retour au pays de l’exilé d’Afrique du Sud.

28/10/2014

Kidôr'dine

C’est une pratique courante dans le pays de se rassembler quand un décès survient. En famille, comme dans d’autres milieux, c’est généralement la situation que l’on vit. Il est fréquent de voir tout le monde réuni autour d’une table quand un proche est parti pour un monde meilleur. Il faut généralement un décès pour que des individus qui ne pouvaient plus s’entendre, ou se parler depuis longtemps, puissent de nouveau échanger quelques paroles.

29/10/2014

Kidôr'dine

Après le limogeage du ministre de l’Energie, Fienena Richard, d’autres initiatives sont attendues de la part des deux principaux chefs de l’Exécutif malgache. On s’attend logiquement à d’autres limogeagesdans les temps à venir. En effet, le ministre de l’Energie n’était pas le seul qui n’était pas parvenu à résoudre les principaux problèmes relatifs à son département.

30/10/2014

Kidôr'dine

Au niveau national, comme au niveau international, les observateurs commencent à admettre que le processus de réconciliation nationale doit être enclenché le plus tôt possible. La Rencontre africaine pour la défense des droits de l’homme a été la première organisation à réclamer solennellement la nécessité de libérer l’ancien président Marc Ravalomanana. L’organisation a également revendiqué la mise en œuvre du processus de réconciliation nationale.

03/11/2014

Kidôr'dine

Depuis l’avènement du régime HVM et l’élection du nouveau président de la République, les acteurs politiques et les représentants de la Communauté internationale s’attendaient à la libération progressive de prisonniers politiques, incarcérés à la suite d’événements qui se sont produits depuis le début du régime de transition dans le pays.

04/11/2014

Kidôr'dine

Autrefois considérée comme une région enclavée, isolée et souvent tentée par les démons séparatistes, Antsiranana a commencé progressivement de sortir de cet isolement au moment de la réhabilitation de la grande route du Nord, la RN6, entre Ambondromamy et la capitale du Nord de Madagascar, il y a quelques années.

05/11/2014

Kidôr'dine

Madagascar a toujours souffert, depuis des années, de sa politique monétaire. En la personne d’Alain Rasofondraibe, ancien président du conseil d’administration de la Bank of Africa Madagascar, la Banque Centrale de Madagascar vient d’avoir un nouveau gouverneur.

06/11/2014

Kidôr'dine

Les effets néfastes des errements politiques de ces dernières décennies ont été catastrophiques pour l’éducation à Madagascar. Actuellement, le pays a un taux de croissance démographique qui monte en flèche alors que l’amélioration du secteur de l’éducation en particulier ne suit pas. Quand on ajoute les autres problèmes de taille comme l’insuffisance des infrastructures, l’avenir du pays ne pourrait être que mis en parenthèse.

07/11/2014

Kidôr'dine

Depuis longtemps, le secteur de l’éducation nationale a été en proie à une politisation systématique. Tous les régimes successifs dans le pays avaient promis la dépolitisation de l’éducation, mais en vain. Raison pour laquelle les partis politiques se battaient pour obtenir le département de l’éducation nationale à chaque remaniement ou à chaque nomination d’un nouveau gouvernement.

08/11/2014

Kidôr'dine

La loi sur les personnes âgées a été adoptée en 2008 par le parlement. Une loi qui a par la suite subi avec succès le contrôle de constitutionnalité auprès de la Haute Cour Constitutionnelle. Hélas, la loi n’a jamais pu être appliquée car les dirigeants successifs n’ont pas pris la peine de la promulguer. La mise en place d’un système de protection sociale mérite enfin d’être pensée sérieusement.

10/11/2014

Kidôr'dine

Les premières grosses pluies du mois de novembre ont déjà causé des désagréments dans certains quartiers de la capitale. La plupart des habitants d’Antananarivo et de ses environs ont souhaité depuis longtemps l’avènement de la saison des pluies puisque le climat caniculaire commençait à devenir de plus en plus insupportable pour la majorité de la population de la haute terre.

11/11/2014

Kidôr'dine

De plus en plus de Malgaches vivent dans les grandes villes actuellement alors que ces endroits n’étaient pas conçus pour accueillir autant de gens. La capitale malgache, par exemple, est complètement débordée sur tous les plans. Initialement prévue pour 500.000 individus, Antananarivo accueille depuis des années des millions d’habitants.

12/11/2014

Kidôr'dine

De l’argent jeté par la fenêtre. On n’arrêtera pas, dans les prochains jours, de parler du scandale de la gestion de la Jirama. Tant la catastrophe dépasse l’entendement. Quand le directeur général du Trésor public évoque le chiffre de 20 milliards d’Ariary par mois payés à la Jirama à titre de subvention, on ne peut qu’être révolté. C’est tout simplement écœurant.

13/11/2014

Kidôr'dine

Depuis des décennies, Madagascar ne pouvait plus se passer des aides financières des Institutions de Bretton Woods. Le groupe de la Banque mondiale et le Fonds monétaire international sont devenus pratiquement incontournables pour une meilleure santé économique de la Grande Ile. La récente mission d’évaluation du FMI nous confirme notre dépendance entière vis-à-vis des institutions de Bretton Woods.

14/11/2014

Kidôr'dine

Le monde rural figurait toujours, en théorie, parmi les priorités des dirigeants malgaches. Actuellement, les paysans sont toutefois parmi la catégorie de la population qui continue à vivre sous le seuil de la pauvreté. Au delà des contraintes spécifiquement liées aux conditions qui prévalent dans le secteur rural, l’instauration d’une certaine stabilité macroéconomique apparaît comme une des conditions nécessaires à son développement.

15/11/2014

Kidôr'dine

Alain Hervé Rasolofondraibe, le nouveau gouverneur de la Banque Centrale de Madagascar, a prêté serment hier en la présence du président de la République et différentes personnalités issues du public comme du privé. Dans un contexte marqué par une situation économique toujours aussi morose, on attend beaucoup du nouveau patron de la banque des banques pour inverser la tendance.

17/11/2014

Kidôr'dine

Depuis le moment qu’on en parle, c’est bien la première fois, au cours des dernières semaines, qu’il y a du concret. Le FFKM compte réunir en ce début de semaine les représentants des cinq principaux acteurs politiques du pays, depuis le début de la crise jusqu’à présent. A savoir l’actuel président de la République et les quatre autres anciens chefs d’Etat.

18/11/2014

Kidôr'dine

En voulant faire une pierre quatre coups, le ministère en charge de l’Information et de la Communication a choisi de jouer avec le feu. Contraint de constituer un « bilan acceptable » après seulement moins de huit mois d’activité, le ministre Reboza et son directeur général de la Communication voulaient par tous les moyens intégrer la mise en place du bureau de l’Ordre des Journalistes de Madagascar (OJM) parmi ses faits d’arme.

19/11/2014

Kidôr'dine

La séance de questions-réponses entre les députés de Madagascar et le gouvernement a été révélatrice d’un certain nombre de choses. La volonté des députés d’apporter le progrès à leur circonscription respective est indéniable. Mais cela semble toutefois contradictoire à leur titre, irréaliste, de député de Madagascar. Il est plus que logique, en effet, que ces élus pensent d’abord à leurs électeurs et à leur circonscription.

20/11/2014

Kidôr'dine

Les hommes politiques, ici comme ailleurs, ont l’habitude de sacrifier des militants ou des simples observateurs pour rendre le scénario qu’ils mettent en œuvre plus authentique. Depuis la nuit des temps, des guerres que l’on aurait pu éviter avaient lieu. Même les deux guerres les plus atroces du siècle passé, entre pratiquement les mêmes acteurs, auraient pu être évitées. Mais elles avaient lieu pour permettre d’atteindre un but inavoué qui ne sera, peut-être, jamais écrit dans un livre d’histoire.

21/11/2014

Kidôr'dine

C’est une nouvelle honte qui couvre la Grande Ile, à la suite de la publication des résultats de l’Analyse de la situation de la mère et de l’enfant pour l’année 2013, effectuée par l’Unicef. Madagascar se trouve ainsi au quatrième rang mondial en matière de retard de croissance pour les enfants de moins cinq ans. Le pays n’a pas réalisé d’important progrès en la matière.

22/11/2014

Kidôr'dine

Un autre président déchu est contraint à l’exil. Certains rentrent ainsi d’exil tandis que d’autres partent. On peut dire que Blaise Compaoré a eu de la chance par rapport à son prédécesseur, Thomas Sankara, assassiné lors d’un coup d’Etat sanglant en 1987. Toutefois, comme bon nombre de chefs d’Etat africains, qui n’ont pas opté pour le jusqu’auboutisme à la Khadafi, le président burkinabé devait accepter l’exfiltration de la France pour une terre d’exil, après 27 ans de pouvoir sans partage.

24/11/2014

Kidôr'dine

Une centaine de cas de peste a été recensée dans la Grande Ile, au cours des derniers temps. La peste continue de sévir au pays du moramora. Des efforts ont été déployés depuis plusieurs décennies, mais, compte tenu de divers paramètres, il a été pratiquement impossible d’éradiquer la peste à Madagascar. Fort heureusement, les spécialistes de la Grande Ile sont déjà assez expérimentés dans la lutte contre cette maladie.

25/11/2014

Kidôr'dine

Madagascar continue de recevoir des promesses d’aides. Très récemment, c’est la Commission de l’Union Européenne qui a annoncé un appui budgétaire, totalisant 95 millions d’euros. A savoir 65 millions d’euros au titre de l’année 2014 et 30 millions d’euros pour l’année 2015. L’Union Européenne ne sera pas l’unique partenaire de la Grande Ile à promettre une aide.

26/11/2014

Kidôr'dine

Les leaders du Conseil œcuménique des églises chrétiennes de Madagascar s’évertuent à trouver une issue favorable au processus de réconciliation nationale qu’ils viennent de lancer. Mais certains ont l’impression que d’autres forces politiques tentent de bloquer le même processus par tous les moyens.

27/11/2014

Kidôr'dine

Il ne manquait plus que cela. Madagascar n’avait pas besoin de cette épidémie de peste qui sévit actuellement. Cette épidémie, amplifiée d’une manière incroyable par la rapidité de la circulation des informations, a déjà fait peur à de nombreux visiteurs et touristes potentiels pour la Grande Ile. On risque bientôt de fuir le pays comme on fuit la peste.

28/11/2014

Kidôr'dine

Les chefs d’Etat et de gouvernement des pays membres de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) se réunissent à Dakar, dans la capitale sénégalaise, en cette fin de semaine. Le président malgache lui-même assiste à ce sommet de la francophonie du 29 et du 30 novembre.

29/11/2014

Kidôr'dine

C’est un débat qui dure depuis plus de dix ans, et qui, probablement, risque de se prolonger encore. Le projet de code de la communication a fait l’objet d’un atelier durant deux jours dans la capitale. C’est la suite logique d’un processus qui a redémarré en 2009 et qui, théoriquement, devrait déboucher sur l’examen du projet de loi portant code de la communication en mai 2015 au niveau du parlement.

01/12/2014

Kidôr'dine

Madagascar était censé accueillir le Sommet de la Francophonie, en 2010, après le Sommet de l’Union Africaine, en 2009, s’il n’y a pas eu le coup d’Etat de la même année. Finalement, le pays ne pouvait accueillir ni le Sommet de l’Union Africaine, ni celui de la Francophonie. Mais au moins, le centre de conférence internationale, aura servi, toujours en 2009, à accueillir la conférence nationale qui devait déboucher sur un semblant de légitimation du régime HAT de l’époque.

03/12/2014

Kidôr'dine

Le débat va de nouveau faire rage en ce qui concerne la création de nouvelles communes dans la Grande ile. L’Etat manque d’argent pour subventionner les quelque 1500 communes du pays. La difficulté s’est aggravée et elle était de plus en plus compliquée à masquer depuis le début de la crise politique dans le pays.

03/12/2014

Kidôr'dine

A l’approche de la fête des fins d’année, les consommateurs se penchent sur leur portefeuille. Les marchands, eux, se préparent pour s’assurer un maximum de recettes. Certains vont se frotter les mains. Mais tout le monde ne sera jamais content.

04/12/2014

Kidôr'dine

C’est plutôt inquiétant d’apprendre que l’enquête au fond concernant l’affaire Jean Marc Koumba démarrera normalement la semaine prochaine. Qui dit enquête dit que l’on ne connaît pas la vérité sur l’affaire. Et que seule cette enquête permettra de déterminer les faits sur le sujet.

05/12/2014

Kidôr'dine

L’ambiance est à la fête à certains endroits du pays. La capitale renoue avec les embouteillages monstres. Les marchands ambulants et les autres marchands veulent profiter au maximum de ce mois de décembre. Sur le plan politique, le mois de décembre constitue généralement un moment de trêve. Un coup d’Etat ou un mouvement populaire a rarement lieu en ce mois.

06/12/2014

Kidôr'dine

Les manifestations contre le délestage risquent d’être interdites à Antananarivo, ce jour. La liberté n’est pas accordée à tout le monde. Il fallait une autorisation au préalable. Les autorités refusent généralement la tenue d’une manifestation publique dans la ville des mille, quelque soit le motif.

08/12/2014

Kidôr'dine

On peut interpréter de diverses manières le contenu du projet de loi sur les Collectivités territoriales décentralisées. Ce projet de loi évoque notamment le statut particulier pour quelques communes urbaines de la Grade ile. S’agissant plus particulièrement de la capitale, Antananarivo, il est question, d’une manière théorique, de la mise en place du projet grand Tanà puisque les communes périphériques seront intégrées au sein de la Commune d’Antananarivo, mais en tant que « mairies d’arrondissement ».

09/12/2014

Kidôr'dine

Les différentes rédactions de la capitale sont inondées par les communiqués de la présidence de la République concernant des audiences accordées à des délégations étrangères au palais d’Iavoloha. Hier, par exemple, il était question d’une mission de la Fédération des entreprises de Singapour et d’une mission de la Banque Africaine de développement.

10/12/2014

Kidôr'dine

On vient de trouver un mot pour amadouer tout le monde et pour servir d’œillères à ceux qui sont tentés de voir autres choses, dans la démarche d’affaiblissement du maire de la ville des mille. Les autorités ont, depuis quelques temps, orienté le débat sur la création d’une grande métropole. Ce qui n’est pas une mauvaise idée en soi. Tout le monde l’admet.

11/12/2014

Kidôr'dine

D’un côté, la célébration du quatrième anniversaire de la promulgation de la Quatrième République est source de division. Les nouvelles autorités refusent de faire du 11 décembre un jour férié. Le camp politique d’Andry Rajoelina considère cette initiative comme un reniement de la victoire politique qui a fait, depuis le 25 janvier dernier, d’Hery Rajaonarimampianina, le premier président élu de cette nouvelle République.

12/12/2014

Kidôr'dine

C’est plutôt inquiétant. On avait l’impression hier que le pays compte deux présidents de la République. L’un, préférant ignorer la date du 11 décembre, jour d’anniversaire de la promulgation officielle de la Quatrième République, a préféré présider une cérémonie qui s’inscrit dans le cadre de la journée mondiale de la lutte contre le SIDA. A croire que certains se seraient peut-être trompés d’un chiffre.

13/12/2014

Kidôr'dine

C’est probablement vers le mois de juillet que les élections communales vont se tenir sur l’ensemble du territoire malgache, si on se base sur la proposition de la Commission électorale nationale indépendante. La proposition de la CENIT paraît pragmatique. Car il va falloir attendre la fin de la saison des pluies. De ce fait, la convocation des électeurs devrait être effectuée vers fin janvier.

15/12/2014

Kidôr'dine

On a de nouveau l’impression que le régime HVM suit fidèlement et parfaitement les traces du régime HAT. Notamment en termes de difficultés à gérer les crises inattendues. C’est un problème de fond qui se pose depuis plusieurs années. Un pays mal gouverné est contraint à faire face à diverses épreuves. Car n’importe quelle situation peut facilement dégénérer, même si elle aurait dû connaître un épilogue au bout de quelques discussions.

16/12/2014

Kidôr'dine

C’est une nouvelle approche censée sauver éventuellement le régime HVM de la catastrophe. Le président de la République et son entourage sont conscients du danger qui plane sur eux, compte tenu du manque flagrant de résultats depuis presque un an de pouvoir. Actuellement, un projet séduisant de désengorgement de la capitale sort subitement du tiroir de l’équipe d’Iavoloha.

17/12/2014

Kidôr'dine

Des nouveaux incidents ont éclaté à Port-Bergé, une bourgade du Nord-Ouest du pays, que l’on croyait sereine depuis longtemps. Des échauffourées ont éclaté. Les affrontements entre les forces de l’ordre et les manifestants ont débouché sur des arrestations. Après les émeutes de Morondava, c’est Port-Bergé qui s’embrase. Les événements se suivent mais ne se ressemblent pas. Les motifs des émeutes ne sont pas les mêmes.

18/12/2014

Kidôr'dine

La vie politique dans la Grande Ile est continuellement faite d’alliance et de rupture. Les alliés d’hier sont les adversaires d’aujourd’hui, et pourraient redevenir les nouveaux alliés de demain. Et c’est toujours ainsi. La rencontre entre l’ancien président Marc Ravalomanana et l’actuel, Hery Rajaonarimampianina se serait inscrit dans le cadre de la réconciliation nationale.

19/12/2014

Kidôr'dine

Au bout de plusieurs années de République ou de démocratie, il est toujours passionnant dans un pays donné de brosser une tentative de classement des présidents qui se sont succédé au pouvoir. Pourquoi pas pour Madagascar ?

20/12/2014

Kidôr'dine

Le Sommet à cinq ne pouvait pas tout de suite déboucher sur un consensus définitif. Le contraire aurait étonné. Ils avaient tous des choses à dire. C’est sûr. Ce n’est pas une réunion d’une journée qui suffira à Hery Rajaonarimampianina, Albert Zafy, Didier Ratsiraka, Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina pour exprimer ce qu’ils ont au fond de leur cœur et ce qu’ils pensent de l’avenir politique du pays.

22/12/2014

Kidôr'dine

Il y aura toujours, cette année, beaucoup de Malgaches qui devront passer les fêtes en prison. C’est une situation cocasse, pour certains, mais devenue habituelle. Il y en aura, par contre, ceux qui auront, peut-être, la chance de s’en sortir mieux.

23/12/2014

Kidôr'dine

Des entités politiques souhaitent dénoncer une éventuelle libération de l’ancien président Marc Ravalomanana. A Toamasina, un groupement politique mobilise la foule dans la rue pour dénoncer un possible accord entre l’actuel président de la République, Hery Rajaonarimampianina, et l’ancien exilé d’Afrique du Sud.

24/12/2014

Kidôr'dine

On pourra dire qu’il y a des dessous politiques derrières les manifestants violents qui ont éclaté à Toamasina depuis quelques temps. Les dirigeants malgaches sont toujours prompts à qualifier les manifestations de rue de manifestations politiques quand ils n’ont pas su prévenir les troubles. Pourtant, beaucoup d’observateurs s’attendaient à ce genre de scandale, tant que le problème du délestage n’était pas entièrement résolu à travers le pays.

26/12/2014

Kidôr'dine

La libération de quelques célèbres prisonniers politiques, comme le général Raoelina et le colonel Raymond Randrianjafy met du baume au cœur de ceux qui ont cherché l’apaisement politique et la « paix des braves » depuis fort longtemps. Le général Raoelina fait partie des officiers qui ont collaboré étroitement avec l’ancien président, Marc Ravalomanana.

27/12/2014

Kidôr'dine

Les autorités craignent l’avènement du terrorisme violent dans la Grande Ile. La police a fait savoir que des terroristes préparent des attentats dans la capitale, dans le but notamment de faire exploser des stations services. C’est très grave. Des apprentis terroristes ont commencé par jeter sur les chaussées des clous spéciaux pour crever les pneus des véhicules.

29/12/2014

Kidôr'dine

Très récemment, un rapport de la CNUCED (Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le développement) classe Madagascar parmi les huit pays les plus pauvres du monde. C’est une véritable honte. Mais on n’y peut rien pour le moment. Depuis longtemps, Madagascar a été classé derrière les Comores en termes d’Indicateur de développement humain. Le rapport de la CNUCED confirme cette triste réalité pour les Malgaches.

05/01/2015

Kidôr'dine

Les quatre anciens chefs d’Etat malgaches seraient invités à la cérémonie de présentation de vœux au palais d’Etat d’Iavoloha, le 9 janvier prochain. L’actuel président de la République tient à ce que le processus entamé le 19 décembre dernier soit un nouveau départ pour la réconciliation entre les principaux acteurs politiques de la Grande Ile.

06/01/2015

Kidôr'dine

Ceux qui ont circulé hier dans les principales rues de la capitale avaient la sensation de vivre dans une autre ville ou de circuler à Antananarivo mais à une autre époque. Un voyage dans le temps, en quelque sorte. Certaines rues de Tanà étaient quasi désertes. On avait l’impression que tout Tanà avait la gueule de bois après la fête du nouvel an et le réveillon du 31 décembre. Et que tout le monde avait tout simplement décidé de rester à la maison.

06/01/2015

Kidôr'dine

Cette nouvelle année 2015 sera une année électorale. L’échiquier politique pourrait toutefois être chamboulé par le processus de réconciliation nationale en cours, et notamment par la suite de la rencontre entre les quatre anciens chefs d’Etat et l’actuel président de la République, le 13 janvier prochain.

06/01/2015

Kidôr'dine

Un homme se fait arrêter par des membres des forces de sécurité. Le lendemain, il se retrouve à la morgue. Il n’y a aucune explication valable à ce genre d’incidents. Les autorités civiles et militaires à Toamasina devaient se justifier en affirmant que l’homme était « trop ivre ». Mais on ne meurt pas d’un coma éthylique, la nuit, après avoir bu presque dix heures auparavant. Et puis, tous les témoins l’ont affirmé : la victime n’était pas ivre mort quand on l’a appréhendé.

08/01/2015

Kidôr'dine

C’est la peur au ventre pour certains. Les superstitieux y voient déjà un très mauvais signe. Le calendrier 2015 est identique à celui de 2009 quand on se réfère aux jours. C’est ainsi que l’on aura un lundi 26 janvier 2015, qui rappellera le « lundi noir » du 26 janvier 2009. On aura également un samedi 7 février 2015, qui rappellera le « samedi rouge » du 7 février 2009.

09/01/2015

Kidôr'dine

Le début de l’année s’annonce plutôt particulier, en ce 2015. La cérémonie de présentation de vœux de ce jour au palais d’Iavoloha sera bien différente des autres. Pour la première fois, tous les anciens dirigeants sont réunis autour d’une cérémonie de ce genre. C’est peut-être un premier pas vers l’apprentissage d’une alternance douce.

10/01/2015

Kidôr'dine

Deux anciens présidents malgaches ne se sont pas rendus à Iavoloha hier, à l’occasion de la cérémonie de présentation de vœux du corps constitué et du corps diplomatique à l’endroit de l’actuel président de la République. Mais cela n’a pas empêché la tenue de la cérémonie, dans un faste que l’on a l’habitude de vivre au palais présidentiel.

12/01/2015

Kidôr'dine

Cela s’est passé à 10.000 kilomètres de la Grande Ile, mais cela a suscité un certain intérêt, ici comme ailleurs. L’actualité de la fin de la semaine a été marquée par la marche républicaine de Paris et des grandes villes de France, afin de dénoncer les actes terroristes qui ont récemment secoué ce pays. C’est également une manière pour la France et pour le monde entier de démontrer une solidarité exemplaire. Et pour démontrer aussi la détermination des uns et des autres à faire face à l’extrémisme qui anime souvent les terroristes.

13/01/2015

Kidôr'dine

Des milliers de prisonniers pourront sortir des geôles à la suite de la mesure de clémence annoncée par le président de la République à l’occasion de la cérémonie de présentation des vœux, à Iavoloha, le 9 janvier dernier. Au même titre que les quelques prisonniers politiques encore détenus au cours des dernières années et qui ont pu sortir de prison avant la fin de l’année 2014, les individus incarcérés qui bénéficient de la mesure de clémence sortent progressivement des prisons.

14/01/2015

Kidôr'dine

Les fortes pluies des derniers jours ont de nouveau contribué à la montée des eaux dans la capitale et ses environs. Les quartiers situés au niveau des marais sont les principales victimes de la montée des eaux, ainsi que les quartiers dont les caniveaux et le système d’évacuation des eaux usées et des eaux de pluie ont été mal entretenus.

15/01/2015

Kidôr'dine

Sur la base du questionnaire remis par les chefs d’églises du FFKM à l’endroit des cinq présidents de Madagascar, on peut conclure que l’on va s’acheminer vers un nouvel accord politique dans le pays. Ce nouvel accord devrait déboucher sur un nouveau gouvernement d’union nationale et un nouveau Premier ministre de consensus. Ce qui n’est pas étonnant après le départ, plus ou moins précipité, du Premier ministre Roger Kolo.

16/01/2015

Kidôr'dine

On s’achemine vers la mise en place d’un nouveau gouvernement d’union nationale à la suite de la nomination d’un nouveau Premier ministre. L’espoir de tout un peuple repose en tous cas sur ces nouveaux dirigeants. Le chef du gouvernement est perçu comme un homme nouveau, car très peu de Malgaches connaissent son véritable parcours.

17/01/2015

Kidôr'dine

On s’achemine inexorablement vers une redistribution des cartes sur le plan politique. La donne pourrait changer radicalement, avec une nouvelle opposition et une nouvelle coalition au pouvoir. Quelque soit l’issue des différentes rencontres initiées par les chefs d’églises du FFKM, la mise en place du nouveau gouvernement divise la classe politique.

19/01/2015

Kidôr'dine

La fin de la semaine a été exceptionnellement dangereuse pour une frange importante de la population. Le passage du cyclone Chedza a compliqué la situation de nombreux Malgaches. Le bilan provisoire fait état d’une dizaine de morts et de plus de 50.000 sinistrés à travers tout le pays. Le chiffre 70.000 sinistrés a été même avancé à un certain temps.

20/01/2015

Kidôr'dine

On n’a jamais assez parlé de ces centaines de personnes tuées au moment de l’opération coup d’arrêt l’an passé. La gendarmerie a parlé de 573 morts durant l’opération, dont plus de 400 dahalo, une centaine de civils et une dizaine de membres des forces de sécurité. Mais, au final, ce sont tous des citoyens tués dans un contexte d’insécurité grandissante. Si la situation sécuritaire du pays s’est améliorée au cours des dernières années, on n’en serait pas venu à un nombre aussi impressionnant de morts.

21/01/2015

Kidôr'dine

Un bateau arraisonné. Un équipage arrêté. Ce n’est pas la première fois que cela arrive, dans le nord du pays. Les tentatives pour exporter illégalement des bois de rose se multiplient encore. Quelquefois, on entend parler de ce genre d’intervention. Mais quelquefois seulement. Tout le monde sait que, depuis 2009, des milliers de containers ont été exportés. Dans le monde entier, on en a déjà parlé. Tout le monde est également au courant que des trafiquants notoires sont en liberté totale depuis toujours.

22/01/2015

Kidôr'dine

Les deux chefs de l’Exécutif se sont rendus au chevet des sinistrés de la partie Sud-est de Madagascar. Hery Rajaonarimampianina et Jean Ravelonarivo devaient constater de visu les réalités vécues par la population après le passage de la tempête tropicale Chedza, d’autant que le nouveau chef du gouvernement lui-même est originaire de la région.

23/01/2015

Kidôr'dine

L’annonce d’une hausse de 7% du salaire des fonctionnaires a mis du baume au cœur de certains agents de l’Etat. Mais tout le monde n’est pas satisfait, en vérité. Pour ce mois de janvier, on commence à entendre des fonctionnaires se plaindre ici et là. Des syndicalistes ne cachent pas leur déception. Ce début d’année est, en effet, comme à l’accoutumé marqué par le manque d’argent au sein des foyers malgaches.

24/01/2015

Kidôr'dine

Alors que la capitale et certaines régions en basse altitude sont pratiquement inondées, certaines régions de la Grande Ile connaissent toujours la sécheresse. Un paradoxe mortel. C’est ainsi que dans certaines communes du district de Bekily, dans le Sud du pays, la famine est en train de tuer progressivement à petit feu un peu plus de 35.000 individus. La famine concerne notamment les communes de Vohimanga, Beraketa, Tanandava et Mitsinjo.

26/01/2015

Kidôr'dine

Avec la mise en place du nouveau gouvernement, conduit par le général Jean Ravelonarivo, la population attend avec impatience la capacité de la nouvelle équipe à susciter le véritable changement. Certes, la majorité des membres du nouveau gouvernement sont issus de l’équipe précédente. Il s’agissait d’une simple retouche, à vrai dire, puisque près de 20 ministres ont été déjà membres du précédent gouvernement.

27/01/2015

Kidôr'dine

Il fallait s’y attendre. Avec plus de revenants que de nouvelles têtes, le nouveau gouvernement malgache n’a pas suscité des enthousiasmes particuliers. Les réactions au niveau des simples citoyens, si l’on se réfère, par exemple, aux interventions téléphoniques des auditeurs sur quelques radios privées, sont plutôt négatives.

28/01/2015

Kidôr'dine

La passation entre les ministres sortants et les nouveaux venus a été effectuée assez rapidement pour la plupart des départements concernés. Le nouveau Premier ministre, lui, a réuni tous les membres du gouvernement pour une séance spéciale au palais de Mahazoarivo. Le but était de donner des consignes particulières aux ministres.

20/02/2015

Kidôr'dine

Quelques représentants du secteur privé malgache ont pu rencontrer le président de la République avant que celui-ci quitte le pays afin de participer à une réunion de l’Union Africaine à Addis-Abeba. Une rencontre entre les membres du secteur privé et un président malgache s’effectue assez fréquemment pour que les deux parties puissent s’entendre sur un certain nombre de points relatifs à la relance des activités économiques.

20/02/2015

Kidôr'dine

Les chefs d’Etat africains se réunissent à Addis-Abeba à l’occasion du 24e Sommet de l’Union Africaine en cette fin de semaine. La 24ème session ordinaire de la Conférence des Chefs d’État et de gouvernement se déroulent, en effet, les 30 et 31 janvier 2015 dans la capitale éthiopienne. La Grande île y est représentée par le président Hery Rajaonarimampianina.

20/02/2015

Kidôr'dine

Madagascar devra accueillir le prochain Sommet de la Francophonie, en 2016, après avoir raté le Sommet de 2010 pour raison de coup d’Etat, un an auparavant. Mais, avant cette échéance importante, la Grande Ile accueillera Michaëlle Jean, la nouvelle Secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie d’ici quelques semaines.

20/02/2015

Kidôr'dine

Le prix de l’eau commence à connaître une hausse inquiétante. Dans certains endroits, la population utilise les eaux stagnantes sur certains axes routiers. La sécheresse est en train de mettre en danger une bonne partie du Sud de la Grande Ile.

20/02/2015

Kidôr'dine

Les membres de l’Exécutif malgache n’ont pas eu beaucoup de chance. Cela fait un an que le président Hery Rajaonarimampianina est au pouvoir, cela fait un peu plus de deux semaines que le nouveau Premier ministre, Jean Ravelonarivo, est en place, et cela fait une semaine et quelques jours que le gouvernement a été formé. Mais on aperçoit que tous les problèmes possibles et imaginables mettent le pays et son peuple à genou.

21/02/2015

Kidôr'dine

Quelques régions sont menacées d’inondation actuellement à travers le pays, alors que les plaies laissées par la tempête tropicale Chedza sont toujours d’actualité. C’est un moment difficile qui nécessite la solidarité nationale. Tout un chacun doit être conscient de cette nécessité.Dans le même temps, quelques groupes de réflexion se penchent sur les meilleurs moyens de rendre la Grande Ile moins vulnérable aux intempéries. Car la vulnérabilité est réelle.

21/02/2015

Kidôr'dine

En attendant que le temps s’améliore un peu, probablement, à la fin de cette semaine. C’est une ambiance triste que les habitants du centre de Madagascar, et de certaines régions du pays, sont en train de vivre actuellement. La météo était de moins en moins clémente au cours des dernières semaines. Les conséquences visibles sont les flaques d’eau que l’on peut voir ici et là, étant donné que les rues sont dans un état pitoyable avec les nids de poule et les trous béants un peu partout.

21/02/2015

Kidôr'dine

A travers la journée de solidarité nationale de ce jour, les Malgaches sont appelés à faire preuve de générosité envers les compatriotes en détresse. Dans certaines localités, les sinistrés ont l’impression d’avoir été complètement oubliés par le reste de la planète. Personne n’est venu les rendre visite, alors qu’ils se trouvent sous les eaux depuis plusieurs jours. Personne n’a proposé de solutions urgentes non plus.

21/02/2015

Kidôr'dine

Six ans auparavant aucun des survivants et des meneurs de la marche mortelle sur le palais d’Ambohitsorohitra n’aurait imaginé la scène de samedi dernier. Les ex-partisans de la Révolution orange de 2009 sont désormais plus que jamais divisés. La politique politicienne a eu raison de leur solidarité initiale. Le 7 février 2009, ils étaient main dans la main pour braver les forces de sécurité à Ambohitsorohitra afin d’installer le Premier ministre désigné sur la place publique du 13 mai, quand les manifestants avaient décidé de mettre en place un gouvernement insurrectionnel.

21/02/2015

Kidôr'dine

Au cours des derniers temps, des anciens activistes et militaires qui ont beaucoup fait parler d’eux ont prôné solennellement la réconciliation nationale. Même si la démarche n’est pas vraiment la même, l’objectif des uns et des autres sont les mêmes. Hier, par exemple, le Conseil national de la réconciliation a accueilli des représentants des deux camps qui se sont affrontés en 2002. Le colonel Coutiti Assolant en faisait partie. Dans l’autre camp, des représentants des « zana-dambo », les anciens réservistes qui ont affronté les partisans de l’ancien président Didier Ratsiraka durant la crise postélectorale, ont également répondu présent au bureau du FFM.

21/02/2015

Kidôr'dine

Depuis les années 70, beaucoup s’attendaient à un véritable sursaut économique en Chine. Des penseurs et des idéologues s’attendaient déjà à ce que le pays le plus peuplé du monde atteigne, un jour, un niveau de développement qui devait sidérer le reste du monde. C’est pratiquement la situation depuis au moins une décennie. D’une manière générale, les Chinois s’y sont préparés de façon discrète.

22/02/2015

Kidôr'dine

Le pays traverse actuellement des moments difficiles. Tout va dans le contresens. C’est généralement le contraire de ce que les simples citoyens attendent qui se produit. Cela semble injuste. Mais c’est cette situation qui persiste. Si le pays était une montre, on a l’impression que ses aiguilles tournent à l’envers.

22/02/2015

Kidôr'dine

Le Premier ministre, Jean Ravelonarivo, a pu présenter finalement le programme du gouvernement devant les députés malgaches. La courte session parlementaire a été houleuse. Elle a été marquée par le refus des élus d’accomplir leur devoir. La raison a finalement triomphé mais le bras de fer n’est pas terminé.Après avoir priorisé leurs propres intérêts avant ceux de la nation, les députés malgaches ont commis une grave erreur.

22/02/2015

Kidôr'dine

Il est question actuellement de la création d’un tribunal spécial pour juger les trafiquants de bois de rose. A se demander si la Justice malgache, dans les conditions actuelles, n’est pas capable de poursuivre et de juger ces trafiquants dont les noms ont été, à maintes reprises, étalés au grand jour, à travers les médias ou dans des rapports officiels.

22/02/2015

Kidôr'dine

Quelques tronçons de rue dans la capitale ont été tant bien que mal réparés au cours des derniers jours. Certes il est moins pénible de rouler sur certains axes. Mais le travail est loin d’être terminé. Le plus gros reste à faire. Très récemment, le PDS d’Antananarivo, Ny Hasina Andriamanjato, s’est plaint de la lenteur du déblocage du fond destiné à la réparation des rues de la ville. A priori, seulement une infime partie de cet argent a été déjà obtenue par la Commune. C’est ce qui expliquerait la lenteur de la réhabilitation des rues de la capitale.

22/02/2015

Kidôr'dine

Une mission du Fonds monétaire international est arrivée à Madagascar. La délégation doit notamment avoir des échanges avec la partie malgache, concernant divers points relatifs à la situation macroéconomique de la Grande Ile. Les institutions de Bretton Woods envoient régulièrement des missions dans les pays avec lesquels elles coopèrent. Il s’agit souvent d’une mission de routine pour voir de près l’évolution de la situation.

22/02/2015

Kidôr'dine

Le phénomène d’insécurité continue de susciter l’inquiétude un peu partout à travers le pays. Un jeune indo-pakistanais a été de nouveau kidnappé hier à Toliara. Il est difficile de maîtriser la situation dans ce domaine particulier pour le moment. Aussitôt le Consul honoraire de la Corée du Sud libéré dans des conditions mystérieuses, et voilà qu’un autre karàna est pris dans le filet des kidnappeurs.

23/02/2015

Kidôr'dine

La grève d’avertissement, récemment menée par les transporteurs sur l’axe reliant Ambatondrazaka à Antananarivo, fait réfléchir. Cela veut tout simplement dire que les citoyens se mettent en grève pour obtenir un service de qualité de la part de l’Etat, en ce qui concerne plus particulièrement les routes. A propos de la route nationale 44, l’alerte a été donnée depuis fort longtemps.

23/02/2015

Kidôr'dine

Depuis des décennies, il a été dit que la Grande Ile est capable de nourrir toute l’Afrique. Elle est ainsi naturellement à même de devenir, grâce à ses potentiels, le grenier de toutes les îles de la région Océan Indien. Mais la capacité de production de Madagascar n’a jamais état exploitée à fond. C’est une conférence avec les bailleurs de fond qui permet de relancer le débat. Mais on risque de rester au niveau du débat pour les années à venir, tant que c’est l’initiative des actions qui manque. Ce qui a été le cas depuis longtemps.

23/02/2015

Kidôr'dine

On en a fait un grand cas au cours des derniers jours de la décision des deux anciens présidents, Albert Zafy et Andry Rajoelina, de quitter le processus de réconciliation nationale du FFKM. Beaucoup étaient persuadés depuis longtemps qu’il était impossible de réconcilier, de façon sincère, les quatre anciens présidents et l’actuel président de la République. Ce vrai-faux départ d’Andry Rajoelina et d’Albert Zafy n’est guère étonnant. On connaît les caprices et les fourberies des cinq concernés.

23/02/2015

Kidôr'dine

Le mécontentement et l’insatisfaction de la population à l’endroit des dirigeants actuels pourraient aller loin. Car jamais, la situation socioéconomique dans le pays n’a connu pareille dégradation en peu de temps. Un nouveau régime est installé. Un président de la République est élu depuis plus d’un an. On parle de reprise de la coopération avec les partenaires étrangers et les bailleurs de fonds traditionnels depuis un an, mais les conditions de vie continuent de se dégrader à vu d’œil.

24/02/2015

Kidôr'dine

Les différents corps professionnels ayant été cités dans les récents rapports sur la corruption à Madagascar ont été réunis par le chef du gouvernement. C’est l’occasion d’un briefing et, surtout, d’un rappel à l’ordre. Reste à savoir si, sur le terrain, les consignes seront transformées en actes. Depuis le temps que l’on parle de bonne gouvernance et de lutte contre la corruption dans le pays, beaucoup d’eau aura coulé sous le pont, mais, dans les réalités quotidiennes, il n’y avait pas d’évolution positive palpable.

25/02/2015

Kidôr'dine

Madagascar figure parmi les pays les plus pauvres du monde, mais, paradoxalement, il fait aussi partie des pays les moins endettés du monde. En tout cas, si on compare le montant de la dette publique malgache par rapport à celui des pays développés, il est plutôt minime. Mais les chiffres sont trompeurs. La Grande Ile a déjà tout le mal du monde pour rembourser progressivement ses 4 milliards de dollars qu’elle doit aux partenaires bilatéraux et aux bailleurs de fonds multilatéraux.

26/02/2015

Kidôr'dine

La bataille qui vient d’être lancée risque d’être « violente » et entraînera des dégâts importants. Le ministère des Finances et du Budget, à travers le Trésor public notamment, a été le département censé être, depuis longtemps, en charge de la gestion des participations de l’Etat au niveau des sociétés qui comptent sa participation financière. Mais le ministère en charge de la gestion des projets présidentiels et en charge de l’Equipement et de l’aménagement du territoire a émis l’idée de gérer ces portefeuilles.

27/02/2015

Kidôr'dine

Un communiqué du ministère du Transport invite tout un chacun à recourir autant que possible au transport en commun. Tous les habitants de la capitale vivent quotidiennement les affres des embouteillages et des rues en piteux état. L’initiative du ministère du transport semble louable. Car le recours aux véhicules personnels contribue à l’encombrement de la circulation dans le centre de la capitale et dans les périphéries d’Antananarivo. En cette période où les travaux de réhabilitation de certains axes routiers avaient tant bien que mal démarré, on ne peut qu’applaudir.

28/02/2015

Kidôr'dine

Les événements sociopolitiques des derniers jours devraient interpeller les dirigeants du pays. Depuis deux jours, le niveau de l’eau a connu une hausse dangereuse dans de nombreuses localités du centre de la Grande Ile. C’est un fait inquiétant, et plus particulièrement alarmant pour cette saison des pluies.

02/03/2015

Kidôr'dine

Le principal devoir de tous les dirigeants d’un pays consiste à promouvoir son développement socioéconomique et à booster le véritable progrès au bénéfice de la majorité de la population. L’économie du pays doit ainsi être en bien meilleur état si tous les dirigeants successifs de la Grande Ile avaient accompli leur véritable mission. Mais ce fut loin d’être le cas. Chacun avait sa propre ambition personnelle et tous ont d’abord priorisé leurs intérêts propres avant ceux de la nation et de la population.

03/03/2015

Kidôr'dine

On n’en finit plus avec les vindictes populaires depuis quelques temps. La ville de Mananara a été de nouveau secouée par des scènes macabres. C’est le retour de la barbarie. Mais, face à la colère, les autorités ne peuvent plus agir, car elles étaient incapables depuis longtemps de restaurer la véritable sécurité pour tous. Des individus suspectés d’actes de banditisme ont été tués par une foule en furie et brûlés sur la place publique.

04/03/2015

Kidôr'dine

C’est un exercice périlleux pour les dirigeants politiques du pays de procéder à une déclaration de leur patrimoine. Le mot a été bien choisi, mais plus prosaïquement il s’agit d’une déclaration de leurs biens ou de leur richesse. On ne peut que se poser des questions sur la réticence des parlementaires et des membres du gouvernement à procéder à cette démarche.

05/03/2015

Kidôr'dine

Les problèmes relatifs à l’inondation qui sévit actuellement seront certainement évoqués à l’occasion des élections communales dans la Grande Ile, au mois de juillet prochain. Il serait intéressant d’entendre le point de vue de chaque candidat à la mairie de la capitale, Antananarivo, sur le sujet. Il faut se rendre à l’évidence que, depuis la dernière plus grave inondation que la ville a connue, en 1959, aucun maire ou PDS de la capitale n’a souhaité affronter ce problème, de manière responsable.

06/03/2015

Kidôr'dine

Diverses entités remettent en question le processus de réconciliation nationale remis en selle par les chefs d’églises du FFKM, depuis quelques temps. Il est facile de critiquer des hommes qui agissent. En politique, il faut noter, en outre, qu’il y a rarement eu des initiatives qui ont suscité la véritable unanimité dans le pays. Les critiques et les reproches à l’égard de l’initiative du FFKM ne constituent pas ainsi une surprise.

07/03/2015

Kidôr'dine

Sur le continent africain, le Nigeria s’est récemment hissé au rang de première puissance économique. Le pays de Goodluck Jonathan a eu, comme son président, de la chance. Il a détrôné l’Afrique du Sud, avec un PIB colossal de 510 milliards de dollars contre un peu plus de 380 milliards de dollars pour le pays « arc en ciel ».

09/03/2015

Kidôr'dine

Une opération menée par les forces de sécurité dans les environs de Betroka, au Sud du pays, a permis récemment d’arrêter un peu plus de 200 dahalo. Le calme n’est pas réellement à l’ordre du jour sur cette partie de la Grande Ile. Dans le même temps, neuf dahalo ont été abattus lors de l’opération.

10/03/2015

Kidôr'dine

Les Malgaches sont réputés patients et persévérants. Tout au long de la crise politique ayant engendré une crise socioéconomique dans le pays, ils ont encore une fois démontré cette patience légendaire. Malgré les difficultés que la population devait endurer durant la période de la Transition, il n’y a pas vraiment eu de fronde généralisée, faute de leader charismatique dans le camp de l’opposition à l’époque. Ainsi, le nombre des pauvres, sans cesse en augmentation, n’a pas pu émouvoir la majorité des Malgaches devenus de plus en plus passifs. La Banque Mondiale a évoqué le chiffre de 4 millions de nouveaux pauvres en raison de la crise, mais il n’y a pas eu de réaction vigoureuse.

11/03/2015

Kidôr'dine

Le vent de contestation souffle sur le pays. Cela coïncide avec la saison cyclonique. C’est au tour des enseignants chercheurs d’entrer dans la danse depuis hier. Les revendications sont pratiquement les mêmes quand le SECES évoque le retard du paiement des « heures complémentaires ». Mais il est question aussi de la suspension du système du « maintien en activité ».

12/03/2015

Kidôr'dine

Ainsi va le monde. Madagascar a perdu des milliers de kilomètres de routes depuis quelques décennies, car certaines se sont détériorées tandis que d’autres devenaient tout simplement impraticables après plusieurs années de dégradation constante. C’est la honte. Actuellement, la dégradation se poursuit. Alors que la Grande Ile a de moins en moins de routes praticables, les pays émergents d’Afrique évoluent incroyablement dans ce domaine. Le Kenya, par exemple, a prévu de construire 10.000 kilomètres de routes dans les cinq prochaines années, dont 20% sont des autoroutes.

13/03/2015

Kidôr'dine

Il fallait s’y attendre. Le limogeage sur fond de rancune du Directeur général du Trésor public constitue un nouveau tournant dans la vie politique du pays. C’est curieux que le remplacement d’un premier responsable du Trésor public devienne un événement politique d’envergure internationale. Mais c’est pourtant la situation quand on constate les diverses réactions ici et là. Dans un message sur le réseau social Twitter, l’ambassadeur de France à Madagascar, François Goldblatt a écrit :

14/03/2015

Kidôr'dine

La passation entre le nouveau Directeur général du Trésor, Jean Pierre Feno, et le sortant, Orlando Robimanana, s’est déroulée dans une ambiance cacophonique. La passation a été effectuée finalement. Mais on ne peut guère affirmer qu’elle s’est accomplie sans encombre. Au contraire. L’ancien Directeur général a passé la main à son successeur. C’est une victoire pour les dirigeants Malgaches. On peut toutefois parler d’une victoire inachevée puisque la passation a été obtenue à la suite d’un recours nécessaire à la force.

16/03/2015

Kidôr'dine

L’alerte aux inondations pour la plaine d’Antananarivo a été finalement levée. Après quelques jours sans pluies torrentielles, le niveau de l’eau a déjà baissé à certains endroits. Mais de nombreux foyers sont, malgré tout, sinistrés. Car à beaucoup d’endroits, l’inondation est toujours une réalité. C’est l’alerte qui a été levée mais la menace est encore réelle pour de nombreux quartiers.

17/03/2015

Kidôr'dine

Les récents messages et propos de l’ambassadeur de France à Madagascar, François Goldblatt, à la suite du limogeage de l’ancien Directeur général du Trésor public a suscité des réactions diverses. Les dirigeants malgaches ont très vite levé le bouclier de la souveraineté nationale. François Goldblatt a été invité à respecter cette souveraineté nationale.

18/03/2015

Kidôr'dine

Toutes proportions gardées, les réalités actuelles ont des étranges similitudes à celles vécues vers la fin du régime Marc Ravalomanana. Il y a des raisons de s’inquiéter, à vrai dire. Mais les tenants du pouvoir espèrent vivement qu’il s’agisse de simples coïncidences. De plus en plus d’observateurs ont noté cette ambiance qui ressemble à celle d’une fin de règne. Mais les leaders du parti au pouvoir ne songent pas un seul instant à abandonner la partie.

19/03/2015

Kidôr'dine

Depuis des mois, le départ de certains membres du gouvernement a été réclamé par diverses entités politiques du pays. Depuis la mise en place du nouveau gouvernement, et à la suite de la reconduction de la plupart des anciens ministres, la même revendication a été formulée. Mais on n’a jamais voulu rien savoir au sommet de l’Etat.

21/03/2015

Kidôr'dine

Madagascar s’apprête, tant bien que mal, à accueillir le Sommet de la Francophonie en 2016. Le pays devait déjà accueillir ce sommet en 2010 mais la Grande Ile a été suspendue de l’organisation à la suite du coup d’Etat de 2009. Les Malgaches ont un lien historique avec la France. C’est bien la France qui accueille ainsi le plus grand nombre de Malgaches résidants à l’étranger. Et c’est Madagascar qui accueille aussi la plus importante communauté française en dehors de l’Hexagone.

23/03/2015

Kidôr'dine

Madagascar est bel et bien ce pays où, d’après les institutions de Bretton Woods, 92% de la population vivent en dessous du seuil de pauvreté, car ne disposant même pas de 2 dollars par jour pour leurs besoins vitaux quotidiens. Rien n’a été fait par les dirigeants successifs du pays afin de changer au plus vite cette situation. Le taux de pauvreté à Madagascar n’a ainsi que rarement baissé en dessous de 70%. Il est inutile désormais pour le pays d’évoquer les fameux objectifs du millénaire pour le développement. Il y a une dizaine d’année, ce fut un beau passe-temps pour les dirigeants malgaches de ressasser ces objectifs.

24/03/2015

Kidôr'dine

Il ne faut pas s’en étonner. Partout dans le monde, en tout temps, les difficultés socioéconomiques débouchent sur une réaction sociale. Depuis des années, et plus particulièrement au cours des derniers mois, les Malgaches avaient l’impression d’avoir été abandonnés. Personne ne se souciait de leurs préoccupations quotidiennes.

25/03/2015

Kidôr'dine

D’aucuns ont remarqué au cours des dernières semaines une certaine recrudescence du phénomène d’insécurité à travers le pays, après quelques temps d’accalmie. Les dahalo ont repris leur méfait à plusieurs endroits de la Grande Ile. A Beraketa, la foule était à deux doigts de s’adonner, une nouvelle fois, à la justice populaire sur des présumés auteurs de vols de bovidés et d’assassinats. Les gens souhaitent se venger quand des simples citoyens se font massacrer par des malfaiteurs.

26/03/2015

Kidôr'dine

C’est une nouvelle catastrophe qui est survenue dans la localité de Mananjary, au sud-est du pays, au cours des derniers temps, avec du sang versé et des nouveaux morts. La pagaille a gagné du terrain. C’est un foyer de tension de plus que les autorités doivent gérer. Surtout parce qu’il y a eu des morts en raison de la violence. Etant donné que cette émeute est survenue à la suite d’une bavure de la gendarmerie, les autorités locales et l’Etat central ont un grand rôle à jouer pour faire régner le calme.

27/03/2015

Kidôr'dine

Les autorités nationales étaient au cours des derniers temps appelées fréquemment à jouer le rôle des sapeurs pompiers dans des mouvements de foule incendiaire que l’on aurait pu éviter facilement. Il aurait suffi qu’un gendarme se comporte convenablement et on aurait évité une émeute provoquant la mort inutile de concitoyens à Mananjary.

28/03/2015

Kidôr'dine

Les autorités ont finalement choisi d’interdire la manifestation programmée par le chef du parti Master. La liberté de réunion, la liberté d’expression et la liberté d’opinion, jusqu’ici, dans ce pays, ne seraient qu’un leurre. Les constitutionalistes malgaches ont peut-être prévu quelque chose que la conscience des oligarques ne peut pas encore admettre. L’article 10 de la Loi fondamentale est pourtant claire :

30/03/2015

Kidôr'dine

Les événements du week-end ont, une nouvelle fois, prouvé que la situation politique dans le pays connaît l’enlisement. On assiste à des faits plutôt récurrents, à chaque fois que le pays se trouve dans une impasse. L’interpellation du leader du parti Masters, samedi dernier, rappelle l’arrestation de plusieurs personnalités politiques au cours des derniers temps.

31/03/2015

Kidôr'dine

Le régime Rajaonarimampianina montre de nouveau ses griffes, après quelques temps d’accalmie dans sa relation avec la presse nationale. On se souvient encore de l’emprisonnement de deux journalistes l’an passé. Un emprisonnement condamné par la majorité des journalistes et, même, par une frange importante de la Communauté Internationale.

01/04/2015

Kidôr'dine

On ne sait plus du tout où voudrait en venir l’actuel régime quand on constate ses actions. Tout ce qui a été promis reste pour le moment lettre morte. On démarre un projet mais on arrive rarement à tout mettre en œuvre. La population est à bout actuellement. Elle a l’impression de vivre continuellement le mythe de Sisyphe. On commence un projet, et au bout d’un certain temps on est contraint de recommencer à zéro. Et ainsi de suite.

02/04/2015

Kidôr'dine

Il fallait absolument que le gouvernement réagisse. La coupure d’électricité généralisée, hier, à Antananarivo a suscité des réactions en tout genre. Certains en étaient venus à parler de délestage politique. La situation était inquiétante, car la panne est survenue à un moment où la tension politique est montée d’un cran.

03/04/2015

Kidôr'dine

Quelques agents de sécurité de la Jirama de Toamasina ont été récemment incarcérés pour un prétendu vol de carburants au sein de la société nationale d’eau et d’électricité. On parle d’une centaine de litres de gasoil. Huit hommes qui ont volé une centaine de litres de gasoil perçoivent normalement à peu près 60.000 Ariary après la vente du « butin ». S’il s’agit d’individus en difficulté financière, on peut affirmer que 60.000 Ariary, ce n’est pas rien. Mais quand on compare cette somme à la perte financière enregistrée par la Jirama chaque année, on peut affirmer sans hésitation qu’il s’agit d’une somme minable.

04/04/2015

Kidôr'dine

Les opérateurs miniers qui se considèrent dans la catégorie des petits sont montés au créneau pour dénoncer la façon dont le gouvernement les traite dans le cadre de la confection de la nouvelle loi minière. Beacoup d’entre eux se sentent actuellement frustrés et délaissés, à tort ou à raison. Le secteur minier serait en danger. Ces opérateurs réclament davantage de considération par rapport aux autres parties prenantes du secteur qui sont, à leurs yeux, trop influents et trop loin de la réalité.

07/04/2015

Kidôr'dine

Les Malgaches ont pu passer les festivités pascales dans la quiétude. C’est la même ambiance un peu partout, hier, et avant-hier. La fête a pris le dessus. Dimanche, les temples et les églises étaient tous archicombles. La célébration de la résurrection du Christ revête une importance particulière pour les Chrétiens du monde dont ceux de la Grande Ile. Hier, lundi de pâques, des milliers de familles se sont rués vers les périphéries de la capitale. Et les embouteillages étaient, comme à l’accoutumée, au rendez-vous.

08/04/2015

Kidôr'dine

Il y a beaucoup d’insatisfaction à différents niveaux et dans différents domaines de la société actuellement. La célébration des festivités pascales n’aura été qu’une parenthèse. Le retour à la routine est presque normal et, quelquefois décevant, à bien des égards. Dès hier, une journée après le long week-end, on commençait à parler des difficultés vécues au sein de la société. Il est normal aussi que la vie politique, sous tous ses aspects, reprenne dès cette semaine.

09/04/2015

Kidôr'dine

Chacun semble vouloir tâter le terrain. Les candidats potentiels aux élections communales et municipales se préparent. Pour ce qui est de la capitale, ce sont des mandataires qui ont été envoyés par les futurs candidats pour s’enquérir des renseignements utiles à leur dépôt de dossier de candidature. C’est la discrétion qui prévaut pour le moment.

10/04/2015

Kidôr'dine

Les préparatifs des élections communales et municipales du 31 juillet sont déjà vivement critiqués actuellement. On attend l’évolution des organisations, mais, en tous cas, dès l’ouverture du dépôt de candidature, les critiques pleuvaient d’un peu partout. Des acteurs politiques se sont plaints d’abord du retard de la publication de la liste définitive des communes à travers le pays. Leur nombre est finalement fixé à 1693, mais les formations politiques venaient à peine de l’apprendre.

11/04/2015

Kidôr'dine

La plupart des acteurs politiques malgaches s’inquiètent actuellement de la tournure des événements dans le pays sans vraiment vouloir l’affirmer publiquement. Malgré leur posture habituelle et malgré leurs joues enflées, certains leaders du parti au pouvoir sont conscients de la fragilité de leur situation. L’échec de la gouvernance HVM peut, en effet, conduire le régime vers une catastrophe politique. C’est un danger qui guette régulièrement tout parti au pouvoir qui se croit intouchable et immuable.

13/04/2015

Kidôr'dine

La Grande Ile fait partie des pays où le paludisme continue de régner en maître depuis des siècles. Certes, le taux de prévalence du paludisme a diminué au cours des dernières années à Madagascar, passant de 9% à 1% en dix ans environ. Mais le pays a du mal à vaincre définitivement la maladie. Le paludisme constitue ainsi l’une des principales causes de décès notamment chez les enfants de moins de cinq ans.

14/04/2015

Kidôr'dine

Le phénomène dahalo reprend de plus belle dans certaines localités du Sud du pays. Les forces de sécurité sont appelées à mener des opérations dans quelques zones rouges non encore concernées, auparavant, par l’opération Tandroka. Dans les environs de Betroka, localisé au sein de la région Anosy, ce sont des malfrats violents, s’adonnant à tous les vices, qui tentent de faire la loi. Ils volent et procèdent souvent à des prises d’otage, afin d’éviter la confrontation avec les forces de sécurité.

15/04/2015

Kidôr'dine

Afin d’éviter le mécontentement populaire, la Jirama a trouvé les moyens de mettre un terme, du moins temporairement, au délestage dans la capitale. Les autorités ont pris conscience du danger quand c’est l’électricité qui est concernée. D’une manière générale, les délestages tournants ont pu être évités. Mais cela n’empêche pas les coupures momentanées, rarement expliquées, de l’électricité dans certains quartiers d’Antananarivo.

16/04/2015

Kidôr'dine

C’est le burlesque qui est en train de prendre le dessus depuis quelques jours dans le microcosme politique malgache. On va sans doute y mettre le bémol, un jour, quand tout le monde décide de rentrer dans les rangs. Les citoyens espèrent que la décision sera prise avant qu’il ne soit trop tard. Le pays peut encore éviter une nouvelle escalade. Mais pour le moment, c’est la pagaille. On a l’impression qu’aucun des acteurs politiques ne se trouve à sa vraie place.

17/04/2015

Kidôr'dine

Les élections communales se tiendront le 31 juillet prochain sur l’ensemble du territoire malgache. Il n’est en aucun cas question de report au niveau de la CENIT. La Feuille de route de sorte de crise, signée en septembre 2011, a d’ailleurs prévu depuis longtemps la tenue des élections communales. D’autant que le mandat des maires et des conseilles municipaux a expiré en fin 2011. Pourtant, le financement des élections n’est pas entièrement bouclé, à un peu plus de trois mois de l’échéance.

18/04/2015

Kidôr'dine

Certains politiciens haussent le ton sur le frais de 200.000 Ariary par entité que le FFKM avait demandé aux participants aux assises nationales sur la réconciliation à partir du 28 avril prochain. La réunion durera cinq jours, mais certains souhaitent ne contribuer en aucune manière dans l’organisation technique et logistique. Il y a une catégorie de gens habitués à être servis gratuitement. Beaucoup de participants éventuels à la rencontre initiée par le Conseil œcuménique des églises chrétiennes souhaitent ainsi ne rien payer.

20/04/2015

Kidôr'dine

De passage dans la partie Sud de Madagascar, le président malgache a promis la réhabilitation de la RN 12, reliant Fort-Dauphin à Vangaindrano, sur la partie sud-est du pays. Hery Rajaonarimampianina a également promis la réhabilitation de la RN 13 qui relie Fort-Dauphin à Ambovombe, dans la région Androy. Des chantiers de plus. La population locale n’attendait que cela depuis plusieurs décennies.

21/04/2015

Kidôr'dine

Des centaines de milliers d’emplois ont été perdus à l’occasion des deux récentes politiques ayant engendré une crise socioéconomique dans le pays. Le nombre des victimes de la crise qui a démarré en 2009 se compte par centaines de milliers. Ce fut aussi le cas en 2002. Mais on aurait tendance à limiter actuellement le nombre de ces victimes aux centaines d’acteurs politiques et d’hommes d’affaires ayant perdu leur trône et leurs capitaux dans les émeutes de 2009 et de 2002.

22/04/2015

Kidôr'dine

Le Sommet Afrique-Asie de Bandung peut constituer une opportunité pour des pays en difficulté socioéconomique comme Madagascar. Une délégation malgache conduite par le président de la République est sur place. Mais il y a quelques conditions pour que le pays puisse en tirer un profit. Sans une volonté d’y trouver les meilleures niches au bénéfice de la Grande Ile, la participation à ce genre de rencontre sera vaine.

23/04/2015

Kidôr'dine

A une journée de la fin de l’inscription pour les assises sur la réconciliation nationale, le FFKM, initiateur de la démarche est de plus en plus critiqué. Les moindres initiatives font souvent l’objet d’une attaque en règle. Pour le moment, comme ils l’ont déjà fait comprendre, les meneurs du Conseil œcuménique des églises chrétiennes restent sur le cap. Les chefs d’églises restent de marbre. Ils souhaitent aller au bout de la démarche relancée en 2012.

24/04/2015

Kidôr'dine

Les dirigeants malgaches n’ont jamais connu véritablement les conditions de vie de la majorité de la population. Depuis toujours, les principaux hommes forts du pays ont mené un train de vie que la plupart de leurs concitoyens n’auraient même pas pu imaginer. Il fallait toujours se serrer la ceinture. Mais ce mot d’ordre n’a jamais été valable pour tout le monde.

25/04/2015

Kidôr'dine

Mine de rien, le combat a démarré dans les coulisses concernant les élections communales du 31 juillet prochain. Les autorités tiennent à ce que les élections soient organisées à cette date. Le mandat des maires en poste actuellement dans les quelque 1500 communes de Madagascar ayant expiré en fin 2011. A vrai dire, les maires ont eu un cadeau d’un mandat entier, sans passer par les urnes, en raison de la crise politique dans le pays. Comme le dit un proverbe chinois, « il y a toujours une opportunité dans une crise », du moins pour certains.

27/04/2015

Kidôr'dine

Depuis quelques temps, des individus apparemment manipulés et payés s’évertuent à vandaliser des infrastructures publiques dans la capitale. Trois hommes ont été ainsi arrêtés par la police. Ils sont soupçonnés d’avoir détruit des installations destinées à des plantations de fleurs et d’arbustes sur l’Avenue de l’Indépendance à Analakely. En tous cas, les installations ont été complètement démolies.

28/04/2015

Kidôr'dine

Le processus de réconciliation nationale conduit par le FFKM suscite diverses passions. Les assises nationales sous l’égide des chefs d’églises démarrent ce jour au Centre de Conférence internationale d’Ivato. Ils seront environ 2000 à discuter de la démarche à suivre pour garantir la réconciliation nationale. Mais tous les acteurs politiques et tous les acteurs de la société civile ne sont pas d’accord sur l’approche.

29/04/2015

Kidôr'dine

Depuis hier, ils sont un peu moins de 2000 personnes à se concerter depuis hier pour ouvrir la voie à une réconciliation nationale dans le pays. Parmi eux le président actuel du pays, Hery Rajaonarimampianina, et deux anciens présidents, Didier Ratsiraka et Marc Ravalomanana. Ils figurent parmi les quelques milliers de participants à la rencontre. Jusqu’au dernier moment, le FFKM a lancé un appel à tous les acteurs politiques.

30/04/2015

Kidôr'dine

Les résultats de l’enquête Afrobaromètre sur la situation économique de Madagascar semblent plutôt inquiétants. Sans vouloir être pessimiste, force est toutefois de reconnaître que les Malgaches en général sont de plus en plus sceptiques quant à l’évolution de la situation économique dans le pays. D’après les résultats de l’enquête, 75% de la population sont persuadés que l’économie de Madagascar va plutôt de mal en pis.

02/05/2015

Kidôr'dine

La célébration de la fête du Travail à Madagascar a été marquée par une manifestation au gymnase de Mahamasina, et axée sur la question de l’esclavagisme moderne et de la prévoyance sociale. Les thèmes choisis par les syndicats reflétaient les préoccupations de tout un chacun depuis quelques temps.

05/05/2015

Kidôr'dine

La célébration de la journée mondiale de la liberté de la presse du 3 mai a retenu l’attention des professionnels des médias, d’une façon ou d’une autre. Mais elle a été plutôt occultée par le principal événement de la fin de la semaine, à savoir la résolution des assises nationales sur la réconciliation nationale à Ivato.

05/05/2015

Kidôr'dine

Très bientôt, les quelques tonnes de bois de rose exportées illégalement et interceptées à l’île Maurice seront rapatriées vers Madagascar. Les autorités mauriciennes ont promis ce rapatriement, à la suite d’intenses négociations avec la partie malgache. Quelques tonnes de bois de rose seront ainsi rapatriées, après l’exportation illicite de plusieurs milliers de containers au cours des dernières années. On a l’impression que cela ne va pas s’arrêter dans les prochains mois.

06/05/2015

Kidôr'dine

Les chefs d’églises ne s’attendaient sans doute pas à ce que les résolutions prises lors des assises concernant la réconciliation nationale provoquent autant de discussions. Pour le moment, tout reste au stade d’un débat plutôt houleux, à différents niveaux. Il y a eu, quelque part, de la manipulation. Mais cela ne veut pas forcément dire que les résolutions soient inacceptables pour le pays.

07/05/2015

Kidôr'dine

Du jamais vu. C’est le summum de l’ineptie. Pour la première fois de son histoire électorale, Madagascar va connaître la mesure la plus ambiguë dont l’objectif final non avoué est indéniablement de favoriser le parti au pouvoir. Le décret 2015-630 du 7 avril 2015 modifiant l’article 43 du décret 2015-617 du 1er avril 2015 suscite actuellement la polémique. Il est question en effet d’interdiction de recourir à des photos et d’utiliser des noms et des prénoms sur le bulletin unique à l’occasion des prochaines élections communales.

08/05/2015

Kidôr'dine

Les nuages commencent sans doute à se dissiper. Il n’y a peut-être pas lieu de céder à la panique. Du moins pour ceux qui sont actuellement dans la sphère du pouvoir. On a beaucoup parlé, au cours des derniers temps, de la dissolution éventuelle de l’Assemblée Nationale qui serait appelée à céder la place à une Assemblée constituante.

09/05/2015

Kidôr'dine

L’Etat se sentirait de nouveau menacé. Au cours des derniers jours, la sécurité au niveau de la radio nationale et de la télévision nationale avaient été subitement renforcée. Des hommes en treillis et armés montent la garde du côté de l’entrée de l’immeuble abritant la RNM et la TVM à Anosy.

11/05/2015

Kidôr'dine

Pendant longtemps encore, si aucune mesure innovante n’est prise le plus rapidement possible, il est vain d’espérer un véritable redressement socioéconomique du pays. Avec des millions de nouveaux pauvres et des centaines de milliers d’emplois perdus au cours des dernières années, il ne sera pas facile de remonter la pente. Malgré tout, l’espoir n’est pas perdu.

12/05/2015

Kidôr'dine

Très peu de candidats se sont manifestés pour le moment aux élections communales malgré la prolongation du dépôt de dossier de candidature décidée par les autorités. Il ne reste plus que trois jours ouvrables pour le dépôt des dossiers. Pourtant, on ne se bouscule toujours pas au portillon. Tout va mal pour le moment. Certaines formations politiques envisagent même le boycott. On a tout simplement l’impression que les élections communales qui devraient se tenir, coûte que coûte, le 31 juillet prochain, commencent à désintéresser la classe politique.

13/05/2015

Kidôr'dine

C’est une preuve de la détérioration progressive de la mentalité des citoyens. La violence semble de plus en plus récurrente actuellement à divers endroits du pays. Une jeune fille qui reçoit cinq coups de poignards, a priori pour une histoire de vol de moto, c’est écœurant. Les enquêtes sont en cours. Mais une chose est sûre : c’est le fruit d’une agressivité animalière. Pourquoi en arriver à cette violence inouïe ? En ce qui concerne ce cas précis, on en saura sans doute davantage dans les prochains jours, à mesure que les investigations de la police avancent.

15/05/2015

Kidôr'dine

Des employés de la compagnie aérienne nationale ont demandé le départ de hauts responsables qu’ils jugent à l’origine des difficultés actuelles d’Air Madagascar. Mais très vite, les principaux concernés avaient réagi. C’est, tout simplement, la réponse du berger à la bergère. Ni le ministre du Transport, ni le Directeur général de la compagnie, ni le président du Conseil d’administration ne pensent nécessaire de déposer leur démission.

16/05/2015

Kidôr'dine

La course est lancée officiellement. A quelques mois du début de la campagne électorale pour les communales, c’est déjà le branle-bas de combat dans les états-majors politiques. Pour la capitale, cela risque de devenir, au final, une affaire de femmes. Avec autant de candidature féminine, le paysage politique est en train de changer dans le pays. La gent féminine est en train de prendre le dessus, comme au temps de la royauté. Toutefois, personne n’est à l’abri d’une bonne ou mauvaise surprise. Dans les prochains mois, la bataille électorale sera rude.

18/05/2015

Kidôr'dine

Les regards seront focalisés, ce jour, vers Nanisàna, où l’Organe de vérification, de l’enregistrement et de contrôle des candidatures (OVEC) devra publier la liste définitive des candidats aux élections communales pour la capitale. Dans tout Madagascar, la liste des candidats sera connue pratiquement au même moment. Les élections communales vont avoir lieu le 31 juillet. Le processus est allé assez loin pour que l’on puisse revenir en arrière. La précampagne bat déjà son plein.

19/05/2015

Kidôr'dine

On attend quelque part avec impatience le rapport d’activités du gouvernement, qui sera effectué par le Premier ministre, Jean Ravelonarivo, devant les députés de Madagascar. Ce rapport d’activité sera l’occasion pour les opposants de facto au régime de vilipender l’Exécutif. Les députés issus du MAPAR, plus précisément ceux qui sont restés fidèles à l’ancien président de la Transition, attendent le chef du gouvernement de pied ferme.

20/05/2015

Kidôr'dine

Il est étonnant de constater, au cours des derniers temps, l’évolution du comportement d’une frange de la population. A Sambava, quatre élèves ont violé leur enseignante après l’avoir droguée par la force. C’est un acte auquel certains élèves malgaches d’une certaine époque n’auraient sans doute jamais pensé. Mais des jeunes de 14 à 16 ans ont perpétré. L’enseignante a tout naturellement porté plainte. Les quatre élèves devaient être arrêtés. Ils ont reconnu leur méfait. La victime a exigé un dédommagement.

21/05/2015

Kidôr'dine

Du moins pour les principales grandes villes de Madagascar, les prochaines élections communales vont constituer un test important pour les formations politiques du pays. Tous les partis politiques les plus influents sont représentés, d’une façon ou d’une autre, dans les chefs-lieux de région d’après les premières informations concernant la liste provisoire des candidatures validées.

22/05/2015

Kidôr'dine

On en parle depuis plusieurs années. Mais aucun régime n’est parvenu à lutter contre les fonctionnaires fantômes dans la Grande Ile. C’est un fait plutôt étonnant. Car plusieurs ministres se sont succédé à la tête du ministère concerné, mais depuis tout ce temps, aucun n’est parvenu à mettre un terme au fléau.

23/05/2015

Kidôr'dine

La période de précampagne bat déjà son plein. Chacun a son style. Mais tout le monde veut être efficace, autant que faire se peut. La journée d’hier à été plutôt mouvementée. Le président de la République a procédé à une série de démarrage de projets de développement. Il tenait à occuper le terrain. Le lancement des travaux d’extension d’une portion de route à Ankadimbahoaka été l’occasion d’un bain de foule pour Hery Rajaonarimampianina.

26/05/2015

Kidôr'dine

La récente visite du président de la République au camp militaire du CAPSAT n’était pas passée inaperçu. Le choix du camp n’était pas non plus fortuit. Durant la crise de 2009, ce fut le camp des premiers mutins qui s’opposaient au régime de l’époque. C’est là que des militaires qui se sont rangés du côté des manifestants de la place du 13 mai ont préparé le coup fatal pour faire tomber, au bout de deux mois de crise politique, Marc Ravalomanana. Jusqu’à présent, le camp CAPSAT est resté synonyme de mutinerie, même si les chefs militaires ont tenté de faire oublier cette courte parenthèse de l’histoire.

27/05/2015

Kidôr'dine

Des observateurs semblent ahuris en apprenant la nécessité d’exhumer le corps de l’ancien président burkinabé, Thomas Sankara. Lequel avait été tué lors d’un coup d’Etat sanglant, le 15 octobre 1987. Son successeur, Blaise Compaoré, a été pendant longtemps montré du doigt pour cet assassinat. Mais il n’y a pas eu de preuve irréfutable sur son implication directe dans la mort de Sankara. Beaucoup se sont limités à ressasser ses propos quand il a affirmé dans certaines coulisses : « c’était lui ou nous ».

28/05/2015

Kidôr'dine

Tout ce qui est en train de se passer actuellement n’est pas surprenant. Il fallait s’y attendre depuis longtemps. Le pays n’est pas sorti de la crise malgré les élections de fin 2013. C’est la réalité qu’il faut admettre aujourd’hui. Sinon, on n’en serait pas au point où la Grande Ile se trouve. C’est une pagaille sans précédent qui est en train de se dessiner actuellement. Il n’y avait que les dupes qui croyaient que la crise malgache allait connaître une issue positive au terme du processus électoral de 2013. Au contraire, tous les ingrédients étaient réunis pour une nouvelle crise.

29/05/2015

Kidôr'dine

La Communauté Internationale devait mettre de l’eau dans son vin. Au terme d’une réunion d’urgence des membres du Groupe international de Soutien à Madagascar, réunissant les chancelleries étrangères à Antananarivo, une déclaration laconique a été élaborée. Il ne s’agit en aucun cas de condamner ou de montrer du doigt qui que ce soit, mais plutôt d’appeler les acteurs politiques du pays à leur responsabilité.

30/05/2015

Kidôr'dine

Quelques semaines après les assises nationales sur la réconciliation, le pays connaît subitement une nouvelle pagaille politique. En clair, c’est le processus de réconciliation nationale qui est mis à l’épreuve. Pour le moment, la démarche entamée par les chefs d’églises du FFKM n’est pas totalement menacée. C’est un conflit politique majeur que le pays est en train de revivre désormais. Pour le moment, le FFKM se mure dans le silence. Une quelconque intervention doit être, en effet, mûrement réfléchie dans le contexte actuel.

01/06/2015

Kidôr'dine

Le pays entre inexorablement dans la crise. Il serait peut-être plus opportun de parler d’une « aggravation » de la crise politique puisqu’à dire vrai, celle qui a démarré en 2009 n’a jamais été entièrement résolue. Raison pour laquelle, il est pratiquement impossible actuellement d’éviter une nouvelle pagaille.

02/06/2015

Kidôr'dine

En attendant la conclusion de la Haute Cour Constitutionnelle malgache sur la requête de mise en accusation du président de la République, les citoyens assistent à un débat juridique sans fin. Les juges constitutionnels devront prendre une décision lourde de conséquence. Mais actuellement, tous les camps politiques font le maximum afin de convaincre le public du bien fondé de leur démarche. Tous les acteurs impliqués dans cette crise institutionnelle se donnent des pieds et des mains afin d’attirer l’attention des juges d’Ambohidahy.

03/06/2015

Kidôr'dine

Beaucoup de gens s’inquiètent actuellement. La crise institutionnelle qui est en train de frapper le pays de plein fouet risque d’aller loin. Tout le monde souhaite se défendre pour ne pas avoir à perdre un combat qui risque de durer. Hier, une équipe de la présidence de la République a déposé le mémoire de défense d’Hery Rajaonarimampianina auprès de la Haute Cour Constitutionnelle. Il avait un délai de quinze jours pour élaborer ce mémoire de défense. L’équipe du président de la République ne souhaitait sans doute pas attendre longtemps. Sa défense est maintenant assurée par des juristes de renom. Mais pas seulement des juristes. Les camps militaires sont consignés depuis quelques temps, par mesure de sécurité.